Epiderme (anatomie)

Epiderme (anatomie)

Épiderme (anatomie)

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'épiderme en tant que couche superficielle de la peau. Pour les autres sens, voir Épiderme.

En anatomie, l'épiderme est la couche superficielle de la peau dont la surface est formée de cellules mortes kératinisées, qui se desquament. L’épiderme (étymologiquement formé en grec des mots epi, sur et derma, peau) désigne le tissu de nature épithéliale qui recouvre le derme (conjonctive recouvrant l'hypoderme, tissu profond de la peau). L’origine embryologique de l’épiderme est dans l’ectoderme, feuillet externe de l’embryon.

Sommaire

Structure de l'épiderme

Simple couche de cellules unistratifiée chez les Invertébrés, l'épiderme devient plus complexe chez les Vertébrés.

Chez ces derniers, l’épiderme n’est irrigué par aucun vaisseau sanguin. Les cellules qui le composent sont alimentées par diffusion depuis le derme. Il contient par contre de nombreuses terminaisons nerveuses.

L’épaisseur de l’épiderme est faible, de l’ordre du millimètre, voire moins. Elle varie selon les groupes considérés et selon les parties du corps. Par exemple, chez l'humain, elle est plus épaisse sur la paume de mains et la plante des pieds (du fait de l’épaississement de la couche cornée).

Il est séparé du derme par la membrane basale.

Chez les Cyclostomes, les Poissons et les larves d'Amphibiens

Les cellules épidermiques sont vivantes dans toute l'épaisseur de l'épiderme, qui ne comprend que de 5 à 9 couches de cellules. L'épiderme contient de nombreuses cellules productrices de mucus. Cet épiderme, perméable, permet de nombreux échanges entre le milieu intérieur et le milieu extérieur, notamment grâce au phénomène d'osmose[1].

Chez les Amniotes et les Amphibiens adultes

Les cellules épidermiques les plus superficielles produisent et s'emplissent d'une grande quantité de protéines, les kératines. Dans le même temps, les composants cellulaires subissent une hydrolyse enzymatique, conduisant à la mort de ces cellules. Ces cellules mortes constituent une couche cornée (stratum corneum) qui limite les pertes d'eau par évaporation. Chez les Amphibiens adultes, la couche cornée se limite à une seule couche de cellules, ce qui rend peu efficace la rétention d'eau, mais permet par contre la respiration cutanée. Cette couche cornée est plus épaisse chez les Amniotes grâce à un nombre plus important de couches de cellules mortes, ce qui augmente l'efficacité de la rétention d'eau[1].

Chez l'humain, l’épiderme est composé de cinq couches cellulaires, ou strates, superposées, qui sont, en partant de l’extérieur :
Skinlayers.png
  • la couche cornée, Stratum corneum ;
  • la couche claire, Stratum lucidum ;
  • la couche granuleuse, Stratum granulosum ;
  • la couche de Malpighi ou couche épineuse, Stratum spinosum ;qui contient des keratinocytes,(cellules produisant de la kératine qui donne a la peau sa dureté); des mélanocytes (cellules produisant de la mélanine responsable de la pigmentation cutanée); et des terminaisons nerveuses(sensation du toucher)
  • la couche basale, Stratum germinativum ; où les kératinocytes forment une seule assise de cellules ; c'est dans cette couche dite aussi couche germinative, que les cellules se divisent, l'une des deux (cellule souche) reste dans la couche basale tandis que l'autre migrera dans les couches supra-basales. Bien entendu, comme pour tout épithélium, la couche basale repose sur une lame basale ou s'ancre des fibres de reticuline sur le versant chorionique.
La transformation cellulaire se déroule en trois ou quatre semaines (21 ou 28 jours).

[réf. nécessaire]

L’épiderme est recouvert d’un film hydrolipidique (le sébum, produit des glandes sébacées du derme) qui le protège des agressions extérieures.

Renouvellement de l'épiderme

Les cellules les plus superficielles du stratum corneum sont régulièrement éliminées et remplacées par les cellules nouvellement créées provenant des couches sous-jacentes.

Cette élimination peut être :

Voir aussi

Notes et références

  1. a , b  et c Beaumont A. et Cassier P., Biologie animale : Les Cordés, anatomie comparée des Vertébrés, t. 3, Dunod université, Paris, 1987, 648 p. (ISBN 2-04-016946-6), p. 122-123 
  • Portail de la biologie Portail de la biologie
  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « %C3%89piderme (anatomie) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Epiderme (anatomie) de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Épiderme (anatomie) — Cet article concerne l épiderme en tant que couche superficielle de la peau. Pour les autres sens, voir Épiderme. En anatomie, l épiderme est la couche superficielle de la peau dont la surface est formée de cellules mortes kératinisées, qui… …   Wikipédia en Français

  • épiderme — [ epidɛrm ] n. m. • 1560; lat. epidermis, d o. gr.→ derme 1 ♦ Couche superficielle de la peau, qui recouvre le derme. Anat. L épiderme se compose de cinq couches superposées (en allant vers la surface) :couche basale, couche de Malpighi, couche… …   Encyclopédie Universelle

  • Epiderme — Épiderme Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Épiderme — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Épiderme », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) en anatomie, l épiderme est la couche… …   Wikipédia en Français

  • Amphithéâtre d'anatomie — Théâtre anatomique Gravure de 1612 représentant le théâtre anatomique de Leyde avec des squelettes humains et animaux dans les gradins prévus pour le public. Pour l histoire de l anatomie, un théâtre anatomique est un …   Wikipédia en Français

  • Théâtre d'anatomie — Théâtre anatomique Gravure de 1612 représentant le théâtre anatomique de Leyde avec des squelettes humains et animaux dans les gradins prévus pour le public. Pour l histoire de l anatomie, un théâtre anatomique est un …   Wikipédia en Français

  • Main (anatomie) — Main Pour les articles homonymes, voir Main (homonymie). La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant bras et relié à ce dernier par le poignet. C est un organe destiné à saisir et manipuler des objets. Chez l Homme,… …   Wikipédia en Français

  • Cornee (anatomie) — Cornée Pour les articles homonymes, voir cornée (homonymie). La cornée est la partie antérieure transparente du globe oculaire, en forme de calotte sphérique et légèrement saillante. Sommaire 1 Anatomie 2 Histologie …   Wikipédia en Français

  • Cornée (Anatomie) — Cornée Pour les articles homonymes, voir cornée (homonymie). La cornée est la partie antérieure transparente du globe oculaire, en forme de calotte sphérique et légèrement saillante. Sommaire 1 Anatomie 2 Histologie …   Wikipédia en Français

  • Cornée (anatomie) — Cornée Pour les articles homonymes, voir cornée (homonymie). La cornée est la partie antérieure transparente du globe oculaire, en forme de calotte sphérique et légèrement saillante. Sommaire 1 Anatomie 2 Histologie …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»