Component Object Model


Component Object Model
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir COM.

Component Object Model est une technique de composants logiciel (comme les DLL) créée par Microsoft. COM est utilisé en programmation pour permettre le dialogue entre programmes. Bien qu'il ait été mis en place sur de nombreuses plates-formes, il est toujours majoritairement utilisé sur Microsoft Windows. Son prédécesseur fut Object Linking and Embedding (OLE). COM est également sur le point d'être remplacé, en 2009, par le Framework .NET de Microsoft. Les technologies COM regroupent également COM+, Distributed COM et ActiveX[1]

Sommaire

Historique

Un des pères de cette technologie fut Anthony Williams, qui la valorisa dans ses livres Object Architecture: Dealing With the Unknown - or - Type Safety in a Dynamically Extensible Class (1988) et On Inheritance: What It Means and How To Use It (1990).

OLE 1.0

La précédente technologie Microsoft orientée objet fut Object Linking and Embedding (OLE) 1.0, qui a été construit sur les Dynamic Data Exchange (DDE) et spécifiquement conçus pour les documents composés (par exemple lorsqu'un tableau est inséré dans un document Word). Des changements opérés sur le tableau Excel seront propagés dans le document Word. Cela fut introduit par Word et Excel en 1991 et dans Windows 3.1 un an plus tard. De même en 1991, Microsoft introduisit les contrôles Visual Basic, ou VBX grâce à Visual Basic 1.0.

OLE 2.0

En 1993, Microsoft sortit les OLE 2, et créa le COM comme modèle objet pour OLE 2. Alors que OLE 1 s'occupait principalement des documents composés, OLE 2 fut destiné à adresser des composants logiciels en général. En 1994, les contrôles OLE (OCX) furent introduits en tant que successeurs des VBX. Dans le même temps, Microsoft décida que OLE 2 s'appellerait simplement OLE, et qu'il ne désignait dès lors plus un acronyme, mais le nom des technologies composants de la firme.

En début d'année 1996, Microsoft renomma certaines parties de OLE concernant Internet, ActiveX, et petit à petit toutes les parties de OLE passèrent sous le signe ActiveX, exception faites des composants faits pour les documents composés et utilisés par exemple par Microsoft Office.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Component Object Model de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Component Object Model — (COM) es una plataforma de Microsoft para componentes de software introducida por dicha empresa en 1993. Esta plataforma es utilizada para permitir la comunicación entre procesos y la creación dinámica de objetos, en cualquier lenguaje de… …   Wikipedia Español

  • Component Object Model — Component Object Model,   COM …   Universal-Lexikon

  • Component Object Model — Not to be confused with COM file. Component Object Model (COM) is a binary interface standard for software componentry introduced by Microsoft in 1993. It is used to enable interprocess communication and dynamic object creation in a large range… …   Wikipedia

  • Component Object Model — В данной статье или разделе имеется список источников или внешних ссылок, но источники отдельных утверждений остаются неясными из за отсутствия сносок …   Википедия

  • Component Object Model — Das Component Object Model [kəmˈpoʊnənt ˈɒbdʒɪkt ˈmɒdl] (Abk. COM) ist eine von Microsoft entwickelte Plattformtechnik, um unter dem Betriebssystem Windows Interprozesskommunikation und dynamische Objekterzeugung zu ermöglichen. COM fähige… …   Deutsch Wikipedia

  • Component Object Model —    Abbreviated COM. A specification from Microsoft that defines how objects interact in the Windows environment.    COM components can be written in any programming language and can be added to or removed from a program without requiring… …   Dictionary of networking

  • Component object model — COM (Component Object Model) Arquitectura de Software que permite construir aplicaciones a partir de componentes de Software binarios, con el objeto de expandir las funciones del sistema operativo a nivel personalizado: Ej Controles Propios,… …   Enciclopedia Universal

  • COMPONENT OBJECT MODEL — (COM) модель составных объектовстандарт Microsoft, описывающий правила создания и взаимодействия объектов в среде Windows …   Словарь электронного бизнеса

  • Distributed Component Object Model — (DCOM) is a proprietary Microsoft technology for communication among software components distributed across networked computers. DCOM, which originally was called Network OLE , extends Microsoft s COM, and provides the communication substrate… …   Wikipedia

  • Distributed component object model — (DCOM) est une technologie propriétaire de Microsoft qui permet la communication entre des composants logiciels distribués au sein d un réseau informatique. DCOM, appelé à l origine « Network OLE », étend COM et fournit le substrat sous …   Wikipédia en Français