Ecole militaire interarmes


Ecole militaire interarmes

École militaire interarmes

Élèves-officiers de l'École militaire interarmes défilant sur les Champs-Élysées du 14 juillet 2007

L'École militaire interarmes (EMIA) est une des écoles de l'armée de terre française chargée de former des officiers issus du recrutement interne (anciens officiers de réserve ou sous-officiers). Elle a pour devise « le travail pour Loi, l'Honneur comme guide ».

L'EMIA est implantée à Coëtquidan (Morbihan) sur la commune de Guer. Ses élèves fréquentent la même école que leurs camarades de École spéciale militaire de Saint-Cyr, issus d'un concours externe, et de l'École militaire du corps technique et administratif (EMCTA). Elle relève du commandement des écoles de Coëtquidan et du commandement de la formation de l'armée de terre (CoFAT) à Tours.

Sommaire

Formation

L'EMIA recrute ses élèves parmi les sous-officiers d'active sélectionnés par concours. Les élèves-officiers suivent une formation de deux ans. À l'issue de la première année ils sont nommés au grade de sous-lieutenant, puis de lieutenant à la fin de la seconde année. Les lieutenants nouvellement promus complètent alors leur formation pendant une année supplémentaire dans l'école d'application de leur choix. (Montpellier pour l'infanterie, Draguigan pour l'artillerie, Saumur pour l'arme blindée-cavalerie, Angers pour le génie etc.)


La promotion 2008-2010 (« Capitaine FLORES ») compte 101 officiers, dont 4 femmes et 8 élèves étrangers issus de 8 nationalités différentes. L'EMIA a formé 34 000 officiers à ce jour.


Une baisse du recrutement semi-direct pour les officiers est également à remarquer pour les promotions futures.

Histoire

L'EMIA est l'héritière des différentes écoles d'armes du XIXe siècle, qui formaient des officiers issus des corps de troupe. La plus importante de ces écoles d'armes, l’école d'infanterie de Saint-Maixent, fut fusionnée avec Saint-Cyr en 1942 dans l'école des élèves-aspirants de Cherchell-Médiouna, crée après l'occupation allemande de la zone sud. En 1944 l'École militaire de Cherchell prit le nom d’« École Militaire Interarmes ». Elle s'installa à Coëtquidan, les bâtiments de l'ancienne école de Saint-Cyr, à Saint-Cyr-l'École ayant été détruits dans des bombardements. La nouvelle école, qui prit en 1947 le nom d'« École spéciale militaire interarmes », formait à la fois, selon l'idée d'amalgame de son fondateur le général de Lattre de Tassigny, des officiers issus du concours externe et des officiers issus du recrutement interne. Ce système fonctionne jusqu'en 1961, date à laquelle on sépara la formation des officiers « directs », confiée à la nouvelle école de Saint-Cyr, et celle des officiers « internes », confiés à l'EMIA.

Traditions

Les élèves de l'EMIA sont surnommés les « dolos », d'après la marque de corned beef des anciennes rations de combat. Lors des cérémonies, ils portent la tenue de parade, dite « TP », ainsi que le sabre courbe de cavalerie. Lors des activités de tradition ils portent le calot bleu, hérité de celui des cadets de l'École de Cherchell.

Les chants de tradition de l'EMIA sont La Prière et Sarie Marès.

Deux phrases populaires :

  • « Saint-Cyr t'attire, Saint-Maixent t'attend, l'EMIA t'auras. »
  • « Dolo un jour, Dolo toujours ! »

Promotions depuis 1961

Promotions à un an :
1e 1961-1962 Capitaine Bourgin
2e 1962-1963 Serment de Koufra
3e 1963-1964 Belvédère
4e 1964-1965 André Zirnheld. Site de la promotion Zirnheld
5e 1965-1966 Cinquantenaire de Verdun Site de la promotion Cinquantenaire de Verdun
6e 1966-1967 Connétable du Guesclin
7e 1967-1968 Narvik. Site de la promotion Narvik
8e 1968-1969 Libération de Strasbourg
9e 1969-1970 Plateau des Glières
10e 1970-1971 Général Kœnig. Site de la promotion Général Kœnig Forum de la promotion Général Kœnig
11e 1971-1972 Souvenir
12e 1972-1973 Général Marceau. Site de la promotion Général Marceau
13e 1973-1974 Général Brosset. Site de la promotion Général Brosset
14e 1974-1975 Capitaine Cazaux
15e 1975-1976 Capitaine Cardonne. Site de la promotion Capitaine Cardonne
16e 1976-1977 Capitaine de Belsunce
17e 1977-1978 Lieutenant Chezeau
18e 1978-1979 Général Laurier
19e 1979-1980 Lieutenant-colonel Broche. Site de la promotion Lieutenant-colonel Broche
20e 1980-1981 Capitaine Cozette [1]
21e 1981-1982 Centenaire
22e 1982-1983 Lieutenant Leclerc de Hauteclocque
23e 1983-1984 Lieutenant Borgniet
24e 1984-1985 Lieutenant Bernard de Lattre de Tassigny. Site de la promotion Lieutenant Bernard de Lattre de Tassigny
25e 1985-1986 Lieutenant Lhuillier
Promotions à deux ans :
26e 1986-1988 Dalat
27e 1987-1989 Capitaine Legrand. Site de la promotion Capitaine Legrand
28e 1988-1990 Valmy
29e 1989-1991 Bataillon de Corée
30e 1990-1992 Général Daboval
31e 1991-1993 Capitaine Barrès. Voir Claude Barrès
32e 1992-1994 Combats de Tu-Le
33e 1993-1995 Capitaine Maine. Site de la promotion Capitaine Maine
34e 1994-1996 Cadets de Cherchell. Site de la promotion Cadets de Cherchell
35e 1995-1997 Lieutenant Schaffar
36e 1996-1998 Général Gandoët. Site de la promotion Général Gandoët
37e 1997-1999 Grande Guerre
38e 1998-2000 Général Berge. Site de la promotion Général Berge
39e 1999-2001 Campagne d'Italie
40e 2000-2002 Capitaine Coignet
41e 2001-2003 Capitaine Biancamaria. Site de la promotion Capitaine Biancamaria
42e 2002-2004 Lieutenant de Ferrières. Site de la promotion Lieutenant de Ferrières
43e 2003-2005 Général de Lanlay. Site de la promotion Général de Lanlay
44e 2004-2006 Colonel Guéguen. Site de la promotion Colonel Guéguen
45e 2005-2007 Colonel Delcourt. Site de la promotion Colonel Delcourt
46e 2006-2008 Lieutenant De La Bâtie. Site de la promotion Lieutenant Antoine de la Bâtie
47e 2007-2009 Général de Corps d'Armée Le Ray. Site de la promotion Général de Corps d'Armée Le Ray
48e 2008-2010 Capitaine Flores. Site de la promotion Capitaine Flores

Voir aussi

Lien externe

Commons-logo.svg

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « %C3%89cole militaire interarmes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ecole militaire interarmes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • École militaire interarmes — Devise Le travail pour loi, l honneur comme guide Nom original École militaire de Cherchell Informations …   Wikipédia en Français

  • École militaire interarmes de Koulikoro — L’École militaire interarmes de Koulikoro (Émia) est un école militaire, créée en 1963 au Mali. Créée par la loi du 11 janvier 1963, elle est d’abord installé à Kati, à 15 Km de Bamako, puis transférée à Koulikoro, au centre… …   Wikipédia en Français

  • EMIA (École Militaire Interarmes) — École militaire interarmes Élèves officiers de l École militaire interarmes défilant sur les Champs Élysées du 14 juillet 2007 L École militaire interarmes (EMIA) est une des écoles de l armée de terre française chargée de former des officiers… …   Wikipédia en Français

  • EMIA (École militaire interarmes) — École militaire interarmes Élèves officiers de l École militaire interarmes défilant sur les Champs Élysées du 14 juillet 2007 L École militaire interarmes (EMIA) est une des écoles de l armée de terre française chargée de former des officiers… …   Wikipédia en Français

  • Emia (école militaire interarmes) — École militaire interarmes Élèves officiers de l École militaire interarmes défilant sur les Champs Élysées du 14 juillet 2007 L École militaire interarmes (EMIA) est une des écoles de l armée de terre française chargée de former des officiers… …   Wikipédia en Français

  • École militaire inter-armes — École militaire interarmes Élèves officiers de l École militaire interarmes défilant sur les Champs Élysées du 14 juillet 2007 L École militaire interarmes (EMIA) est une des écoles de l armée de terre française chargée de former des officiers… …   Wikipédia en Français

  • École militaire de Saint-Cyr — École spéciale militaire de Saint Cyr École spéciale militaire de Saint Cyr Saint Cyriens Période 1er mai 1802 Pays …   Wikipédia en Français

  • Ecole militaire de Cherchell — École militaire de Cherchell L École militaire de Cherchell a, de 1942 à 1962, poursuivi des missions de formation d officiers et de sous officiers en fonction des besoins de la France. Sommaire 1 Historique : 1942 1962 1.1 Dénominations et… …   Wikipédia en Français

  • École Militaire de Cherchell — L École militaire de Cherchell a, de 1942 à 1962, poursuivi des missions de formation d officiers et de sous officiers en fonction des besoins de la France. Sommaire 1 Historique : 1942 1962 1.1 Dénominations et missions successives …   Wikipédia en Français

  • École militaire de cherchell — L École militaire de Cherchell a, de 1942 à 1962, poursuivi des missions de formation d officiers et de sous officiers en fonction des besoins de la France. Sommaire 1 Historique : 1942 1962 1.1 Dénominations et missions successives …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.