Callimaque De Cyrène


Callimaque De Cyrène

Callimaque de Cyrène

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Callimaque.

Callimaque (en grec ancien Καλλίμαχος / Kallímackhos) était un poète grec, né à Cyrène vers 305 av. J.-C. et mort vers 240 av. J.-C. à Alexandrie.

Selon certaines sources tardives[réf. souhaitée], il enseigna d'abord les belles-lettres à Éleusis près d'Athènes ; puis fut appelé à Alexandrie par Ptolémée Philadelphe, et donna des leçons de poésie dans le Musée : Il eut Apollonios de Rhodes et Aristophane de Byzance comme disciples. Il devint bibliothécaire d'Alexandrie après la mort de Zénodote, tout en continuant à donner des cours. Un papyrus qui fournit la liste complète des bibliothécaires, ne mentionne pas son nom. On peut en déduire que Calllimaque fut archiviste. Il rédigea le premier catalogue raisonné de la littérature grecque, les Pinakes, souvent cités par la suite.

Il a aussi rédigé des ouvrages d'histoire, de grammaire et de littérature et a composé des poèmes dans presque tous les genres. Il excellait surtout dans l'élégie. De tous ses écrits, il ne nous est parvenu que quelques Hymnes composés pour les fêtes des dieux, des épigrammes et quelques fragments. On trouve dans ses poésies de l'élégance et de l'érudition plutôt que du génie; elles sont fort difficiles à entendre. Il composa environ 800 œuvres, dont la Biche de Cérynie. Il pleura la mort d'Arsinoé II dans une de ses élégies. Sa poésie est précieuse (cf. La Chevelure de Bérénice, où il chante la beauté de ses boucles). On connaît en outre de lui l'Ibis, poème peut etre dirigé contre Apollonius, son ancien disciple, qui s'était montré ingrat envers lui (ce poème a été imité par Ovide), et la Chevelure de Bérénice mise en vers latins par Catulle. Ses recueils poétiques relatent des récits mythiques ou héroïques. Dans l’Hecale, il traite d'un épisode de la légende de Thésée. Le recueil des Iambes était plus diversifié en pièces littéraires ou morales, apologues ou récits. Les Hymnes, qui célèbrent tour à tour Zeus, Apollon, Artémis, l'île sainte de Délos, le bain de Pallas et Déméter furent retrouvés en entier à la fin du Moyen Âge.

Sommaire

Source partielle

Bibliographie

  • R. Pfeiffer, Callimachus, Oxford, 1949-1953.
  • Consulter la liste des éditions des œuvres de cet auteur liste des éditions.

Annexes

Notices connexes

Liens externes

  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail de la poésie Portail de la poésie
Ce document provient de « Callimaque de Cyr%C3%A8ne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Callimaque De Cyrène de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Callimaque de Cyrene — Callimaque de Cyrène Pour les articles homonymes, voir Callimaque. Callimaque (en grec ancien Καλλίμαχος / Kallímackhos) était un poète grec, né à Cyrène vers 305 av. J. C. et mort vers 240 av. J. C. à Alexandrie. Selon certaines sources tardives …   Wikipédia en Français

  • Callimaque de cyrène — Pour les articles homonymes, voir Callimaque. Callimaque (en grec ancien Καλλίμαχος / Kallímackhos) était un poète grec, né à Cyrène vers 305 av. J. C. et mort vers 240 av. J. C. à Alexandrie. Selon certaines sources tardives …   Wikipédia en Français

  • Callimaque de Cyrène — Pour les articles homonymes, voir Callimaque. Callimaque Activités poète Naissance vers 305 av. J. C. Cyrène Décès vers 240 av. J. C. Alexandrie L …   Wikipédia en Français

  • Callimaque — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Callimaque de Cyrène, poète grec Callimaque le Polémarque, militaire grec Callimaque, sculpteur, orfèvre et peintre grec Callimaque, médecin, élève d… …   Wikipédia en Français

  • CALLIMAQUE — laissa une œuvre immense, tant en prose qu’en vers, dont la tradition manuscrite nous a gardé intacts seulement six Hymnes et une soixantaine d’ Épigrammes ; mais les trouvailles papyrologiques nous ont permis de mieux nous représenter la… …   Encyclopédie Universelle

  • Cyrene — Cyrène Pour les articles homonymes, voir Cyrène (homonymie). Site archéologique de Cyrène 1 Patrimoine mondial …   Wikipédia en Français

  • Cyrène (ville) — Cyrène Pour les articles homonymes, voir Cyrène (homonymie). Site archéologique de Cyrène 1 Patrimoine mondial …   Wikipédia en Français

  • Cyrène — Pour les articles homonymes, voir Cyrène (homonymie). Site archéologique de Cyrène * …   Wikipédia en Français

  • ÉRATOSTHÈNE DE CYRÈNE — (ÉRATOSTHÈNE DE CYRÈNE 275 ÉRATOSTHÈNE DE CYRÈNE 195) Savant grec, premier géographe de l’Antiquité, célèbre aussi comme bibliothécaire du musée d’Alexandrie, Ératosthène était contemporain d’Archimède (ÉRATOSTHÈNE DE CYRÈNE 287 ÉRATOSTHÈNE DE… …   Encyclopédie Universelle

  • 7 Merveilles du monde — Sept merveilles du monde Pour les articles homonymes, voir Sept merveilles du monde et Merveilles du monde. La liste des Sept Merveilles dont on sait peu de choses sur la genèse, cite quelques unes parmi les œuvres architecturales et artistiques… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.