Bilhvax


Bilhvax

Bilhvax est un vaccin, en essai clinique de phase 3, contre la bilharziose.

La bilharziose est la maladie parasitaire la plus importante dans les pays en voie de développement, après le paludisme. Le parasite responsable de la bilharziose est présent dans les eaux stagnantes et infecte près de 200 millions de personnes dans le monde ; 800 millions y sont exposées régulièrement. Deux formes de bilharziose majeures existent chez l’homme, dues à deux parasites très semblables : la forme intestinale et la forme urinaire. La bilharziose urinaire est la forme la plus répandue en Afrique. Elle est considérée aujourd’hui par l’OMS comme la bilharziose la plus grave en termes de santé publique. C’est contre la forme urinaire que les chercheurs de l’Inserm et d’EPLS (Espoir pour la santé) tentent de mettre au point un vaccin.

Le principe de ce vaccin est quelque peu atypique. C’est un vaccin thérapeutique. Il est administré aux sujets ayant déjà contracté la maladie, et vise à limiter ou juguler la pathologie liée à l’infection. Vaccin pédiatrique, il est destiné aux enfants de six à neuf ans.

En 1998, la préparation vaccinale, appelée Bilhvax, est administrée pour la première fois chez l'homme lors d'un essai clinique de phase 1 à Lille. Une autre phase 1 (phase de sécurité) fut ensuite réalisée par EPLS chez les enfants non touchés par la bilharziose à Saint-Louis. Les résultats prometteurs ont permis de lancer les phases 2 au Sénégal puis au Niger, phase permettant de déterminer le calendrier de vaccination. Les résultats prometteurs obtenus lors de ces phases ont rendu aujourd’hui possible la mise en œuvre des essais de phase 3, phase clinique d'efficacité sur un nombre important de patients. Ils visent à démontrer l’efficacité du vaccin sur la réduction de la pathologie chez des enfants infectés.

Après avoir obtenu un avis positif du Comité national de la recherche en santé (Comité d’éthique du Sénégal), cette recherche clinique est actuellement réalisée au Sénégal par les équipes médicales et techniques de EPLS. Le promoteur de cette recherche est l’Inserm, qui par son Comité d’orientation stratégique et de suivi des essais cliniques (COSSEC) a entériné le protocole rédigé par les chercheurs français (Inserm) et sénégalais.

Parce que ce vaccin est destiné aux classes sociales les plus démunies des pays africains, le développement clinique n’a pas trouvé d’entreprises pharmaceutiques aptes à le soutenir financièrement. C’est en fait, principalement grâce à des fonds publics que le développement de ce vaccin peut être réalisé. Supporté dans ses premières phases par les fonds de la recherche de l’Union européenne, c’est aujourd’hui le conseil régional Nord-Pas-de-Calais qui, avec l’aide de l’Inserm, le ministère français des Affaires étrangères et quelques autres institutions et entreprises privées, soutiennent financièrement le développement du candidat vaccin Bilhvax.

Cette dernière phase clinique a débuté en octobre 2008 et durera trois ans. Elle devrait permettre la mise sur le marché d’un nouvel outil de santé publique abordable pour les populations accablées par la bilharziose urinaire.

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bilhvax de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Espoir pour la santé — Pour les articles homonymes, voir EPLS. Espoir pour la santé Contexte général Champs d’action MIse en place de nouveaux outils de lutte contre la bilharziose et le paludisme …   Wikipédia en Français

  • Espoir Pour La Santé — Pour les articles homonymes, voir EPLS. Logo de Espoir pour la santé Contexte général Champs d action MIse en place de nouve …   Wikipédia en Français

  • Espoir pour la sante — Espoir pour la santé Pour les articles homonymes, voir EPLS. Logo de Espoir pour la santé Contexte général Champs d action MIse en place de nouve …   Wikipédia en Français

  • Schistosomiasis — Classification and external resources Skin vesicles on the forearm, created by the penetration of Schistosoma. Source: CDC ICD 10 B …   Wikipedia

  • Bilharziose — CIM 10 : B65 Sur les autres projets Wikimedia : « Bilharziose », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) …   Wikipédia en Français

  • Eurogentec — 50° 35′ 25″ N 5° 33′ 22″ E / 50.590243, 5.556094 …   Wikipédia en Français

  • Liste des articles de médecine — Projet:Médecine/Index Articles 0 9 112 (numéro d urgence européen) · 2 iodothyronine déiodinase · 2,4,6 trichlorophénol · 3000 Scénarios contre un virus · A A. J. Cronin · Aaron Esterson · Aaron Temkin Beck · Abacavir · Abascantus · Abasie ·… …   Wikipédia en Français

  • Projet:Médecine/Index — Articles 0 9 1,2 dibromo 3 chloropropane · 112 (numéro d urgence européen) · 1935 en santé et médecine · 1941 en santé et médecine · 1er régiment médical · 2 iodothyronine déiodinase · 2,4,6 trichlorophénol · 2005 en santé et médecine · 2006 en… …   Wikipédia en Français