Robert J. Courtine


Robert J. Courtine

Robert Julien Courtine est un journaliste gastronomique et écrivain français, né le 16 mai 1910, mort le 14 avril 1998 à Colombes (Hauts-de-Seine). Il a très souvent écrit sous les pseudonymes « La Reynière » ou « Savarin ».

Sommaire

Parcours

Membre de l'Action française dans les années 1930, proche du journaliste antisémite Henry Coston, Robert Courtine participe activement, à partir de 1940, aux journaux collaborationnistes La France au travail et L'Appel. Il quitte Paris en août 1944 pour Sigmaringen. Arrêté en 1946, il est condamné en France, en décembre 1946, à une peine de prison qu'il purge partiellement[1].

En 1952, Courtine entre au journal Le Monde, où, sous le pseudonyme de « La Reynière » (inspiré de Grimod de La Reynière), il tient la rubrique gastronomique, jusqu'en 1993.

Robert Courtine est l'auteur de plusieurs dizaines de livres consacrés à la gastronomie.

Ouvrages

  • Drôle de macchabée, préface de Paul Reboux, A. Fleury, 1952
  • L'assassin est à votre table, Éditions de la Pensée moderne, 1956 ; réédition, avec une préface d'Albert Simonin, la Table ronde, 1969
  • Un gourmand à Paris, B. Grasset, 1959
  • Un nouveau savoir manger, B. Grasset, 1960
  • Tous les cocktails (signé Savarin), Gérard et Cie,1960
  • Les Dimanches de la cuisine, la Table ronde, 1962
  • La Cuisine du monde entier (signé Savarin), Gérard et Cie, 1963
  • 450 recettes originales à base de fruits, Éditions de la Pensée moderne, 1963
  • La Vraie cuisine française (signé Savarin), Gérard et Cie, 1963
  • Célébration de l'asperge, R. Morel, 1965
  • Toutes les boissons et les recettes au vin, Larousse, 1968
  • La Gastronomie, Presses universitaires de France, 1970
  • Le Guide de la cuisine française et internationale, Elvesier-Séquoia, 1972
  • Dictionnaire des fromages, Larousse, 1972
  • Le Cahier de recettes de madame Maigret (présenté par La Reynière), préface de Georges Simenon, Robert Laffont, 1974
  • Balzac à table, Robert Laffont, 1976
  • La Cuisine française : classique et nouvelle (signé La Reynière), dessins de Claudine Volckerick, Marabout, 1977
  • Mon bouquet de recettes, Marabout, 1977
  • Zola à table, Robert Laffont, 1978
  • Guide de la France gourmande, P. Bordas, 1980
  • Toute la cuisine française et étrangère, Publimonde, 1982
  • Dictionnaire de cuisine et de gastronomie (sous la dir. de R. J. Courtine), Larousse, 1986
  • Les Fromages, Larousse, 1987
  • Le Guide de la cuisine des terroirs (cinq volumes), La Manufacture, 1992

Notes et références

  1. « quitte Paris le 14 août 1944, Baden-Baden puis Sigmaringen, fuit vers l'Italie, arrêté le 9 janvier 1946 à Mérano, condamné le 12 décembre 1946 à 10 ans de travaux forcés, peine réduite en 1948 par le Président de la République, libéré mais interdit de toute responsabilité sur les ondes française par une commission d'épuration » Que sont devenus les collaborateurs ? - 319. Courtine

Bibliographie

  • Pierre-André Taguieff, L'antisémitisme de plume 1940-1944, Berg éditeurs, 1999
  • Henry Coston, Dictionnaire de la politique française, Publications Henry Coston, 2000

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Robert J. Courtine de Wikipédia en français (auteurs)