Emma De Normandie


Emma De Normandie

Emma de Normandie

Emma de Normandie reçoit le Encomium Emmae Reginae de son auteur, vers 1041-1042. Ses fils Édouard le Confesseur et Hardiknut sont à l’arrière plan

Emma de Normandie (v. 9766 mars 1052, Winchester), fut une princesse normande, fille du duc de Normandie Richard Sans-Peur et de sa « frilla » Gunnor.

Biographie

En 1000, une expédition maritime anglaise contre le Cotentin échoue. Les négociations de paix qui s’ensuivent aboutissent et le traité est scellé par les fiançailles d’Emma avec le souverain d’Angleterre. Par son mariage en 1002 avec le roi anglo-saxon Ethelred II, elle prend le nom d’Ælfgyfu ou d’Ælfgyva et devient reine d’une Angleterre en proie aux ambitions danoises. En effet, dès le 23 novembre, Ethelred avait relancé le conflit avec Sven Ier de Danemark en déclenchant le massacre de la Saint-Brice. Les raids vont alors se succéder.

Fin 1013, elle doit un temps trouver refuge en Normandie avec son mari et ses enfants, alors que les Vikings danois ravagent l’Angleterre et que leur roi Sven Barbe fourchue se proclame roi d’Angleterre. Rappelés par la population, ils y retournent l’année suivante, à la mort de Sven. Mais Ethelred meurt peu après, le 23 avril 1016, et lui succède Edmond Côtes de Fer, un fils qu’il avait eu de sa maîtresse Ælflæd. Édouard, l’aîné des fils légitimes d’Ethelred et d’Emma, n’avait que onze ans et ne pouvait pas mener la lutte contre Knut, le fils et successeur de Sven.

Edmond Côtes de Fer meurt à son tour le 30 novembre 1016, et Emma et ses enfants trouvent de nouveau refuge en Normandie, tandis que Knut monte sur le trône d’Angleterre. Puis Emma laisse ses enfants en Normandie et revient en Angleterre pour épouser le nouveau roi, devenu Knut le Grand. À la cour d’Angleterre vit également Ælfgifu de Northampton, la première épouse more danico de Knut. La haine qui va rapidement opposer les deux femmes perturbe la cour et Knut décide de confier la Norvège à son fils aîné et de confier la régence de la Norvège à Ælfgyfu. Mais cette dernière se rend rapidement impopulaire et la Norvège se révolte en 1035 et appelle Magnus, le fils du roi que Knut avait détrôné. Il donne ensuite le Danemark à Harthecnut, son fils et celui d’Emma.

Knut meurt le 12 novembre 1035. Harthecnut lui succède au Danemark, et doit combattre Magnus de Norvège qui cherche à envahir son royaume. Occupé au Danemark, il ne peut faire valoir ses droits sur le trône anglais.

Emma, voyant que l'absence d'Harthecnut, retenu au Danemark, cause la défection de ses partisans anglais, elle décide de faire venir son fils Alfred. Mais celui-ci est fait prisonnier avec la complicité du comte Godwin, torturé et exécuté.

Finalement, Harthecnut ne put empêcher son demi-frère Harold, fils d’Ælfgyfu de Northampton, de monter sur le trône anglais.

Ce n’est qu’en 1040 qu’Harthecnut fait la paix avec Magnus et vient en Angleterre affirmer ses droits. Il n’a pas besoin de combattre, car Harold meurt le 17 mars 1040. Harthecnut meurt lui-même brusquement au cours d’un festin le 8 juin 1042.

Durant son second mariage et après la mort de Knut, Emma a favorisé la descendance de Knut au détriment de celle d’Ethelred. Parvenu au pouvoir en 1042, son fils Édouard le Confesseur s’en souvient et l’écarte définitivement du pouvoir. C’est pourtant par sa parenté avec Emma que son petit-neveu, Guillaume le Conquérant, affirme ses prétentions à la couronne anglaise en 1066.

Elle meurt à Winchester le 6 mars 1052.

Mariages et enfants

De son premier mariage, célébré en 1002, avec Ethelred II (v. 996 † 1016), roi d’Angleterre elle avait donné naissance à :

De son second mariage, célébré en juillet 1017, avec Knut le Grand, roi d’Angleterre, de Danemark et de Norvège, était né :

Bibliographie

  • François Neveux, La Normandie des ducs aux rois, Xe-XIIe siècles, 616 pp., Ouest-France, Rennes, 1998 — ISBN 2-737-30985-9
  • Andrew Bridgeford (trad. Béatrice Vierne), 1066, l’histoire secrète de la tapisserie de Bayeux, Éditiond du Rocher, coll. « Anatolia », 2004 (réimpr. 2005) (ISBN 2-268-05528-0), p. 275-302 .
  • Foundation for Medieval Genealogy : Canute, roi d’Angleterre
Ce document provient de « Emma de Normandie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Emma De Normandie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Emma de Normandie — reçoit le manuscrit de l Encomium Emmae Reginae des mains de son auteur, vers 1041 1042. Ses fils Édouard le Confesseur et Harthaknut sont à l’arrière plan. Emma de Normandie ou Ælfgifu (début des années 980[1 …   Wikipédia en Français

  • Emma de normandie — reçoit le Encomium Emmae Reginae de son auteur, vers 1041 1042. Ses fils Édouard le Confesseur et Hardiknut sont à l’arrière plan Emma de Normandie (v. 976 – 6  …   Wikipédia en Français

  • Emma (Homonymie) — Emma Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Emma est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Sens et origine du nom 1.1 Variantes linguistiques …   Wikipédia en Français

  • Emma (homonymie) — Emma Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Emma est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Sens et origine du nom 1.1 Variantes linguistiques …   Wikipédia en Français

  • Emma — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Emma est un nom propre féminin. Sommaire 1 Sens et origine du nom 2 Noms proches …   Wikipédia en Français

  • Emma von der Normandie — Emma und ihre Söhne Alfred und Eduard erhalten Asyl bei ihrem Bruder, dem Normannenherzog Richard II. Darstellung aus der Vita Eduards des Bekenners, 13. Jahrhundert. Emma von der Normandie (* um 987; † 6. März 1052) war die Tochter Richards I.… …   Deutsch Wikipedia

  • Emma von der Normandie — die, berühmt und berüchtigt durch ihre sonderbaren Schicksale, war die Tochter des Herzogs Richard II. von der Normandie und mit König Ethelred von England, seit 1016 vermählt, dem sie den Kronprinzen Eduard (als König der Bekenner oder der… …   Damen Conversations Lexikon

  • NORMANDIE — L’originalité de la Normandie parmi les provinces françaises, depuis le Xe siècle, a toujours été prononcée. Pourtant, cette province n’a pas d’unité géologique ou géographique: sa partie occidentale appartient au Massif armoricain, sa partie… …   Encyclopédie Universelle

  • Gunnor De Normandie — Gunnor ou Gonnor (vers 950 1031), fut la femme du duc de Normandie Richard Ier. Biographie Suite à une rencontre fortuite contée par Robert de Torigni, Gunnor épouse more danico (à la manière polygame danoise, et non selon le rite chrétien) le… …   Wikipédia en Français

  • Gunnor de Normandie — Gunnor ou Gonnor (vers 950 1031), fut la femme du duc de Normandie Richard Ier. Biographie Suite à une rencontre fortuite contée par Robert de Torigni, Gunnor épouse more danico (à la manière polygame danoise, et non selon le rite chrétien) le… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.