Coup de chaleur


Coup de chaleur

Hyperthermie

L'hyperthermie est l'élévation locale ou générale de la température du corps, au-dessus du chiffre normal de 37 à 37,5 °C, ou bien c'est l'élévation de la température corporelle centrale au-dessus de 38 °C, par accumulation d'une chaleur issue de l'environnement du sujet. Cette hyperthermie peut résulter :

  • d'une exposition à la chaleur du soleil, on parle alors d'insolation ;
  • d'une exposition à la chaleur ambiante (canicule, ambiance industrielle, incendie), on parle alors de coup de chaleur classique ;
  • d'un effort intense avec une mauvaise évacuation de la chaleur (à cause d'une ambiance trop chaude et humide ou de vêtements trop isolants) : on parle de coup de chaleur d'exercice ou d'effort.

À noter la différence entre fièvre et hyperthermie : la fièvre est issue d'un dérèglement du "thermostat" central (l'élévation de la température corporelle est produite par le corps lui-même), alors que l'hyperthermie résulte de l'accumulation de chaleur exogène (issue de l'environnement et non pas produite par le corps). Bien que les deux mots soient souvent pris comme synonymes, utiliser hyperthermie au lieu de fièvre est impropre et doit être autant que possible évité.

Chez l'être humain, il y a risque de décès au-delà de 41,5 °C (complications cérébrales irréversibles).

Sommaire

Traitement de l'hyperthermique

Traitement du Coup de chaleur, classique ou d'effort :

  • Surveillance de la température (monitoring)
  • Refroidissement du malade (déshabiller, appliquer des linges froids et humides, lavage gastrique froid en milieu spécialisé, ventilation de l'air, bain à 2 degrés sous la température du patient surtout chez les enfants)
  • Aucun médicament n'est efficace dans le traitement du coup de chaleur (salicylés, paracétamol...)
  • Mesures d'hydratation (+++) et de remplissage (en milieu spécialisé).
  • Lorsque le patient est découvert en phase comateuse, l'utilisation de curare (par des spécialistes) tel que la succinylcholine (suxamethonium) pour une induction en séquence rapide devra se faire avec une extrême prudence (voire exclue) en présence d'une hyperkaliémie.

Hyperthermie et fécondité masculine

L'hyperthermie testiculaire ou scrotale est associée à une altération de la spermatogenèse. Chez l'homme, la valeur moyenne de la température testiculaire se situe entre 33 °C et 34 °C. Certaines situations entraînant une élévation thermique du testicule pourraient être responsables d'une infécondité masculine telles qu'une fièvre prolongée, le port de pantalons serrés, une varicocèle ou une cryptorchidie[1].

Notes et références

  1. Hyperthermie scrotale et infécondité masculin. Mieusset R., Bujan L., Mansat A., Pontonnier F. Progrès en urologie. 1992, vol. 2, no1, pp. 31-36.

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « Hyperthermie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Coup de chaleur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Coup de chaleur — ● Coup de chaleur ensemble des accidents déclenchés par une insolation ou une chaleur excessive. (Ces accidents sont particulièrement graves chez le nourrisson et nécessitent un traitement d urgence dans un service de réanimation.) …   Encyclopédie Universelle

  • Coup de chaleur (téléfilm) — Coup de chaleur est un téléfilm français réalisé par Christophe Barraud, diffusé le 25 juin 2011 sur France 3. Synopsis Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Fiche technique… …   Wikipédia en Français

  • Coup de chaleur (météorologie) — Pour les autres significations, voir Hyperthermie. En météorologie, un coup de chaleur (heat burst en anglais) est un phénomène rare caractérisé par des rafales de vent, un accroissement rapide de la température et un abaissement du point de… …   Wikipédia en Français

  • CHALEUR — La notion de chaleur telle qu’elle résulte de la sensation de chaud et de froid remonte aux époques les plus reculées. Toutefois, elle n’appartint à la science qu’à partir du XVIIIe siècle, lorsque Lavoisier et Laplace reconnurent conjointement… …   Encyclopédie Universelle

  • coup — [ ku ] n. m. • colp 1080; lat. pop. colpus, class. colaphus, gr. kolaphos I ♦ 1 ♦ Mouvement par lequel un corps vient en heurter un autre; impression (ébranlement, bruit...) produite par ce qui heurte. ⇒ choc, ébranlement, heurt, tamponnement.… …   Encyclopédie Universelle

  • coup — (kou ; le p ne se prononce pas et ne se lie pas : un kou audacieux ; coup se comporte comme loup, où le p ne se lie jamais ; au pluriel, l s se lie : des kou z audacieux ; Bèze, au XVIe siècle, remarque que le p se prononce au singulier et non au …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • COUP — n. m. Impression que fait un corps sur un autre en le frappant. Coup sec. Coup violent. La force, la pesanteur du coup. Frapper un coup ou deux coups à une porte avec le marteau. Frapper à coups redoublés. Coup d’épée, de sabre, de poignard. Coup …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Coup — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Coup », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) coup d arrêt (sports de combat) Coup de bélier… …   Wikipédia en Français

  • Coup De Soleil — Jeune femme ayant des coups de soleil sur la nuque et les épaules …   Wikipédia en Français

  • Coup de feu — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Coup de feu », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le coup de feu est un défaut provenant de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.