Christine Gregoire


Christine Gregoire
Christine Gregoire
ChristineGregoireOfficial.jpg
Portrait officiel de Christine Gregoire.

Mandats
22e Gouverneur de l'État de Washington
Actuellement en fonction
Depuis le 12 janvier 2005
Élection 2 novembre 2004
Réélection 4 novembre 2008
Prédécesseur Gary Locke
Biographie
Date de naissance 24 mars 1947
Lieu de naissance Drapeau des États-Unis Adrian, Michigan (États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Profession Avocate
Religion Catholique

Seal of Washington.svg
Gouverneurs de l'État de Washington

Christine « Chris » O'Grady Gregoire, née le 24 mars 1947, est la gouverneur démocrate de l'État de Washington depuis janvier 2005. Déclarée vainqueur par cent vingt-neuf voix au troisième recomptage seulement devant le républicain Dino Rossi, son élection demeura un lourd sujet de controverse et sa légitimité contestée.

Elle est actuellement la seconde femme à occuper le poste de gouverneur de l'État de Washington, après la démocrate Dixy Lee Ray, de 1977 à 1981. Elle est en outre la seule femme à avoir été réélue à ce poste.

Sommaire

Enfance et études

Christine Gregoire est née à Adrian, dans le Michigan et grandit à Auburn, dans l'État de Washington. Elle sortit diplômée de droit de l'université de Washington et celle de Gonzaga.

Carrière politique

De 1988 à 1992, Christine Gregoire était directrice du Département d'écologie de l'État de Washington, où elle négocia un accord avec l'Agence de protection de l'environnement et le Département de l'Énergie des États-Unis pour nettoyer le centre nucléaire d'Hanford.

En 1992, elle fut élue Attorney General, poste où elle fut deux fois réélue et où elle s'illustra notamment dans les causes de l'environnement et dans la lutte contre les industries du tabac.

Un scandale politique l'atteignit en 2000 et sa responsabilité fut engagée quand des lourdes fautes furent relevées à l'encontre de son cabinet. En effet, celui-ci avait omis de faire appel dans les délais légaux contre un verdict rendu à l'encontre de l'État de Washington portant sur la somme de 17,8 millions de dollars. Cette faute fut accompagnée de comportements frauduleux pour tenter de cacher cette grave erreur de procédure.

Gouverneur de l'État de Washington

Lors de la campagne de 2004 pour le poste de gouverneur de l'État de Washington, Christine Gregoire était la candidate du Parti démocrate. Lors des primaires, elle survécut à des accusations de racisme du fait qu'elle avait été membre d'une confrérie étudiante réservée aux blancs, alors qu'elle était à l'université.

Durant la campagne électorale, proprement dite contre son adversaire républicain, Dino Rossi, ancien sénateur de l'État, elle se prononça pour les recherches sur les cellules souches mais son discours rencontra peu d'écho. Elle fut par contre critiquée pour être une notable d'Olympia, la capitale, dont le parti gouverne l'État depuis la fin des années 1980. Elle répondit en promettant de remettre au pas la bureaucratie et d'amener elle-même le changement, surprenant négativement ses propres partisans et collègues.

Son incapacité à promouvoir le bilan des gouverneurs démocrates passés et sa propension à s'autocongratuler lui aliénèrent bon nombre de ses partisans naturels. Les publicités négatives s'acharnèrent en rappelant une autre erreur bureaucratique de son cabinet en 2002 ayant coûté 22,4 millions de dollars aux contribuables, faisant écho au précédent fiasco de 2000.

La difficile élection de gouverneur

Au soir du 2 novembre 2004, le républicain Dino Rossi était en tête des suffrages avec 261 voix d'avance. Un recomptage automatique diminua ensuite cette avance à 42 voix. Pourtant le 3 décembre 2004, le Parti démocrate réclama un recomptage manuel et déposa également une motion devant la Cour Suprême de l'État, pour demander la prise en compte des bulletins rejetés dans le comté de King à Seattle, et non comptabilisés.

Après un premier refus de cette prise en compte par un juge de la cour supérieure du comté de Pierce, la Cour suprême de l'État, dont les membres furent tous nommés par des gouverneurs démocrates, dans un arrêt du 22 décembre prit une décision unanime contraire et demanda que les bulletins litigieux du comté de King soient bien recomptés. Le comté de King étant un bastion démocrate sans lequel l'État de Washington aurait depuis longtemps basculé chez les républicains, comprenant la ville de Seattle aux mains des démocrates.

Sur 732 bulletins litigieux, 566 furent finalement validés et ajoutés au décompte final le 23 décembre 2004 donnant ainsi une avance de 130 voix à Christine Gregoire. Le 30 décembre 2004, le Secrétaire d'État républicain Sam Reed certifia la victoire de Christine Gregoire par 129 voix.

Mais Dino Rossi, donné vainqueur jusqu'à ce 23 décembre, n'accepta pas de reconnaître sa défaite, ni l'ensemble du républicains de l'État avançant plusieurs raisons :

  • plusieurs militaires expatriés, républicains et établis dans le comté de King, affirmèrent n'avoir pu voter car ils n'avaient jamais reçu leur bulletin de vote tout comme les militaires expatriés établis dans le comté de Snohomish.
  • la liste électorale du comté de King aurait été frauduleuse.

En mai 2005, les sondages indiquèrent que les deux tiers des habitants de l'État pensaient que Dino Rossi avait effectivement gagné l'élection, remettant ainsi en question la légitimité de Christine Gregoire. En juin cependant, Dino Rossi échoua à fournir devant les tribunaux les preuves matérielles des fraudes et des irrégularités invoquées. Il renonça à aller devant la Cour Suprême en invoquant la filiation démocrate des juges, validant ainsi l'élection de Christine Gregoire.

En 2008, les deux furent de nouveau face à face lorsque Christine Gregoire eut fini son mandat. Elle l'emporta cette fois, avec assurance, avec 53 % des voix toujours grâce aux votes des électeurs du comté de King et de ceux de la côte pacifique.

Vie privée

Christine Gregoire est mariée et est mère de deux filles.


Précédée par Christine Gregoire Suivie par
Gary Locke
Seal of Washington.svg Gouverneur de l'État de Washington Transparent.gif
2005-
en cours de mandat



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Christine Gregoire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Christine Gregoire — 22nd Governor of Washington Incumbent Assumed office 12 January 2005 Lieutenant …   Wikipedia

  • Christine Gregoire — Christine O’Grady Gregoire (* 24. März 1947 in Adrian, Lenawee County, Michigan) ist eine US amerikanische Politikerin und die 22. Gouverneurin des Bundesstaates Washington. Sie gehört der …   Deutsch Wikipedia

  • Christine Gregoire — Christine Gregoire. Christine Grady Chris Gregoire ( * 24 de marzo de 1947 (64 años) en Adrian, Míchigan) es una política estadounidense, actual Gobernadora de Washington, antes de ello Fiscal General de Washington. Es miembro del Partido… …   Wikipedia Español

  • Gregoire — Grégoire Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Grégoire. Grégoire est un nom propre qui peut désigner : Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Gregoire — can refer to a number of different people:Gregoire as a surname*Alexandre Grégoire (1922 2001), Haitian painter *Christine Gregoire (b. 1947), American Democratic governor of the state of Washington. *Christophe Grégoire (b. 1980), Belgian… …   Wikipedia

  • Gregoire — steht für: Christine Gregoire (* 1947), 22. Gouverneurin des Bundesstaates Washington, USA Gregoire (Schimpanse) (ca. 1942–2008), kongolesischen Schimpanse Siehe auch: Grégoire Diese Seite …   Deutsch Wikipedia

  • Christine O'Grady Gregoire — (* 24. März 1947 in Adrian/USA) ist 22. Gouverneurin des US Bundesstaates Washington. Sie gehört den Demokraten an. Inhaltsverzeichnis 1 Frühe Jahre …   Deutsch Wikipedia

  • Grégoire — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Saint Grégoire et Saint Grégoire …   Wikipédia en Français

  • Grégoire Oestermann — est un acteur français. Formé au Conservatoire national supérieur d art dramatique, il a comme professeur les célèbres Marcel Bluwal et Antoine Vitez. Au théâtre, il joue notamment dans Od ombra od Omo, Vie et mort du roi Jean, mis en scène par… …   Wikipédia en Français

  • Gregoire Oestermann — Grégoire Oestermann Grégoire Oestermann est un acteur français. Formé au Conservatoire national supérieur d art dramatique, il a comme professeur les célèbres Marcel Bluwal et Antoine Vitez. Au théâtre, il joue notamment dans Od ombra od Omo, Vie …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.