Decadentisme


Decadentisme

Décadentisme

Littérature

Par catégories
Bandeau litterature.png

Histoire littéraire

Antiquité - Moyen Âge
XVIe s. - XVIIe s. -
XVIIIe s. - XIXe s. -
XXe s. - XXIe s.
Courants littéraires

Genres & formes littéraires

Conte
Nouvelle - Roman -
Poésie - Théâtre

Auteurs

Écrivains - Livres

Portail littérature

Le décadentisme (également appelé mouvement décadent ou simplement Décadence) est un mouvement littéraire et artistique controversé qui s'est développé en France pendant les vingt dernières années du XIXe siècle. On parle aussi de littérature fin-de-siècle. Le vocable fin-de-siècle est un avatar de décadent, terme lancé par le pastiche d'Henri Beauclair et Gabriel Vicaire, Les Déliquescences d'Adoré Floupette, poète décadent, en 1885[1], puis repris par Anatole Baju en 1886 dans Le Décadent artistique et littéraire. Il s'agit davantage d'un état d'esprit qui s'installe dans les milieux littéraires à la fin du XIXe siècle, que d'un véritable mouvement artistique.

Sommaire

Le contexte historique

L'idée de « décadence » apparaît dès le Second Empire, où l'on parle de « déclin ». L'humiliation de la défaite de 1871 et la Commune sont présentés, par de nombreux écrivains et artistes des années 1840-1870 comme la fin d'un monde[1].

Toutefois, c'est avec la publication des Essais de psychologie contemporaine de Paul Bourget en 1883 que le mouvement décadent commence à se définir. Face au sentiment de déliquescence qui l'habite, une génération d'artistes se reconnaît dans son analyse de la névrose des maîtres contemporains[1].

Marqué dès 1884 par la parution du Crépuscule des Dieux d'Élémir Bourges et de À rebours de Joris-Karl Huysmans, le mouvement se définit par sa « désespérance teintée d'humour et volontiers provocatrice »[1].

En 1885, un pastiche d'Henri Beauclair et Gabriel Vicaire, Les Déliquescences d'Adoré Floupette, poète décadent ridiculise les Décadents, dont il met en avant les tics, le pessimisme morbide, la langueur affectée, les divers abus, mais aussi les audaces de style, en prose comme en poésie. En 1888, Paul Adam et Félix Fénelon publient, sous le pseudonyme de Jacques Plowert, un Glossaire pour servir à l'intelligence des auteurs décadents et symbolistes[1].

Devant cette notoriété nouvelle, les Décadents créent de multiples revues (La Plume, Le Décadent, La Vogue, etc.), correspondant à autant de chapelles[1].

Un mouvement ?

Le décadentisme n'a jamais eu de véritable chef de file. Ce mouvement est à la limite du symbolisme, et est motivé par un rejet du naturalisme. Charles Baudelaire est souvent reconnu comme une sorte de précurseur de ce mouvement. Le roman le plus représentatif en est À rebours de Joris-Karl Huysmans en 1884. En 1888 paraît un Glossaire pour servir à l'intelligence des auteurs décadents et symbolistes de Jacques Plowert (pseudonyme de Paul Adam et Félix Fénéon). On peut considérer comme typique de ce mouvement les romans de Catulle Mendès, allant jusqu'à mettre en scène dans ses œuvres des intrigues amoureuses incestueuses et homosexuelles à la fois. Le roman décadent se caractérise notamment par une crise du roman, rempli de distorsions et d'anachronismes, et une crise du personnage : dans Monsieur Bougrelon de Jean Lorrain, par exemple, le héros existe-t-il ? Ne serait-il pas qu'un fantôme? Le roman décadent est un roman "cassé en morceaux" (Félicien Champsaur, L'Amant des danseuses - 1888), en pleine désaffection du naturalisme.

Quelques œuvres

Voir aussi

Notes et références

  1. a , b , c , d , e  et f Dominique Rincé, Bernard Lecherbonnier, Littérature, textes et documents: XIXe siècle, Paris, Nathan, 1986, p. 546 (ISBN 2091788619)

Liens internes

Lien externe

Le décadentisme

Ce document provient de « D%C3%A9cadentisme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Decadentisme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • décadentisme — décadent, ente [ dekadɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n. • 1516, repris au XIXe; lat. médiév. decadens → décadence 1 ♦ Qui est en décadence. Période, époque décadente. Art décadent. Monarchie décadente. Peuple décadent. 2 ♦ (v. 1882) L école décadente : l… …   Encyclopédie Universelle

  • Décadentisme — Le décadentisme (également appelé mouvement décadent ou simplement Décadence) est un mouvement littéraire et artistique controversé qui s est développé en France pendant les vingt dernières années du XIXe siècle. On parle aussi de… …   Wikipédia en Français

  • decadentisme — de|ca|den|tis|me Mot Pla Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • décadisme — ⇒DÉCADENTISME, DÉCADISME, subst. masc. Doctrine des décadents (de la fin du XIXe siècle); trait caractéristique de ce qui se rapporte aux décadents : • 1. À bas le symbolisme, mythe Et termite, et encore à bas Ce décadisme parasite Dont tels… …   Encyclopédie Universelle

  • decadentism — DECADENTÍSM s.n. Denumire generică dată tendinţelor unor curente literar artistice de la sfârşitul sec. XIX şi începutul sec. XX de către propriii protagonişti, care opun realităţii o lume a stărilor de spirit subiective, considerată ca singura… …   Dicționar Român

  • décadent — décadent, ente [ dekadɑ̃, ɑ̃t ] adj. et n. • 1516, repris au XIXe; lat. médiév. decadens → décadence 1 ♦ Qui est en décadence. Période, époque décadente. Art décadent. Monarchie décadente. Peuple décadent. 2 ♦ (v. 1882) L école décadente : l… …   Encyclopédie Universelle

  • Dekadenzdichtung — (frz. décadence = Verfall) ist die vage und umstrittene Bezeichnung für eine Vielzahl an literarischen Strömungen und Einzelwerken um die Jahrhundertwende (1900), deren Gemeinsamkeit in ihrer entschiedenen Ablehnung des Naturalismus liegt.… …   Deutsch Wikipedia

  • Auguste De Villiers De L'Isle-Adam — Pour les articles homonymes, voir Villiers. Auguste de Villiers de L Isle Adam …   Wikipédia en Français

  • Auguste Villiers de l'Isle-Adam — Auguste de Villiers de L Isle Adam Pour les articles homonymes, voir Villiers. Auguste de Villiers de L Isle Adam …   Wikipédia en Français

  • Auguste de Villiers de L'Isle-Adam — Pour les articles homonymes, voir Villiers et L Isle Adam. Auguste de Villiers de L Isle Adam …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.