Esnandes


Esnandes

46° 15′ 01″ N 1° 06′ 49″ W / 46.250278, -1.113611

Esnandes
L'église Saint-Martin
L'église Saint-Martin
Administration
Pays France
Région Poitou-Charentes
Département Charente-Maritime
Arrondissement La Rochelle
Canton La Rochelle-5
Code commune 17153
Code postal 17137
Maire
Mandat en cours
Yann Juin
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération de La Rochelle
Démographie
Population 2 016 hab. (2008)
Densité 271 hab./km²
Gentilé Esnandais
Géographie
Coordonnées 46° 15′ 01″ Nord
       1° 06′ 49″ Ouest
/ 46.250278, -1.113611
Altitudes mini. 0 m — maxi. 19 m
Superficie 7,45 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Esnandes est une commune française, située dans le département de la Charente-Maritime et la région Poitou-Charentes. Ses habitants sont appelés les Esnandais.

Sommaire

Géographie

Présentation géographique

Position d’Esnandes en Charente-Maritime.

Esnandes est une commune résidentielle située dans la deuxième couronne péri-urbaine de l'aire urbaine de La Rochelle, à une dizaine de kilomètres au nord de La Rochelle, au bord de la mer, face à la baie de l’Aiguillon.

Esnandes est avant tout une commune maritime. Son littoral est formé de falaises vives qui surplombent la baie de l’Aiguillon que les eaux de l'océan viennent saper lors des grandes tempêtes hivernales, et de falaises mortes où celles-ci rappellent l'ancien rivage du golfe des Pictons. Ses falaises blanches sont issues du calcaire du Jurassique ancien et terminent la table calcaire de la plaine de l'Aunis à laquelle Esnandes fait partie.

Au nord de cette ligne de falaises calcaires commence la vaste dépression du Marais poitevin où le canal du Curé vient servir de limite communale séparant Esnandes de Charron.

L’histoire d’Esnandes autant que ses origines sont liées à la culture des moules depuis le Moyen Age dont la pratique fait vivre encore aujourd’hui plusieurs de ses familles.

Situation géographique

Communes limitrophes d’Esnandes
Charron
Baie de l’Aiguillon Esnandes Villedoux
Marsilly

Histoire

La première mention écrite d'Esnandes date de 920. En 1987 des fouilles permettent de remonter dans l'histoire d'Esnandes de plusieurs millénaires. On y trouve un fossé protohistorique et des sites à sel dont un derrière l'église. L'occupation romaine y laissa des traces sous la forme d'une villa Gallo-Romaine à la pointe Saint-Clément.

Eglise Esnandes.JPG
Carrelets à Esnandes

Esnandes est célèbre pour son église fortifiée. En 1622 le Conseil de la Ville de La Rochelle en ordonne la destruction en tant que place forte catholique.

Les noms des syndics de la paroisse sont parvenus jusqu'à nous :

  • 1737 François Dugas, boucholeur ;
  • 1754 Mathurin Michelon, aubergiste ;
  • 1754-1759 François Maudet ;
  • 1759-1765 Jacques Blanchard, marchand, élu le 19 août 1759 ;
  • 1766 Jean-Baptiste Mesnard, marchand, élu le 24 janvier 1766 ;
  • 1781 Jacques Choyau ;
  • 1782-1787 Jean Maudet,décédé le 13 juillet 1787 à 56 ans ;
  • 1787-1789 Charles Valton, boucholeur.

Son activité principale est la mytiliculture ou élevage des moules dont l'origine remonte, dit-on, à Patrice Walton, un irlandais échoué sur son rivage au XIIIe siècle. Ce fut la naissance des premiers bouchots.

Administration

Les maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2014 Yann Juin PRG  
1995 2001 Vladimir Gabas    
1990 1995 Patrice Raillot    
1989 1990 Christian Vignaud    
1959 1989 Jean Audineau MRG  
1953 1959 Jeanne Guillard    
1950 1953 Frédéric Belin    
1949 1950 Camille Brisset    
1935 1949 Lucien Renouard    
1912 1935 Alphonse Graton    
1908 1912 Gabriel Bedin    
1904 1908 Eugène Delaunay    
1892 1904 Gabriel Bedin    
1874 1892 Jacques Mureau    
1863 1874 Jacques-Jean Racaud    
1852 1863 François Cornet    
1846 1851 François Juin    
1835 1846 Charles Mureau    
1825 1835 Pierre-jacques Augé    
1821 1825 Antoine Montagne    
1821 1821 François Maurin    
1819 1821 Jean-Eustache Riché    
1810 1819 Jean Cornet    
1803 1810 Jacques Tabourin    
1798 1803 Michel Breton    
1796 1798 Jean Cornet    
1794 1796 Laurent-Gabriel Constantin    
1792 1794 Pierre Maudet    
1791 1792 Jean Mesnard    
1790 1791 Laurent-Gabriel Constantin    
Toutes les données ne sont pas encore connues.


Intercommunalité

La commune d'Esnandes fait partie de la communauté d'agglomération de La Rochelle dont elle est l'une des 18 communes. C'est l'intercommunalité la plus peuplée de la Charente-Maritime mais aussi de la région Poitou-Charentes.

Jumelage

Esnandes est jumelée avec Thorens-Glières.

Économie

  • 23 mytiliculteurs produisant des moules de bouchot, la "Charron"[1]
  • 5 entreprises dans l’industrie, 12 dans la construction, 6 commerces, 8 services. 8 exploitations agricoles,
  • une boulangerie, une poissonnier, une épicerie, un boucher/charcutier et une borne bancaire automatique (en rénovation)sur la place Thorens-Glières.
  • un restaurant, un café/tabac/presse/loto/rapido,une auto-école.
  • deux médecins, un pharmacien, une chirurgien-dentiste, un masseur-kinésithérapeute et une orthophoniste.
  • Un bureau de poste

Équipements et services

Esnandes fait partie d'un SIVU éducatif[2].

Lieux et monuments

  • Table d'orientation sur la pointe Saint Clément
  • Maison d'Alcide d'Orbigny

Patrimoine religieux

L'église Saint-Martin vue depuis le cimetière

Le prieuré Saint-Martin ou église Saint-Martin, dépendait dès 1029 de l'abbaye Royale de Saint-Jean-d'Angély. L'édifice primitif construit aux XIe et XIIe siècle a été reconstruit, fortifié XIVe siècle puis remanié encore plusieurs fois. Il a été inscrit monument historique en 1840.

Portail de l'église Saint-Martin

La façade garde sa base romane du XIIe siècle qui est surmontée d'un crénelage et encadré par deux échauguettes qui forment un ensemble complet de mâchicoulis sur consoles. Le clocher est une tour carrée percée d'étroites fenêtres. Un escalier à vis en donne l'accès ainsi qu'au chemin de ronde muni de crénelages, de mâchicoulis et de bretèches. Le mur Est est percé de trois fenêtres[3].

Il s'ajoute à ce dispositif de défense une poterne et un fossé.

La nef est voutée d'ogives qui reposent sur des colonnes et forme trois vaisseaux et cinq travées avec chevet plat.
Les deux sacristies sont derrière les autels latéraux, de style gothique flamboyant.
Les guerres de religion ont été à l'origine d'importants dégâts. Dès la chute de La Rochelle (28 octobre 1628) des travaux de réparation furent envisagés. Ils débutèrent en 1629 et devaient se poursuivre jusqu'en 1740. Les réparations portèrent sur l'ensemble du bâtiment et de la voûte de la nef et du chœur. L'église a été restaurée à nouveau au XIXe siècle à partir de 1864. La couverture est refaite en 1996. 2010 -Des travaux de réfection sont en cours sur la toiture[4].

Patrimoine culturel

La Maison de la Mytiliculture

Article détaillé : Maison de la Mytiliculture.

La Maison de la Mytiliculture qui a été labellisée Musée de France est le reflet du patrimoine local et du savoir-faire de l'élevage de la moule.

Afin de découvrir la mytiliculture et l’environnement dans lequel évolue la moule, la Maison de la Mytiliculture propose une muséographie dynamique et interactive et une scénographie originale sur la baie de l'Aiguillon ainsi que des expositions temporaires.

Patrimoine environnemental

Le chemin côtier dit « des douaniers » attire les flâneurs.

Personnalités liées à la commune

  • les seigneurs Guy et Amaury de Vivonne (croisades de 1129 et 1194) qui devinrent rois de Chypre et de Jérusalem ;
  • la famille d'Alcide d'Orbigny, zoologiste français, vécut dans une maison à Esnandes ;
  • Georges Simenon dont plusieurs ouvrages ont pour cadre Esnandes et les communes voisines.

Notes et références

  1. La marque Charron est réservée aux moules de bouchots de la baie de l'Aiguillon, centres mytilicoles de Marsilly, Esnandes, Charron et l'Aiguillon-sur-Mer.
  2. Projet Educatif Local SIVU L'ENVOL
  3. L'Architecture gothique en Saintonge et en Aunis, Yves Blomme, éditions Bordessoules, ISBN 2-903504-33-4
  4. base mérimée

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Publications de la Société d'Archéologie et d'histoire de L'Aunis.
  • Esnandes Village d'Aunis, Mme Lafon 1992.
  • L'Église Saint-Martin d'Esnandes, Mme Lafon 1987.
  • Essai pour une histoire de la cultures des moules en baie de l'Aiguillon, Jean Louis Mahé 1992.
  • Graffiti des XVIIe et XVIIIe siècles à Esnandes, Luc Bucherie 1980.
  • Les seigneurs d'Esnandes Jean Claude Bonnin 1974
  • Histoire du Prieuré et de l'église Saint Martin d'Esnandes Jean Claude Bonnin 1976
  • L'Église d'Esnandes in Revue Le Collibert, N°6, Jean Claude Bonnin 1982



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Esnandes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Esnandes — Saltar a navegación, búsqueda Esnandes …   Wikipedia Español

  • Esnandes — Esnandes …   Deutsch Wikipedia

  • Esnandes — is a commune in the Charente Maritime département in western France. External links * [http://esnandes photographies.over blog.com/ Le Piéton d Esnandes Photographies d Esnandes] * [http://www.ign.fr/rubrique.asp?rbr id=1322 saisie=310226… …   Wikipedia

  • Esnandes — Original name in latin Esnandes Name in other language Esnandes State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 46.25033 latitude 1.11566 altitude 9 Population 1959 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Église Saint-Martin d'Esnandes — L église fortifiée d Esnandes Présentation Propriétaire Commune Protection …   Wikipédia en Français

  • Maison de la Mytiliculture — Le musée (situé en face de l Église fortifiée) Informations géographiques Pays …   Wikipédia en Français

  • Géographie de l'Aunis — L Aunis est une région naturelle, assez fortement individualisée, située dans le nord ouest du département de la Charente Maritime. Région aux paysages naturels diversifiés avec sa large plaine beaucifiée, ses vastes marais au nord et au sud, sa… …   Wikipédia en Français

  • Geographie de la Charente-Maritime — Géographie de la Charente Maritime …   Wikipédia en Français

  • Géographie De La Charente-Maritime — Géographie de la Charente Maritime …   Wikipédia en Français

  • Géographie de la charente-maritime — Géographie de la Charente Maritime …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.