Union des républiques souveraines


Union des républiques souveraines
Les neuf républiques soviétiques ayant rédigé le Traité de Nouvelle Union (rouge et orange), et les républiques non-participantes (noire).

L'Union des Républiques Souveraines (russe : Сою́з Сувере́нных Госуда́рств [ССГ] Soyuz Suverennykh Gosudarstv [SSG]), fut une proposition de Mikhail Gorbatchev de refonder l'Union des républiques socialistes soviétiques dans une nouvelle fédération, beaucoup plus lâche que la précédente. Le traité en question, présenté comme une refondation de l'Union soviétique, devait remplacer celui de 1922 qui avait institué même la création de l'URSS[1].

Ce traité a donné lieu à l'unique référendum de toute l'histoire de l'URSS. Il s'est tenu le 17 mars 1991 sur la question suivante : « Pensez-vous qu'il est essentiel de préserver l'URSS sous forme d'une fédération renouvelée de républiques souveraines et égales où les droits et les libertés de chacun, quelle que soit la nationalité, seront pleinement garanties ? ». 76,4 % des électeurs répondent « oui » dans les neuf républiques où a lieu la consultation. En effet, six républiques (l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Moldavie, l'Arménie et la Géorgie), refusent d'y participer. La nouvelle Union devait donc être constituée avec seulement neuf des quinze républiques de l'ancienne Union des républiques socialistes soviétiques, mais cela ne devait pas être d'une grande importance, les républiques sécessionnistes ne représentent qu'un petit pourcentage de la population de l'URSS.

Gorbatchev a déclaré : « Les États forment l'Union, jouissent pleinement du pouvoir politique afin de déterminer leur propre structure nationale, celle de l'État, et leur système voulu ». Cette nouvelle fédération devait toujours être composée d'un président fédéral, mais certaines affaires concernant la politique étrangère pouvaient être réglées au niveau de la république, et plus toujours au niveau du Kremlin. Des sous-armées nationales auraient pu être créées.

La signature du traité (parfois appelé Accord 9+1) instituant cette nouvelle Union, aurait normalement dû se dérouler le 20 aout 1991, mais elle fut empêchée par le Putsch de Moscou qui a d'ailleurs été organisé - non pas par hasard - à cette date, par des communistes conservateurs ne voulant pas de ce traité. Le coup d'État échoue mais précipite la disparition l'URSS. Par la suite, en novembre de la même année, un nouveau traité destiné à le remplacer et instituant une Confédération des États Souverains (similaire à l'Union européenne) a été rédigé, mais Boris Eltsine décide de s'en retirer dans le but d'avoir des faveurs supplémentaires pour la Russie, et, en outre, l'Ukraine a proclamé son indépendance. Ce traité n'aura donc jamais pu être appliqué. La Communauté des États indépendants (CEI) a été créée à la place, mais cette organisation est d'un autre style que devait être ce traité.

Après la désintégration formelle de l'Union soviétique le 26 décembre 1991, il y a plusieurs tentatives de réformer une nouvelle Union, mais aucune n'aboutit, malgré des multiples accords en tout genre entre ex-républiques soviétiques. L'Union la plus avancée entre les anciennes républiques est actuellement celle de la Russie et de la Biélorussie, mais elle n'est pas encore achevée, et continue d'évoluer.

Au départ, la nouvelle Union devait se nommer Union des républiques souveraines soviétiques (qui garderait donc l'acronyme URSS ou Union soviétique), mais certaines républiques firent pression pour retirer l'adjectif Soviétiques après le coup d'État raté de août 1991.

Notes et références

  1. [1] New Soviet Union Treaty

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Union des républiques souveraines de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Union des républiques socialistes soviétiques — Pour les articles homonymes, voir Soviétique.  Ne doit pas être confondu avec Russie soviétique. Union des républiques socialistes soviétiques Союз Советских Социалистических Республик ( …   Wikipédia en Français

  • Nationalités en Union soviétique — L Union des républiques socialistes soviétiques, par sa grandeur et donc par la variété ses régions acquises, était un État multiethnique. On retrouvait bien évidemment des Russes (et autres peuples Slaves), mais aussi des Turcs, des Arméniens,… …   Wikipédia en Français

  • Groupes ethniques d'Union soviétique — Par son étendue et par la variété des régions annexées, l Union des républiques socialistes soviétiques était un État multi ethnique dont la constitution distinguait la « citoyenneté soviétique » appliquée selon le droit du sol à tous… …   Wikipédia en Français

  • Communauté des États indépendants — Pour les articles homonymes, voir CEI. Communauté des États indépendants …   Wikipédia en Français

  • Liste des anciens États italiens — La liste des anciens États italiens recense les États qui se sont succédé au cours de l Histoire sur le territoire de l Italie contemporaine (péninsule italienne, îles de Sicile et de Sardaigne). Les États concernés sont ceux qui ont exercé une… …   Wikipédia en Français

  • Commonwealth des Nations — Commonwealth of Nations « Commonwealth » redirige ici. Pour les autres significations, voir Commonwealth (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Commonwealth des nations — Commonwealth of Nations « Commonwealth » redirige ici. Pour les autres significations, voir Commonwealth (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Séparation des pouvoirs — La séparation des pouvoirs est un principe de répartition des différentes fonctions de l État, qui sont confiées à différentes composantes de ce dernier. L objet de cette séparation est d avoir des institutions étatiques qui respectent au mieux… …   Wikipédia en Français

  • Futur élargissement de l'Union européenne — Cet article parle uniquement de l élargissement futur de l  Union europeenne !Union européenne. Pour l élargissement de l Union européenne en tant que notion en général, et pour les élargissement passés, voir Élargissement de l Union… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la géostratégie russe de 1991 à 2008 — Cet article reprend l ensemble des éléments composant l histoire de la géostratégie russe entre 1991 et 2008. Déjà amorcé durant le second mandat de Boris Eltsine (de 1996 à 1999) et poursuivi de manière plus significative par son successeur… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.