Chewing-gum


Chewing-gum
Chewing-gum sous forme de dragées

Le chewing-gum (ou gomme à mâcher, pâte à mâcher, chiclette (Suisse et Belgique (Liège surtout)) ou encore chique (en Belgique seulement)) est une gomme destinée à être mâchée. C'est Thomas Adams, qui, mélangeant du chicle (latex issu du sapotillier) avec de la résine et du sirop, fabrique et commercialise en 1872 les premiers chewing-gums.

Sommaire

Histoire du chewing-gum

Dès la préhistoire, les hommes mâchaient de la sève de conifères : des empreintes dentaires ont été laissées sur des résines dont les polyphénols devaient servir d'antiseptique[1]. Il y a plus de 5 000 ans, les Mayas, au Mexique, mastiquaient de la sève de sapotillier pour se muscler les mâchoires et les femmes pour se rafraîchir l'haleine[2]. La sève de cet arbre est un latex appelé chicle (prononcer « tchiclé »). Les grecs utilisaient quant à eux le pistachier lentisque.

Les Asiatiques mâchaient le bétel, les Amérindiens des Andes chiquaient les noix du kolatier et ceux d'Amazonie chiquaient des boulettes de tabac. Les Européens adoptèrent cette habitude à la suite de l'importation de cette plante en France, en 1560.

Le chewing-gum moderne naît en Amérique : en 1869, Antonio López de Santa Anna, général mexicain, est chassé de son pays par la révolution. Il arrive à New York avec son « Trésor de Mexico » : 250 kg de sève séchée de sapotier pour en faire un substitut au caoutchouc. Il charge Thomas Adams de négocier le chicle qui, finalement, s’avère impropre mais Adams conserve le stock et le revend en pharmacie à un coût inférieur à la paraffine. C’est le début du succès.

D’autres pionniers tentent d’améliorer le produit mexicain : William J. Whit ajoute du sirop de glucose dans son « Yucatan Gomme à Mâcher ». William Semple, dentiste de l’Ohio, obtient le premier brevet d’invention du chewing-gum moderne en dissolvant du naphte et de l’alcool et en y ajoutant une petite dose de réglisse pour lui donner un goût agréable[3]. William Wrigley Jr., quant à lui, se charge de lancer le produit sur tout le continent grâce à de grandes campagnes de publicité à la fin du XIXe siècle.

Paquets de Gomme à Mâcher mentholés.

Le chewing-gum a été popularisé en Europe par les Américains à la fin de la Seconde Guerre mondiale. En effet, les forces armées des États-Unis fournissent à leurs soldats des chewing-gums depuis la Première Guerre mondiale, parce qu'ils aident à la fois à la concentration et au combat du stress[4]. Des études ont montré que le Gomme à Mâcher peut aussi améliorer l'humeur de celui qui en consomme. Il peut aussi être utilisé pour combattre la mauvaise haleine.

Dans différents marchés, le chewing-gum a été associée à la collection de petites vignettes (les marques Malabar ou Bazooka Joe par exemple) ou des tatouages temporaires. Depuis les années 1870, plusieurs artistes l'ont utilisé dans leurs créations.

À l'origine, et dans des marchés haut de gamme comme au Japon, le Gomme à Mâcher est à base de chicle et de gélatine.

Préparation

Gomme à Mâcher en tablette.

La gomme de base est un produit complexe à fabriquer : les ingrédients sont dosés avec rigueur pour obtenir des gommes plus ou moins élastiques. Les ingrédients sont malaxés entre une heure et demie (pour le Gomme à Mâcher) et deux heures dans un pétrin qui fonctionne comme celui des boulangers. Le malaxage fait chauffer la gomme. Elle atteint au final une température de 95 °C à 98 °C.

Le mélange des ingrédients

On ajoute à cette base les arômes, les édulcorants ou le sucre ainsi que divers additifs. Les ingrédients et la gomme de base sont mélangés dans un pétrin pendant 15 à 20 minutes. En fin de malaxage, la pâte atteint une température de 50 °C environ.

La mise en forme

On a versé la pâte à mâcher à l'intérieur d'une extrudeuse. Bien pressée, elle forme maintenant des bandes plus ou moins épaisses. Les bandes passent ensuite dans le laminoir et sont découpées en tablettes

La maturation de la pâte

Après refroidissement, les tablettes ou les noyaux de dragées sont maintenus à une température et une humidité précises pendant 6 à 48 heures. Cette phase est très contrôlée, la qualité des Gomme à Mâcher en dépend.

Le conditionnement

Les tablettes sont enveloppées dans un emballage en aluminium pour conserver toute leur saveur. Elles sont ensuite mises en paquets. Les dragées ont d’abord été recouvertes de sucre durci avant d’être emballées dans de petites boîtes en carton.

Consommation

D'après le Livre Guinness des records 2007, la France est le pays qui consomme le plus de chewing-gum par habitant. L'INSEE liste les chewing-gums dans sa liste des Principales quantités consommées par les ménages[5].

Inconvénients

Gomme à Mâcher sur un trottoir à Reykjavik (2008).

Les chewing-gums sans sucre ont, en cas de consommation excessive, des effets laxatifs. Ces effets sont dus à la présence d'un édulcorant particulier, le sorbitol. Le xylitol réduit cet effet. De plus il bouche les artères[réf. nécessaire].

Par ailleurs, la mastication favorise les ballonnements.

Les villes du monde voient leurs trottoirs et autres couloirs de métro constellés de chewing-gums usagés (dont la biodégradabilité atteint 5 ans) jetés par des consommateurs, un chewing-gum collé et piétiné est difficile à enlever. Cependant, des machines spécifiques de nettoiement des sols permettant d'éliminer les chewing-gums collés sont apparues ces dernières années. Celles-ci fonctionnent grâce à la vapeur saturée.

Certains pays jugeant ce fait comme disgracieux, comme Singapour, réglementent sévèrement la consommation de gomme à mâcher.

D'autres pays sont indifférents à cet état des choses ou le relativisent.

Le marché

Le groupe Mars ayant racheté en 2008 la Wm. Wrigley Jr. Company est devenu le leader du marché avec des marques comme Freedent, Airwaves, Orbit. Cadbury est le deuxième acteur mondial sur ce segment avec les marques Hollywood, Trident ou Clorets[6]. À eux deux, ils possèdent 16 des 20 marques les plus vendues et contrôlent les deux tiers du marché mondial. Entre 1998 et 2009, le marché mondial a doublé pour se situer à 23,2 milliards de dollars[7].

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chewing-gum de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chewing gum — sous forme de dragées Le chewing gum ou gomme à mâcher est une gomme destinée à être mâchée. C est Thomas Adams, qui, mélangeant du chiclé (latex issu du sapotillier ou sapotier) avec de la résine et du sirop, fabriqua et commercialisa en 1872… …   Wikipédia en Français

  • chewing-gum — [ ʃwiŋgɔm ] n. m. • 1904; angl. chewing gum, de to chew « mâcher » et gum « gomme » ♦ Anglic. cour. Gomme à mâcher aromatisée. Tablette de chewing gum. Chewing gum à la menthe. Un paquet de chewing gums. ● chewing gum, chewing gums nom masculin… …   Encyclopédie Universelle

  • Chewing Gum — Single par AAA extrait de l’album All Face A Chewing Gum Face B Bokura no Te (Live version) Sortie 15 novembre 2006 …   Wikipédia en Français

  • Chewing Gum (EP) — Chewing Gum EP EP by Polar Bear Released November 18, 1997 Reco …   Wikipedia

  • chewing-gum — /ˈtʃuinɡam, ingl. ˈtʃuːɪŋˌɡʌm/ [vc. amer., «gomma (gum) da masticare (chewing)»] s. m. inv. gomma americana, gomma, cingomma (fam.), cicca (dial.), bubble gum (ingl.) …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • chewing gum — / tʃu:iŋgʌm/, it. / tʃuingam/ locuz. ingl. [comp. di chewing, der. del v. (to ) chew masticare , e gum gomma ], usata in ital. come s.m. [sostanza aromatizzata da masticare, fabbricata con il lattice di una pianta dell America Centrale] ▶◀ (fam.) …   Enciclopedia Italiana

  • chewing gum — ► NOUN ▪ flavoured gum for chewing …   English terms dictionary

  • chewing gum — ☆ chewing gum n. a gummy substance, such as chicle, flavored and sweetened for chewing …   English World dictionary

  • chewing gum — n [U] a type of sweet that you chew for a long time but do not swallow …   Dictionary of contemporary English

  • Chewing gum — For other uses, see Chewing gum (disambiguation). Many types of North American chewing gum from 2009. Chewing gum is a type of gum traditionally made of chicle, a natural latex product, or synthetic rubber known as polyisobutylene. For economical …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.