Castellon de la Plana


Castellon de la Plana

Castellón de la Plana

Castellón de la Plana
Castellón : la tour d'El Fadrí.Castellón : la tour d'El Fadrí.
Drapeau Blason
Drapeau Blason
Carte
Données générales
Toponyme local - Castellón de la Plana (es)
- Castelló de la Plana (ca)
Les deux sont officiels [1]
Statut Municipio
Pays Espagne Espagne
Communauté autonome Valence Communauté valencienne
Province Province de Castellón Province de Castellón
Comarque Plana Alta
District judic. Castellón de la Plana
Code postal 12.001 à 12.006
Gentilé - castellonense (es)
- castellonenc/a (ca)
Données géographiques
Latitude
Longitude
39° 58′ 59″ Nord
       0° 01′ 59″ Ouest
/ 39.983056, -0.033056
Superficie 108,78 km²
Altitude moy. 30 m
Distance(s) Castellón de la Plana est à 322 km de Madrid.
Population (INE)
 - total :
 - densité :
 - année :

172 110 hab.
1 582,13 hab./km²
2006
Rivière(s) le Río Seco
Bordée par la Mer Méditerranée
Politique
Maire
 - nom
Alberto Fabra Part
 - parti PP
 - mandat 2007-2011
Site web www.castello.es
Culture
Saint patron Virgen de Lledó

Castellón de la Plana est une commune d'Espagne, de 167.455 habitants, capitale de la province de Castellón.

Castelló de la Plana est le nom en valencien, sa dénomination en espagnol est Castellón de la Plana. Les deux toponymes sont officiels.

Les limites sont au nord la province de Tarragone, à l'est la Mer Méditerranée, à l'ouest la province de Teruel et au sud la province de Valence.

Localisation de la Province de Castellón dans la Communité de Valence Localisation de Castellón dans la Communauté de Valence Localisation de Castellón dans la région du Plana Alta|

Sommaire

Géographie

Capitale de l'une des provinces les plus montagneuses d'Espagne, qui est baignée cependant par la mer le long de 112 km de côtes (Costa del Azahar), Castellón de la Plana est une cité tournée vers le futur; de larges avenues croisent des rues et des places paisibles qui formaient autrefois la commune. Ses plages bien entretenues gardent le port par où transite une part importante des exportations

Localités limitrophes

Son territoire est voisin de Alcora, Almazora, Benicassim, Borriol, Onda et Vilafamés.

Climat

Castellón jouit d'un climat méditerranéen; les précipitations maximales se concentrent au début de l'automne. Les hivers sont doux et les étés chauds; durant toute l'année, l'écart des températures est faible.

Histoire

Le château arabe de Fadrell, dressé sur une colline dans les contreforts de la montagne du Desert, fut - ainsi que les hameaux de la Plana - le premier refuge de ceux qui ont été les fondateurs de la cité. Tous ces lieux ont été conquis par Jacques Ier le Conquérant en 1233, et ont été donnés à Ximén Pérez d'Arenós. Sous sa direction, les villageois vinrent s'installer au hameau de Benirabe, centre définitif de la cité. L'acte de naissance de Castellón est datée du 8 décembre 1251 à Lérida, où Jacques Ier concéda l'accord royal pour le transfert des habitants de la montagne vers la plaine. Avec ce transfert que la tradition situe le troisième dimanche de Carême 1252, naquit Castellón de la Plana. La première dénomination fut celle de Castellón de Burriana (Castelló de Borriana), car cette dernière était la localité côtière la plus prospère en ce temps.

Au Moyen Âge, la cité était protégée par des fossés, des murailles et des tours. A cette époque a été construite l'église, qui deviendra la cathédrale au milieu du XVe siècle. C'est en 1366 que fut trouvée par le paysan Perot de Granyana la statue de la Vierge de Lledó, qui devint patronne de la Ville .

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, la cité prit part à la révolte des Germanías et appuya l'archiduc Charles d'Autriche pendant la guerre de succession d'Espagne; elle a été soumise comme le reste du royaume par les troupes de Philippe V.

Au siècle suivant, les murailles sont abattues et la cité entame une lente expansion freinée par les guerres d'Indépendance et carlistes. En 1833, ont été fixées les limites provinciales définitives ; Castellón de la Plana devint la capitale de l'actuelle division administrative, incluant pendant quelques années quelques communes limitrophes de la province de Teruel.

Pendant la seconde moitié du XIXe, la cité commence son développement. Apparaissent les premiers édifices modernes : l'Hôpital Provincial, le Casino, le Teatro Principal, le Parc Ribalta... On agrandit le port et on ouvre les avenues qui communiquent avec la mer. La liaison ferroviaire Castellon-Valence et l'intérêt local à voie étroite entre les communes voisines, appelé la Panderola, sont les nouveaux moyens de communications qui donnèrent un coup de fouet à la vigoureuse industrie céramique et aux fabriques de carreaux (azulejos).

La Panderola

Billet de La Panderola
La Panderola

Chemin de fer à voie étoite qui fut fondé en 1888, et qui reliait le Grao et Onda, en passant par Castellón, Almazora, Burriana et Villarreal. Son nom vient de la couleur de sa machine à vapeur et de la lenteur et des irrégularités de sa marche. Il est très présent dans la mémoire collective, avec des chansons traditionnelles qui le célèbrent. Il arrêta de circuler en 1963.

Administration

Liste des Alcades
Période Identité Parti Qualité
1979-1983 - - -
1983-1987 - - -
1987-1991 - PSOE -
1991-1995 - PP -
1995-1999 - PP -
1999-2003 - PP -
2003-2007 Alberto Fabra Part PP -


Démographie

Évolution démographique
1900 1910 1920 1930 1940 1950 1960 1970 1981 1991 2000 2005
29.904 32.309 34.457 36.781 46.876 53.331 62.493 93.968 126.464 138.489 142.285 167.455

Transports

La ville compte 12 ligne de bus transportant 3,4 millions de voyageurs.

En 2008, une ligne de trolleybus, le TVRCas, a été mise en service sur 2 km.

Enseignement

L'université Jaume I est située à Castellón de la Plana.Elle a été créée en 1991.

Monuments

Monuments religieux

  • Iglesia Concatedral de Santa María la Mayor. De l'ancienne église gothique du XIVe siècle, détruite en 1936, ne subsistent que ses trois portails d'entrée et quelques éléments constructivos et ornementaux. Elle était l'œuvre, pour l'essentiel, du maître d'œuvre de Segorbe, Miguel García. Le portail le plus ancien est celui donnant dans la rue Arcipreste Balaguer, qui d'après la documentation, daterait de 1382 et serait l'œuvre de Guillem Coll. La porte du nord, ou de la place de la Hierba, de 1420, présente une décoration végétale dans les chapiteaux. Le grand portail de la façade principale est d'un gothique plus avancé que les précédents, n'ayant conservé du portail d'origine que les chapiteaux sculptés.
  • El Fadrí. Propriété municipale et séparé de la cathédrale voisine, c'est un édifice étendu, de plan octogonal, à cinq corps, (le dernier cachant la salle des cloches) et une terrasse couronnée par une niche. Suivant les plans du portugais Damián Mendes, il fut construit entre 1591 et 1604 par Francisco Gallana de la Lancha et Guillem del Rei, bien que son élégant portail d'entrée parait être l'œuvre du français Johan Fraix. Sur le linteau de la porte, une pierre avec des caractères latins, nous renseigne sur la construction et sur son propriétaire. En haut, sur la terrasse, sont disposées huit cloches et trois autres pour marquer les heures.*Basilique de la Vierge de Lledó. La tradition locale remonte à l'origine de la dévotion et du culte à la Patronne de la Cité de Castellón en 1366. Le Sanctuaire, aujourd'hui ayant rang de Basilique, fut construit entre 1724 et 1766 sur deux autres plus anciens d'origine médiévale.

Monuments civils

  • Plaza mayor.
  • Ayuntamiento de Castellón de la Plana (Mairie).
  • Mercado central.
  • Edificio de Correos.
  • Planetario (Planétarium).
  • Parque Ribalta.
  • Museo de Bellas Artes(Musée des Beaux-Arts).
  • Museo Arte Contemporáneo (Musée d'Art contemporain).
  • Auditorio y Palacio de Congresos (Auditorium et Palais des Congrès).
  • Teatro Principal (Théâtre).
  • Lonja del Cáñamo.
  • Casino Antiguo.
  • Plaza del Mar.
  • Parque Municipal del Meridiano, dans lequel se croisent le méridien 0º de Greenwich et le parallèle 40º de latitude nord, point marqué par un monolithe.

Fêtes

Les fêtes les plus importantes sont celles de la Madeleine. Elles se célèbrent le troisième samedi de carême et durent neuf jours. Le point culminant est la Romería de les canyes, pendant lequel on se rappelle le transfert de la cité depuis la colline de la Magdalena jusqu'à la plaine.

Dans le district du Grao, les fêtes les plus importantes sont celles de saint Pierre, son patron : Fiestas del Grao de Castellón.

Sports

Arrivées du Tour d'Espagne

Jumelages

Castellón de la Plana est jumelée avec

Références

Liens externes


  • Portail des Pays catalans Portail des Pays catalans
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
Ce document provient de « Castell%C3%B3n de la Plana ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Castellon de la Plana de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Castellón de la Plana — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Castellón (desambiguación). Castellón de la Plana / Castelló de la Plana Castellón de la Plana …   Wikipedia Español

  • Castellón de la Plana — Castellón : la tour d El Fadrí …   Wikipédia en Français

  • Castellón De La Plana — Castellón : la tour d El Fadrí …   Wikipédia en Français

  • Castellón de la plana — Castellón : la tour d El Fadrí …   Wikipédia en Français

  • CASTELLÓN DE LA PLANA — CASTELLÓN DE LA PLANA, city in the province of Valencia, E. Spain. Castellón was conquered by James I in 1233. After their rebellion in 1247, the Muslims who constituted the majority of the population were expelled. New settlers were encouraged… …   Encyclopedia of Judaism

  • Castellon de la Plana — Castellón de la Plana (spanische Bezeichnung; valencianisch Castelló de la Plana, beide Fassungen sind amtlich) ist eine Stadt in Spanien, die in der Autonomen Region Valencia liegt. Castellón ist die Hauptstadt der gleichnamigen Provinz und hat… …   Deutsch Wikipedia

  • Castellón de la Plana — (en valenciano: Castelló de la Plana) es una ciudad de 167.455 habitantes situada en la provincia de Castellón, siendo su capital. Se localiza en la parte este de España, limitando al norte con la provincia de Tarragona, al este con el Mar… …   Enciclopedia Universal

  • Castellón de la Plana [2] — Castellón de la Plana, Hauptstadt der gleichnamigen span. Provinz (s. oben), liegt inmitten der fruchtbaren, vom Mijares durch zahlreiche, größtenteils von den Mauren herrührende Kanäle bewässerten Ebene (la Plana), nahe dem Meer, an der… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Castellón de la Plana — (spr. elljohn), Hauptstadt der span. Prov. Castellón (6465 qkm, 1900: 310.828 E.; im N. von Valencia), 29.904 E.; Hafen ist Grao de C …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Castellón de la Plana [1] — Castellón de la Plana (spr. stelljōn), span. Provinz, das nördliche Drittel des ehemaligen Königreichs Valencia, grenzt im N. an die Provinz Tarragona, im W. an Teruel, im S. an Valencia, im O. mit geradliniger Küste ohne alle Einbuchtungen an… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.