Digimon Racing


Digimon Racing
Digimon Racing
Logo Digimon Racing

Éditeur Bandai (Namco Bandai)
Développeur Griptonite Games

Date de sortie Icons-flag-jp.png 1er avril 2004
Icons-flag-us.png 30 avril 2004
Icons-flag-fr.png 23 avril 2004
Icons-flag-eu.png 13 septembre 2004
Genre Course
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme Game Boy Advance
Média Cartouche
Langue Français (texte)
Anglais (dialogues)

Évaluation CERO : A (tous publics)
ESRB : E (Everyone)
PEGI : 3+

Digimon Racing est un jeu vidéo de course développé par Griptonite Games puis édité par Bandai sorti en 2004 sur Game Boy Advance. Partie intégrante de la franchise japonaise Digimon et des jeux vidéo, ce jeu met en avant les éléments et les personnages des Digimon. Son gameplay ressemble au plus haut point à une jeu de course traditionnel mais aussi utilisant les éléments du karting et jeux d'action. Les onze personnages du jeu peuvent s'étendre à plus de 40 digivolutions disponibles.

Digimon Racing utilise un mode 7 et les voix des personnages sont doublées. Le jeu a initialement été annoncé à l’Electronic Entertainment Expo (E3) en 2003 et plus tard exposé à l’E3 de 2004. Le jeu est paru le 1er avril 2004 au Japon ; le 13 septembre en Amérique du Nord[1] ; le 30 avril en Europe et le 23 avril en France. Le jeu a reçu de diverses avis et critiques.

Sommaire

Système de jeu

Digimon Racing est un jeu vidéo de course classique qui a pour but d'opposer les différents Digimon de l'anime. Il oppose un groupe de Digimon à courir dans un grand prix à travers le digimonde. Le but de ce grand prix est de déterminer quel Digimon est le meilleur coureur ; les décors sont simples, variés et rappellent vraisemblablement un mini-jeu de karting[2].

Le joueur doit courir contre sept autres Digimon contrôlés par processeurs. Digimon Racing comprend des objets que l'on peut utiliser durant la course contre les compétiteurs. Les décors peuvent aussi servir d'armes pour ralentir les autres coureurs (rampes, etc.). Encore plus important : la digivolution ; les Digimon peuvent se digivolver et utiliser des attaques plus puissantes contre leurs opposants.

Les quinze pistes du jeu — quatre étant disponible au tout début — sont basés sur des environnements conventionnels et variés de jeu vidéo tels que les jungles, les volcans et les villages. Après avoir gagné une course pour la première fois sur l'une des pistes, le joueur débloque un mode contre-la-montre sur celle-ci ainsi qu'un boss de fin de niveau. Durant la course contre le boss, généralement orienté action, celui-ci doit être battu grâce aux différents items éparpillés à travers certaines zones non désignées comme pistes de course[3]. Le joueur peut également être en compétition durant des courses solo dans chaque piste débloquée[4]. Le jeu met en pratique les accessoires USB ou câble link pour un mode multijoueurs de maximum quatre personnes[3].

Digimon jouables

Digimon jouables
Disponibles
Débloquables

Le menu présente onze Digimon en tant que personnages disponibles. Huit Digimon sont jouables au début du jeu ; le joueur doit ensuite concourir pour gagner les Digimon à débloquer en les battant à la course[4]. Cependant, le mécanisme de digivolution atteint un nombre total de 40 Digimon jouables[5]. Digimon Racing inclut en majorité les personnages de l'anime Digimon[2]. L'habilité des personnages diffère à travers trois domaines : la vélocité, la tenue de route et l'accélération[6].

Développement

Contrairement aux précédents jeux de la franchise développés par les compagnies japonaises, le développement de Digimon Racing s'est déroulé à Kirkland (Washington), au sein de la compagnie Griptonite Games basée aux États-Unis. Cependant, c'est la compagnie vétéran de Digimon, Bandai, (actuellement renommé Namco Bandai Games) qui publie le jeu. C'est le premier jeu Digimon à paraître sur Game Boy Advance, depuis Digimon Battle Spirit et Digimon Battle Spirit 2 à être importé sur WonderSwan Color[3]. Le jeu utilise un mode 7 pour créer un gameplay en trois dimensions. Les personnages sont également doublés durant les courses, ce qui est inhabituel dans les jeux Game Boy Advance[3]. Le jeu a initialement été annoncé à l' E3 2003[7]. Il a ensuite été exposé à l'E3 2004, avec une version nord-américaine en août 2004[5].

Accueil

Aperçu des notes reçues
Média Note
1UP.com US C[8]
Famitsu JP 23/40[9]
IGN US 7/10[3]
Jeuxvideo.com FR 13/20[10]
GameZone - 7.4/10 [6]
Allgame - 3 étoiles [4]
Compilations de plusieurs critiques
GameRankings 63.67 %[11]
Metacritic 62 %[12]

Le jeu est paru le 1er avril 2004 au Japon ; le 13 septembre en Amérique du Nord[1] Le jeu a reçu de diverses avis et critiques ; il a été noté à 62 % par Metacritic[12] et 63.67 % par GameRankings[11]. Les critiques considèrent que le jeu ressemble énormément aux autres jeux de courses basiques. Craig Harris d'IGN et Garnett Lee de 1UP disent que le gameplay de Digimon Racing a entièrement été copié sur les séries respectables de Crash Nitro Kart et de Mario Kart. 6.2/10[13] de la part de GameZone[6]. Les autres testeurs de Famitsu attribuent les notes de 5, 5, 7, et 6 sur 10, donnant respectivement un total de 23 sur 40[9].

Voir aussi

Références

  1. a et b (en) Digimon Racing sur GameBoy Advance aux USA sur Gamespot. Consulté le 22 mars 2010
  2. a et b (en) Digimon Racing sur GameSpy. Consulté le 27 mars 2010
  3. a, b, c, d et e (en) Digimon Racing - Game Boy Advance sur IGN sur IGN, 7 septembre 2004. Consulté le 22 mars 2010
  4. a, b et c T.J. Deci, « Digimon Racing - Overview - allgame ». Consulté le 22 mars 2010
  5. a et b (en) Alex Navarro, « Digimon Racing First Look (sa première parution) » sur GameSpot, 12 mai 2004
  6. a, b et c (en) Revue de Digimon Racing sur GameZone, 18 juin 2004. Consulté le 23 octobre 2010
  7. (en) Craig Harris, « E3 2003: Digimon Racing » sur IGN, 14 mai 2003. Consulté le 22 mars 2010
  8. (en) Digimon Racing sur 1UP.com sur 1UP, 29 octobre 2004. Consulté le 4 décembre 2009
  9. a et b « Famitsu », dans Famitsu, no 799, 9 avril 2004 
  10. (fr) Logan, « Digimon Racing » sur Jeuxvidéo.com, 30 avril 2004. Consulté le 6 octobre 2010
  11. a et b (en) Digimon Racing - GameRankings sur GameRankings. Consulté le 28 mars 2010
  12. a et b (en) Digimon Racing (GBA) sur Metacritic.com sur Metacritics. Consulté le 22 mars 2010
  13. « Nintendo Power », dans Nintendo Power, no 184, octobre 2004, p. 124 

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Digimon Racing de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Digimon Racing — Digimon Racing …   Wikipedia

  • Digimon — デジモン (Dejimon) Type Franchise Genre Action, aventure …   Wikipédia en Français

  • Digimon — Originaltitel デジモン Transkription Dejimon …   Deutsch Wikipedia

  • Digimon Adventure — デジモン•アドベンチャー (Dejimon Adobenchā) Type shōnen Genre Action, aventure …   Wikipédia en Français

  • Digimon Tamers — デジモンテイマーズ (Dejimon Teimāzu) Genre Action, aventure …   Wikipédia en Français

  • Digimon World — Éditeur Bandai (Japon) Infogrames (Europe) Développeur Bandai …   Wikipédia en Français

  • Digimon Adventure 02 — デジモンアドベンチャー 02 (Dejimon Adobenchā 02) Type Shōnen Genre Action, aventure Thèmes …   Wikipédia en Français

  • Digimon Data Squad — デジモンセイバーズ (Digimon Savers) Genre Action, aventure, science fiction …   Wikipédia en Français

  • Digimon Rumble Arena 2 — Éditeur Namco Bandai (Japon) Atari (Europe) Développeur N …   Wikipédia en Français

  • Digimon World 2003 — Éditeur Bandai (Japon) Infogrames[1 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.