Centrale Nucléaire De Chooz


Centrale Nucléaire De Chooz

Centrale nucléaire de Chooz

50° 05′ 24″ N 4° 47′ 26″ E / 50.0900, 4.7906

Centrale nucléaire de Chooz
Illustration sous licence libre bienvenue !
Administration
Pays France France
Région Champagne-Ardenne
Province Ardennes
Commune Chooz
Opérateur EDF
Statut
Année de construction 1960
Date de mise en service commerciale 15 avril 1967
Latitude
Longitude
50° 5′ 24″ Nord
       4° 47′ 26″ Est
/ 50.09, 4.79056
 
Réacteurs
Fournisseurs Areva NP, Alstom
Type REP
Réacteurs actifs 2 x 1450 MW
Production d'électricité
Puissance nominale 2900 MW
Electricité générée annuelle 19.306 GWh (en 2006)
Electricité moyenne 19.847 GWh (5 dernières années)
Production totale 195 TWh (au 27 juillet 2007)
Divers
Source froide Meuse
Architecte {{{architecte}}}
Coût {{{coût}}}
Web url Site EDF exploitant de Chooz

  Géolocalisation sur la carte : [[]]

France location map-Regions and departements.svg
Centrale nucléaire de Chooz
Centrale nucléaire de Chooz

  Géolocalisation sur la carte : France

France location map-Regions and departements.svg
Centrale nucléaire de Chooz
Centrale nucléaire de Chooz
Documentation du modèle - Centrale nucléaire - énergie

Le Centre Nucléaire de Production d'Électricité de Chooz est située sur la commune de Chooz dans la pointe de Givet, un territoire français qui s'avance profondément en Belgique.

Sommaire

Présentation

Elle occupe une superficie de 200 ha, situés en bord de Meuse entre Charleville-Mézières (55 km en amont) et Dinant (25 km en aval) en Belgique.La centrale est à 210km au nord-est de Paris.

Le site nucléaire de Chooz se répartit en deux centrales, comportant au total 3 réacteurs nucléaires : Chooz A et Chooz B.[1]

Chooz A

Cette centrale comporte un réacteur qui fut le premier de type réacteur à eau pressurisée (REP) a avoir été mis en service en France. D'une puissance de 305 MW, il a été connecté au réseau en 1967 et mis à l'arrêt le 30 octobre 1991. Cette unité est actuellement en cours de démantèlement.

Chooz B

Chooz B comporte deux unités de production d'une puissance nominale de 1450 MW. Ces deux unités sont de type réacteur à eau pressurisée et de conception 100% française. Ce sont les deux premières unités du nouveau palier de puissance appelé "palier N4", précurseur du projet de réacteur pressurisé européen "EPR".

  • Chooz B1 a été connectée au réseau électrique en août 1996 et est actuellement en phase d'exploitation.[2]
  • Chooz B2 a été connectée au réseau électrique en avril 1997 et est actuellement en phase d'exploitation.

La centrale de Chooz emploie environ 700 salariés.

Futur réacteur EPR

Chooz était un des sites possibles d'implantation du second ou du troisième réacteur EPR français[3]. Penly a été pendant longtemps envisagé mais finalement c'est Flamanville qui a été retenu.

Incidents nucléaires

En 2004, trois incidents classés au niveau 1 sur l'échelle INES, correspondant à des anomalies, sont survenus à la centrale nucléaire de Chooz.

En novembre 2006 s'est produit un rejet de gaz radioactifs supérieur aux limites définies dans les arrêtés de rejets, lors de travaux de maintenance. La limite spontanée a été dépassée de 10% pendant une minute. Cela représente un dix-millième de ce qui est autorisé sur l'année.

En septembre 2007, l'ASN estime que "le nombre important d'événements significatifs justifie également des efforts à consentir pour une meilleure culture de sûreté", et constate "un manque chronique de rigueur dans l'exploitation de la centrale" [4].

Liens externes

Notes et références

  1. EDF, « Chooz ». Consulté le 17 mai 2007
  2. ASN, « La centrale de Chooz ». Consulté le 17 mai 2009
  3. EDF en pole position pour la construction du deuxième EPR Le Figaro - 19/01/09
  4. source : Le Monde, 21/09/07


  • Portail de l’énergie Portail de l’énergie
  • Portail de la Champagne-Ardenne Portail de la Champagne-Ardenne
Ce document provient de « Centrale nucl%C3%A9aire de Chooz ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Centrale Nucléaire De Chooz de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.