Delphine Seyrig


Delphine Seyrig

Delphine Seyrig

Nom de naissance Delphine Claire Beltiane Seyrig
Naissance 10 avril 1932
Beyrouth, Lebanese French flag.svg Liban sous mandat français
Nationalité France Française
Décès 15 octobre 1990 (à 58 ans)
Paris
Profession Actrice

Delphine Seyrig, née le 10 avril 1932 à Beyrouth (Liban) et morte le 15 octobre 1990 à Paris (France)[1], est une actrice française. Elle est la fille de l'archéologue Henri Seyrig et d'Hermine de Saussure. Elle était également connue comme militante féministe.

Sommaire

Biographie

Son père était archéologue, directeur du Service des Antiquités au Liban à la naissance de sa fille, et sa mère aventurière. Elle passe son enfance dans plusieurs pays et poursuit sa scolarité comme interne au Collège Cévenol (1947-1950). Dès seize ans, elle prend des cours d'art dramatique avec Pierre Bertin et Tania Balachova[1].

À vingt ans, elle décroche son premier rôle, dans l'Amour en papier de Louis Ducreux. Delphine envisage d'entrer au TNP, mais sa voix est jugée trop particulière. Elle part pour les États-Unis, et après avoir pris des cours à l'Actor Studio, y tourne son premier film, Pull My Daisy, de Robert Frank (1958)[1].

En 1960 elle revient à Paris, où elle joue Un mois à la campagne d'Ivan Tourgueniev, sous la direction d'André Barsacq au Théâtre de l'Atelier. Elle rencontre Alain Resnais, qui lui confie un rôle-clé dans L'Année dernière à Marienbad. Elle connaît aussitôt une notoriété mondiale. Au théâtre, elle interprète Jean-Claude Carrière (L'Aide-Mémoire), Harold Pinter (La Collection, L'Amant), Peter Handke (La Chevauchée sur le lac de Constance), le plus souvent sous la direction d' André Barsacq ou de Claude Régy. Alain Resnais, en 1963, lui confie le rôle d’Hélène Aughain dans Muriel, ou le temps d'un retour.

En 1968, sous la direction de François Truffaut, elle joue la troublante Fabienne Tabard dans Baisers volés. Dans ce film charnière du cycle Antoine Doinel, elle est à la fois l'incarnation de la femme romantique et inaccessible, mais aussi la représentation de la femme réaliste et maîtresse de son destin. Antoine Doinel, dans Baisers volés, dit du personnage interprété par Delphine Seyrig : « Ce n'est pas une femme, c'est une apparition. » Delphine Seyrig trouve en Alain Resnais et en François Truffaut deux réalisateurs qui, en quelques films, la rendent inoubliable, en particulier par le timbre de sa voix, que Michael Lonsdale compare à un violoncelle[2].

Au cinéma, elle tourne avec les meilleurs : William Klein (Qui êtes-vous, Polly Maggoo ?, 1966, et Mister Freedom, 1968) ; Marguerite Duras (La Musica, 1966, India Song, 1975, et Baxter, Vera Baxter, 1977) ; Joseph Losey (Accident, 1967) ; Jacques Demy (Peau d'Âne, 1970) ; Luis Buñuel (La Voie lactée, 1969, et Le Charme discret de la bourgeoisie, 1972) ; Chantal Akerman (Jeanne Dielman, 23, quai du commerce, 1080 Bruxelles, 1975). Elle joue avec Sami Frey, son compagnon, dans le film ovni Le Journal d'un suicidé de Stanislav Stanojevic, sélectionné à Cannes et à Venise en 1972.

Pour la télévision, elle interprétera Mmede Mortsauf dans l'adaptation du Lys dans la vallée[3] tournée par Marcel Cravenne en 1970.

Parallèlement à sa carrière artistique, elle mène aussi, souvent aux côtés de Marguerite Duras, une vie de militante.

Elle meurt à 58 ans, des suites d'un cancer du poumon. Elle repose au cimetière du Montparnasse à Paris.

Filmographie

Actrice

Réalisatrice

  • 1975 : Maso et Miso vont en bateau, co-réalisé avec Nadja Ringart, Carole Roussopoulos et Ioana Wieder)
  • 1976 : Scum Manifesto, co-réalisé avec Carole Roussopoulos
  • 1981 : Sois belle et tais-toi

Théâtre

Récompenses et nominations

Récompenses

Nominations

Annexes

Références

Bibliographie

  • François Poirié, Comme une apparition : Delphine Seyrig, portrait, Arles, Actes Sud, coll. « Domaine français », 28 février 2007, 147 p. (ISBN 978-2-7427-6673-4) 

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Delphine Seyrig de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Delphine Seyrig — Born Delphine Claire Beltiane Seyrig April 10, 1932(1932 04 10) Beirut, Lebanon Died …   Wikipedia

  • Delphine Seyrig — Saltar a navegación, búsqueda Delphine Seyrig es una actriz francesa, conocida por sus roles en L Année dernière en Marienbad, Baisers volés o El discreto encanto de la burguesía. Contenido 1 Biografía 2 Filmografía 3 …   Wikipedia Español

  • Delphine Seyrig — Grabstein auf dem Friedhof Montparnasse in Paris Delphine (Claire Belriane) Seyrig (* 10. April 1932 in Beirut; † 15. Oktober 1990 in Paris) war eine französische Schauspielerin und …   Deutsch Wikipedia

  • Delphine (given name) — Delphine is a French feminine given name. It may refer to : Delphine Boël (born 1968), alleged out of wedlock daughter of King Albert II of Belgium Delphine Chanéac (born 1978), French actress Delphine LaLaurie (c. 1770–19th century), New… …   Wikipedia

  • Delphine — (Delfine) steht für: Delfine, Meeressäuger (3218) Delphine, Asteroid Delphine Software International, französisches Softwareunternehmen Delphine ist der Vorname folgender Personen: Delphine Lalaurie (1775 1842), Spukhausbesitzerin in den… …   Deutsch Wikipedia

  • Seyrig — ist der Name folgender Personen: Delphine Seyrig (1932–1990), französische Schauspielerin Henri Seyrig (1895 1973), französischer Archäologe Théophile Seyrig (1843–1923), deutschstämmiger, belgischer Architekt Diese Seite …   Deutsch Wikipedia

  • Seyrig — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Delphine Seyrig (1932 1990), actrice française, fille d Henri Seyrig Henri Seyrig (1895 1973), archéologue français, père de Delphine Seyrig Théophile… …   Wikipédia en Français

  • Seyrig, Delphine — (1932 1990)    Actress and director. Delphine Seyrig was born in Beirut, Lebanon. She acted on the stage in French theaters in the 1950s and in 1956 relocated to New York. In 1959, she appeared in Robert Frank and Alfred Leslie s Pull My Daisy, a …   Guide to cinema

  • Seyrig, Delphine — (1932 1990)    Actress and director. Delphine Seyrig was born in Beirut, Lebanon. She acted on the stage in French theaters in the 1950s and in 1956 relocated to New York. In 1959, she appeared in Robert Frank and Alfred Leslie s Pull My Daisy, a …   Historical Dictionary of French Cinema

  • Delphine — Delphina, Delphine griechischer Name, Bedeutung: Delfin. In Frankreich geläufig, in Deutschland eher selten vergeben. Namensträgerin: Delphine Seyrig, französische Schauspielerin …   Deutsch namen


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.