Emmanuel Magnien


Emmanuel Magnien
Emmanuel Magnien Icône cycliste
Emmanuel MAGNIEN.jpg
Emmanuel MAGNIEN lors du Paris-Tours 1997
Informations
Nom Magnien
Prénom Emmanuel
Date de naissance 7 mai 1971 (1971-05-07) (40 ans)
Pays Drapeau de France France
Équipe amateur
1992
1992
VC Nouzonville
Castorama (stagiaire)
Équipe pro
1993-1995
1996-1997
1998-2001
2002
2003
Castorama
Festina
La Française des Jeux
Bonjour
Brioches La Boulangère

Emmanuel Magnien, né le 7 mai 1971 à Sedan, est un ancien coureur cycliste français. Professionnel de 1993 à 2003, il a notamment remporté le Tour de l'Avenir (1995), le Tour Méditerranéen (1997), le Grand Prix d'Ouverture La Marseillaise (2000) et Paris-Bruxelles (2001). Deuxième de Milan-San Remo 1998, il a terminé cette année-là à la huitième place de la Coupe du monde.

Sommaire

Biographie

Durant sa dernière année dans les rangs amateurs, Emmanuel Magnien participe à la course en ligne des Jeux olympiques de 1992 à Barcelone. Il intègre l'équipe professionnelle Castorama en tant que stagiaire en fin de saison, puis y devient professionnel en 1993. Il y remporte ses premiers succès, dont le Tour de l'Ain (1993), le Tour de l'Avenir (1995), et des étapes du Critérium du Dauphiné libéré et des Quatre jours de Dunkerque (1994).

En 1996, il est recruté par l'équipe Festina. Il participe au Tour de France 1996, où il connaît son troisième abandon en trois participations. Festina remporte le classement par équipes. En 1997, il remporte le Tour Méditerranéen après avoir gagné le contre-la-montre par équipes avec ses coéquipiers.

Emmanuel Magnien rejoint La Française des Jeux en 1998. Il effectue cette année-là sa meilleure saison. Outre ses victoires à la Coppa Sabatini, la Polymultipliée de l'Hautil et la première étape du Critérium International, il se classe deuxième de Milan-San Remo, battu au sprint par Erik Zabel, et quatrième du Tour des Flandres. Il est également 21e de Paris-Roubaix, 17e de Liège-Bastogne-Liège et 20e de l'Amstel Gold Race, ce qui lui permet de se classer 8e de la Coupe du monde. Il obtient d'autres places d'honneurs aux Trois jours de La Panne (2e), au Tour du Haut-Var, à Kuurne-Bruxelles-Kuurne (3e), à Paris-Bruxelles, à Milan-Turin (4e) et au Critérium International (6e). Ces résultats lui permettent d'être sélectionné pour la course en ligne des championnats du monde à Valkenburg, où il finit 12e. Il termine la saison à la 21e place du classement UCI.

En juillet 1998, il est interrogé par la police judiciaire à Lille dans le cadre de l'affaire Festina. Il y reconnaît l'existence d'un système de dopage organisé au sein de l'équipe Festina dont il était membre, et met en cause le soigneur belge de l'équipe La Française des Jeux, Jef d'Hont[1].

Lors du Tour de France 2000, il est contrôlé positif aux corticoides. Il explique avoir reçu avant le départ du Tour une injection intramusculaire de Kénacort par le Docteur Gérard Guillaume, médecin fédéral et de son équipe, afin de soigner une allergie au pollen. En août, la formation disciplinaire de la Ligue du cyclisme professionnel français le suspend pour 6 mois avec sursis [2],[3]. Sur appel de l'Union cycliste internationale, le Tribunal arbitral du sport fixe la suspension à six mois dont trois fermes. Cette sanction l'empêche de participer aux Jeux olympiques de Sydney, pour lesquels il avait été sélectionné[4].

En 2002, il intègre l'équipe Bonjour, qui devient Brioches La Boulangère en 2003. Il y tient un rôle de capitaine de route, entourés de jeunes coureurs, mais n'obtient pas de résultats personnels à la hauteur de ceux obtenus durant les années précédentes[5]. Il signe un dernier succès lors de la deuxième étape du Tour Méditerranéen 2003, gagnée au sprint devant Filippo Pozzato et Fabio Sacchi.

Il met un terme à sa carrière sur route à la fin de l'année 2003. Il dispute la saison de cyclo-cross 2003-2004, et achève définitivement sa carrière après le championnat du monde à Pont-Château, confiant sa lassitude du cyclisme au haut niveau[5],[6].

Palmarès sur route

Résultats sur les grands tours

Tour de France

Tour d'Italie

Palmarès en cyclo-cross

  • 1993
    • Cyclocross de Dijon
  • 1994
    • Cyclocross d'Hoogerheide
  • 1998
    • Cyclocross de Lutterbach
  • 2001
    • Cyclocross de Contres, d'Aixe-sur-Vienne et de Tours-Ile Aucard
  • 2002
    • Cyclocross de Camors
  • 2003
    • Cyclocross de Sablé-sur-Sarthe

Notes et références

  1. Festina : Frédéric Guesdon entendu sur humanite.fr, 26 septembre 1998. Consulté le 19 juillet 2009
  2. 24 août 2000 sur cyclisme-dopage.com (article deL'Équipe). Consulté le 18 juillet 2009
  3. Magnien : Les jeux s'éloignent sur cyclisme-dopage.com (dépêche AFP), 25 août 2000. Consulté le 18 juillet 2009
  4. Cyclisme: le TAS alourdit la sanction contre Magnien sur cyclisme-dopage.com (dépêche Yahoo-AP), 19 septembre 2000. Consulté le 18 juillet 2009
  5. a et b Magnien raccroche après "une certaine lassitude" sur cyclismag.com, 1er février 2004. Consulté le 18 juillet 2009
  6. Emmanuel Magnien raccroche sur velo101.com, 18 octobre 2003. Consulté le 18 juillet 2009

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emmanuel Magnien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Emmanuel Magnien — (* 7. Mai 1971 in Sedan, Frankreich) ist ein ehemaliger französischer Radrennfahrer. Seine Karriere begann er im Jahre 1993; bis 2003 war er als Profi aktiv. In seiner Laufbahn nahm er sieben Mal an der Tour de France teil und beendete diese 2002 …   Deutsch Wikipedia

  • Tour Down Under 2000 — Austragungsland Australien  Australien Austragungszeitraum …   Deutsch Wikipedia

  • Championnats de France de cyclo-cross — Pour les articles homonymes, voir Championnats de France de cyclisme. Francis Mourey, vêtu du maillot de champion de France Les Championnats de France de cyclo …   Wikipédia en Français

  • Tour Down Under 2000 — Une carte du parcours serait la bienvenue. Généralités Édition …   Wikipédia en Français

  • Challenge la France Cycliste de Cyclo-Cross — Infobox compétition sportive Challenge la France Cycliste de Cyclo Cross Sport Cyclo cross Création 1983 Organisateur(s) FFC Éditions 29 (en 2012) …   Wikipédia en Français

  • Tour de l'Ain — Die Tour de l’Ain ist ein französisches Radrennen. Das Etappenrennen wird jährlich im August im französischen Departement Ain ausgetragen. Maurice Josserand, Dante Lavacca und Armand Peracca haben die Tour de l’Ain, als Nachfolger für den Prix de …   Deutsch Wikipedia

  • Tour de l'Ain — Podium de la edición 2009, de izquierda a derecha David Moncoutié (mejor escalador), Rein Taaramae (ganador), Chris Horner (ganador por puntos) y Blaise Sonnery (combatividad). El Tour de l Ain es una carrera ciclista profesional disputada… …   Wikipedia Español

  • List of doping cases in cycling — The following is an incomplete list of doping cases in cycling, where doping means use of physiological substances or abnormal method to obtain an artificial increase of performance . It is neither a list of shame nor a list of illegality, as the …   Wikipedia

  • GP Adri van der Poel — Der GP Adrie van der Poel ist ein niederländisches Cyclocrossrennen. Er wird seit 1988 in Hoogerheide ausgetragen und zählt zum Cyclocross Weltcup. Benannt ist das Rennen nach dem ehemaligen niederländischen Cyclocrossfahrer Adri van der Poel,… …   Deutsch Wikipedia

  • GP La Marseillaise — Der Grand Prix d’Ouverture La Marseillaise, kurz GP d’Ouverture, ist ein französisches Radrennen. Der GP d’Ouverture ist ein Eintagesrennen, das seit 2005 zur UCI Europe Tour zählt und in die Kategorie 1.1 eingestuft ist. Das Rennen wurde 1980… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.