Calorimetrie


Calorimetrie

Calorimétrie

La calorimétrie est la partie de la thermodynamique qui a pour objet la mesure des quantités de chaleur. On utilise pour cela un calorimètre. Celui-ci peut fonctionner soit à pression constante et dans ce cas les chaleurs mises en jeu au sein du calorimètre sont égales à une variation d'enthalpie ΔH = QP, soit à volume constant dans une bombe calorimétrique et dans ce cas les chaleurs mises en jeu sont égales à une variation de l'énergie interne ΔU = QV.

La chaleur n'étant pas une fonction d'état, la quantité de chaleur mise en jeu au cours d'une transformation dépend de la façon de procéder ( transformation réversible ou irréversible). C'est pourquoi il est nécessaire que la quantité de chaleur soit égale à la variation d'une fonction d'état, ce qui est le cas à pression constante ou à volume constant.

Sommaire

Principe de base

Le calorimètre est un système thermodynamique isolé qui n'échange aucune énergie avec le milieu extérieur ( ni travail, ni chaleur ). Sa paroi est indéformable et adiabatique. Donc W = 0 et Q = 0.

Cependant il y a des transferts de chaleur entre les différentes parties du calorimètre: constituants étudiés, accessoires, paroi.... Comme il n'y a aucun échange de chaleur avec l'extérieur, cela implique que la somme des chaleurs échangées Qi au sein du calorimètre est nulle: ∑ Qi = 0.

Exemple de compréhension: détermination de la température d'équilibre d'un mélange de constituants introduits à différentes températures

Considérons un système calorimétrique constitué de i corps définis par leur masse mi , leur capacité calorifique Ci et leur température initiale avant mélange ti. La chaleur mise en jeu par chaque corps pour atteindre l'équilibre de température te, s'il n'y a pas de changement d'état ni de réaction chimique, est donnée par la relation:

  • Q_i = m_iC_i(t_e - t_i)~

Appliquons la relation de calorimétrie ∑ Qi = 0.

On obtient:

  • \Sigma m_iC_i(t_e - t_i) = 0~

et donc :

t_e = \frac{\Sigma m_iC_i t_i}{\Sigma m_iC_i}

Remarque: dans cet exemple on n'a pas tenu compte de la capacité calorifique du calorimètre.

Détermination d'une chaleur de changement d'état: mélange eau, glace à pression constante

Dans le cas où se produit un changement d'état, on peut déterminer par calorimétrie la chaleur latente de changement d'état L.

On introduit un morceau de glace de masse m1, de capacité calorifique C1 à la température t1 < 0 ( en °C) dans un calorimètre contenant une masse m2 d'eau liquide de capacité C2 et à la température t2 > 0. La température finale d'équilibre est te > 0.

Quelles sont les chaleurs mises en jeu dans le calorimètre ?

  • Chaleur pour élever la température de la glace de t1 à °C : Q1 = m1C1( 0 - t1) .
  • Chaleur de fusion de la glace à °C: Q2 = m1Lf.
  • Chaleur pour élever la température de l'eau provenant de la fusion de la glace de 0 à te°C: Q3 = m1C2( te - 0 ).
  • Chaleur perdue par l'eau à t2°C: Q4 = m2C2( te - t2 ).

Appliquons alors la relation de calorimétrie:∑ Qi = 0.

Q1 + Q2 + Q3 + Q4 = 0 .

On en déduit l'équation:

 m_1 C_1 ( 0 - t_1 )+ m_1L_f + m_1C_2 (t_e- 0 ) + m_2 C_2 (t_e -t_2) = 0 \,

La mesure de te, permet de déterminer la chaleur Latente de fusion de la glace L(fus).

Approximations: On a négligé ici la capacité calorifique du calorimètre et on a considéré que les capacités calorifiques de l'eau et de la glace étaient constantes alors qu'en réalité elles dépendent de T. Précisons en outre que les capacités calorifiques sont déterminées ici à pression constante: CP.

Détermination d'une chaleur de combustion à volume constant

La détermination des chaleurs de combustion est très importante dans l'industrie des combustibles car elle permet la mesure de leur pouvoir calorifique. On procède dans une bombe calorimétrique. On introduit m1g de combustible dans la bombe remplie avec suffisamment d'oxygène sous pression pour que la combustion soit complète. La bombe est immergée dans un calorimètre contenant une grande quantité d'eau Mg de capacité calorifique C(eau); la capacité calorifique de l'ensemble calorimétrique ( bombe + calorimètre) est C(cal). Soit ti la température initiale. On déclenche la réaction par un système de mise à feu. La température du calorimètre augmente et se stabilise à te.

Appelons Q(comb) la chaleur dégagée par la réaction. Cette chaleur est absorbée par l'ensemble calorimétrique et les produits de la réaction présents dans la bombe. On néglige l'influence de ces produits devant la masse élevée du calorimètre et de l'eau qu'il contient.

La relation de calorimétrie permet d'écrire: ∑ Qi = 0.

 Q(comb) + ( M*C(eau) + C(cal) )( t_e - t_i ) = 0 \,

Les capacités calorifiques sont déterminées ici à volume constant: CV.

La résolution de cette équation permet de déterminer Q(comb) pour m1g de produit. Cette chaleur est mise en jeu à volume constant Qv et correspond à une variation de l'énergie interne du système réactionnel. Elle permet ensuite de calculer la chaleur à pression constante Qp correspondant à une variation d'enthalpie, grâce à la relation approchée:

  • Qp ≈ Qv + Δn(gaz)RT
    • Δn(gaz) est la variation du nombre de moles de gaz au cours de la réaction de combustion.
    • R est la constante du gaz parfait.
    • T est la température exprimée en Kelvin.

En général un combustible est utilisé à la pression atmosphérique constante. Il est donc utile de connaître la chaleur de combustion Qp qu'il est possible de déterminer grâce à la bombe calorimétrique.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Portail de la chimie Portail de la chimie
  • Portail de la physique Portail de la physique
Ce document provient de « Calorim%C3%A9trie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Calorimetrie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • calorimetrie — CALORIMETRÍE s.f. Domeniu al fizicii care se ocupă cu metodele de măsurare a cantităţilor de căldură. – Din fr. calorimétrie. Trimis de valeriu, 11.02.2003. Sursa: DEX 98  calorimetríe s. f. (sil. tri ), art. calorimetría, g. d. calorimetríi,… …   Dicționar Român

  • calorimétrie — [ kalɔrimetri ] n. f. • 1803; de calorimètre ♦ Phys. Mesure des échanges calorifiques entre les corps, les systèmes thermodynamiques. ● calorimétrie nom féminin Mesure des quantités de chaleur dans les divers phénomènes où celle ci est mise en… …   Encyclopédie Universelle

  • Calorimétrie — La calorimétrie est la partie de la thermodynamique qui a pour objet la mesure des quantités de chaleur. On utilise pour cela un calorimètre. Celui ci peut fonctionner soit à pression constante et dans ce cas les chaleurs mises en jeu au sein du… …   Wikipédia en Français

  • calorimétrie — kalorimetrija statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Vyksmuose sugeriamo ar išskiriamo šilumos kiekio matavimo būdų visuma. atitikmenys: angl. calorimetry vok. Kalorimetrie, f; Wärmemengenmessung, f; Wärmemessung, f rus.… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • calorimétrie — kalorimetrija statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. calorimetry; heat measurement vok. Kalorimetrie, f; Wärmemengenmessung, f; Wärmemessung, f rus. измерение тепла, n; калориметрия, f; тепловое измерение, n pranc. calorimétrie, f …   Fizikos terminų žodynas

  • calorimétrie — kalorimetrija statusas T sritis Energetika apibrėžtis Fizikinių, cheminių, biologinių procesų šilumos kiekio ir šiluminių efektų matavimo metodų visuma. atitikmenys: angl. calorimetry vok. Kalorimetrie, f rus. калориметрия, f pranc. calorimétrie …   Aiškinamasis šiluminės ir branduolinės technikos terminų žodynas

  • CALORIMÉTRIE — n. f. Partie de la Physique et de la Chimie qui a pour objet la mesure de la chaleur qui se produit dans certains phénomènes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • calorimétrie — (ka lo ri mé trie) s. f. Partie de la physique qui a pour objet la mesure du calorique libre …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Calorimetrie differentielle a balayage — Calorimétrie différentielle à balayage Un calorimètre différentiel à balayage. La calorimétrie différentielle à balayage (en anglais, Differential Scanning Calorimetry ou DSC) est une méthode de caractérisation des matériaux. Elle mesure les… …   Wikipédia en Français

  • Calorimétrie Différentielle À Balayage — Un calorimètre différentiel à balayage. La calorimétrie différentielle à balayage (en anglais, Differential Scanning Calorimetry ou DSC) est une méthode de caractérisation des matériaux. Elle mesure les différences des échanges de chaleur entre… …   Wikipédia en Français