Edward Yang


Edward Yang
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yáng (楊).

Edward Yang (chinois : 楊德昌 — pinyin : Yáng Déchāng), né le 6 novembre 1947 à Shanghai en Chine et mort le 29 juin 2007 à Beverly Hills aux États-Unis), est un réalisateur et scénariste, figure de la nouvelle vague taïwanaise.

Edward Yang (楊德昌)

Nom de naissance 楊德昌 (Yáng Déchāng)
Naissance 6 novembre, 1947
Shanghai, Drapeau de Chine Chine
Nationalité Taïwanaise
Décès 29 juin 2007
Beverly Hills, Drapeau des États-Unis États-Unis
Films notables A Brighter Summer Day, Mahjong, Yi yi

Sommaire

Biographie

De la jeunesse au cinéma

Dechang Yang, dit Edward nait à Shanghai le 6 novembre 1947 d'un père confucéen et d'une mère chrétienne. Il grandit à Taipei après l'exil de ses parents à Taïwan. Il étudie le génie électrique à Taïwan avant d'étudier à l'Université de Floride d'où il sort diplômé en 1974. À cette époque et dans la période qui suit, il travaille au Center for Informatics Research. Bien qu'intéressé par le cinéma depuis l'enfance, il choisit de poursuivre sa carrière dans les hautes technologies. De plus, il avait été convaincu lors d'un bref passage à l'USC Film School que le monde du cinéma n'était pas pour lui, notamment car il le jugeait trop commercial. Il part donc travailler à Seattle dans l'informatique.

Tout en travaillant à Seattle, Yang découvre le film Aguirre, la colère de Dieu de Werner Herzog qui relance sa passion pour le cinéma et l'introduit aux classiques du cinéma européen et notamment Antonioni.

Les débuts dans le cinéma

Yang retourne à Taïwan pour écrire le scénario et aider dans la production d'un téléfilm hong-kongais The Winter of 1905. Après avoir réalisé quelques téléfilms et séries, Yang débute au cinéma en 1982 avec le court métrage Attentes pour la collection In Our Time souvent considérée comme le point de départ du « nouveau cinéma » taïwanais. Le film est un portrait des expériences d'une jeune fille lors de sa puberté.

Un réalisateur talentueux

Yang poursuit avec plusieurs œuvres majeures. Contrairement à son contemporain Hou Hsiao-hsien intéressé par la campagne, Yang traite principalement de la ville. Il analyse l'environnement et les relations dans le Taïwan urbain dans presque tous ses films. Son premier long métrage, That Day, on the Beach (1983) est suivi de Taipei Story où joue son ami le cinéaste Hou Hsiao-hsien. Les deux films sont primés dans de nombreux festivals. Suivront Le Terroriste en 1986, lui aussi couronné de succès. C'est un thriller à la narration multiple sur la vie urbaine qui reprend les thèmes du crime et de l'aliénation chères à Antonioni.

Edward Yang monte sa propre structure indépendante, Yang and his gang. Elle produit son quatrième film, A Brighter Summer Day qui sort en 1991. Le film examine le développement de la société taïwanaise après 1949, entre les gangs d'adolescents et l'influence de la culture pop américaine.

Yang poursuit en 1994 avec les satires Confusion chez Confucius puis Mahjong en 1996 qui explore Taïwan à travers le regard de personnages étrangers.

La reconnaissance internationale

En 2000, Yang sort Yi Yi qui est son film le plus connu. Parmi d'autres récompenses, il reçoit le prix de la mise en scène à Cannes. Yi Yi est le portrait de la famille Jian, qui suit trois générations d'un mariage à un enterrement.

Dans ses films, Yang examine la lutte entre la modernité et la tradition, de même que les relations entre l'art et le commerce. Yang a collaboré avec de nombreux artistes taïwanais tels Wu Nien-jen ou Hou Hsiao-hsien. Il enseigne le cinéma et le théâtre à l'Université nationale d'art de Taipei. Il engage souvent ses étudiants comme acteurs.

En 2007, Yang prépare le projet The Wind avec Jackie Chan qui s'interrompt à cause de la maladie de Yang. Il meurt le 29 juin 2007 à Beverly Hills, des suites d'un cancer du côlon.

Filmographie

Réalisateur et Scénariste

Moyen métrage

  • 1982 : In Our Time (光陰的故事, Guangyinde gushi) le segment Desires (指望)

Long métrage

Producteur

  • 2002 : Koubanji de Alex Yang
  • 2007 : The Wind (追風), inachevé

Compositeur

Acteur

Récompenses

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Edward Yang de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Edward Yang — (chinesisch 杨德昌 Yáng Déchāng) (* 6. November 1947 in Shanghai; † 29. Juni 2007 in Beverly Hills, Kalifornien) war ein chinesischer Filmregisseur und Drehbuchautor aus Taiwan. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 …   Deutsch Wikipedia

  • Edward Yang — Infobox Chinese language singer and actor name = Edward Yang birthdate = birth date|1947|11|6 birthplace = Shanghai, China ancestry = Meixian, Guangdong deathdate = death date and age|2007|6|29|1947|11|6 deathplace = Los Angeles, California… …   Wikipedia

  • Sao Edward Yang Kyein Tsai — Sao Edward Yang Kyein Tsai, Saopha of Kokang (1918 1971, at Lashio) was the traditional ruler ( saopha ) of the Burmese state of Kokang from 1949, at the death of his father, saopha Sao Yang Wen Pin, until he abdicated in 1959.External links*… …   Wikipedia

  • Yang (surname) — Yang is the transcription of the Chinese family name 楊 / 杨. It is the sixth most common surname in Mainland China.[citation needed] Contents 1 Characters 2 …   Wikipedia

  • Yang — steht für: einen Begriff der chinesischen Naturphilosophie, siehe Yin und Yang den Kreis Yang (洋县; Pinyin: Yáng Xiàn) der bezirksfreien Stadt Hanzhong, Provinz Shaanxi, China; siehe Yang (Hanzhong) Yang (Münze), eine koreanische Silbermünze Yang… …   Deutsch Wikipedia

  • Yang, Edward — (né Yang Dechang) b. 1947, Shanghai Film director Yang Dechang moved to Taiwan two years after his birth, received a degree in engineering from Chiao tung University twenty years later, and then left for the United States. He received an MA in… …   Encyclopedia of Contemporary Chinese Culture

  • Yang (nom) — 杨 (sinogramme) Pour les articles homonymes, voir Yáng. Yáng est la transcription en pinyin des sinogrammes traditionnel 楊 et simplifié 杨, signifiant saule, peuplier, tremble. Yáng (杨 ou 楊) se retrouve dans le nom de famille de : Aska Yang… …   Wikipédia en Français

  • Yang (杨 ou 楊) — 杨 (sinogramme) Pour les articles homonymes, voir Yáng. Yáng est la transcription en pinyin des sinogrammes traditionnel 楊 et simplifié 杨, signifiant saule, peuplier, tremble. Yáng (杨 ou 楊) se retrouve dans le nom de famille de : Aska Yang… …   Wikipédia en Français

  • Yáng (杨) — 杨 (sinogramme) Pour les articles homonymes, voir Yáng. Yáng est la transcription en pinyin des sinogrammes traditionnel 楊 et simplifié 杨, signifiant saule, peuplier, tremble. Yáng (杨 ou 楊) se retrouve dans le nom de famille de : Aska Yang… …   Wikipédia en Français

  • Yáng (杨 ou 楊) — 杨 (sinogramme) Pour les articles homonymes, voir Yáng. Yáng est la transcription en pinyin des sinogrammes traditionnel 楊 et simplifié 杨, signifiant saule, peuplier, tremble. Yáng (杨 ou 楊) se retrouve dans le nom de famille de : Aska Yang… …   Wikipédia en Français