Rhapsodie pour deux flûtes, clarinette et piano


Rhapsodie pour deux flûtes, clarinette et piano
Rhapsodie pour deux flûtes, clarinette et piano H. 13
Image décrite ci-après
Une flûte traversière. La Rhapsodie d'Honegger fait appel au piano et trois instruments à vent dont deux flûtes, afin de parfaire son écriture pour vents.

Genre Musique de chambre
Nb. de mouvements 3
Musique Arthur Honegger
Effectif 2 flûtes, 1 clarinette, 1 piano
Dates de composition avril  1917
Dédicataire Charles-Marie Widor
Création 17 novembre 1917
Paris, Drapeau de France France
Interprètes Andrée Vaurabourg (piano)

La Rhapsodie ou Rhapsodie pour deux flûtes, clarinette et piano (H. 13) d'Arthur Honegger est une œuvre de musique de chambre, composée en 1917 et éditée par Salabert.

Sommaire

Genèse et création

Âgé de 25 ans, Arthur Honegger est au Conservatoire de Paris en 1917. Il est déjà l'auteur de quelques mélodies tirées d’Alcools de Guillaume Apollinaire, de Toccata et Variations et des deux premiers mouvements de la Première Sonate pour violon et piano et travaille à deux œuvres, le Prélude pour Aglavaine et Sélysette tiré d'une pièce de Maurice Maeterlinck et la Rhapsodie, probablement pour parfaire son écriture pour les instruments à vent[T 1]. Celle-ci est achevée an avril 1917 et dédiée à son maître et compositeur Charles-Marie Widor. L'œuvre est créée le 17 novembre 1917 à l’Université Interalliée du Parthénon dont les concerts sont organisés par le Havrais H. Woolett[D 1], la future épouse du compositeur, Andrée Vaurabourg, tient le piano[1].

Réception et postérité

Sitôt créée, l'œuvre est rapidement rejouée dans l'atelier du peintre Lejeune à Montmartre et de nouveau au théâtre du Vieux-Colombier à Paris lors d'un concert organisé par Jane Bathori[D 1]. Comme la plupart des œuvres de musique de chambre du compositeur, la Rhapsodie est peu jouée mais a toutefois fait l'objet d'enregistrements.

Style

Tandis que le Prélude pour Aglavaine et Sélysette est marqué par un certain « pointillisme » musical, la Rhapsodie subit l'influence de Claude Debussy[D 1]. Elle s'y oppose toutefois par l'économie de moyens, chère au compositeur dans ses œuvres futures.

Structure et analyse

De type rhapsodique, l'œuvre se découpe en trois mouvements :

  1. Larghetto
  2. Allegro
  3. Larghetto

Les deux mouvements Larghetto subissent clairement l'influence de Claude Debussy[1] par l'emploi des gammes par ton (do, ré, mi, fa dièse, sol dièse, la dièse, do) tandis que le mouvement central Allegro évoque Maurice Ravel[1].

Discographie

Notes et références

Notes

Sources et références

  • Pierre Meylan, Honegger, L'Âge d'Homme, 1982, 205 p.  Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  1. a, b et c p. 27
  • Jacques Tchamkerten, Arthur Honegger, Papillon, 2005, 261 p.  Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  1. p. 25

Autres références

  1. a, b et c Harry Halbreich dans la notice du CD Arthur Honegger - Musique de chambre CD 3, Timpani 1C1010, 1992, p. 5

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rhapsodie pour deux flûtes, clarinette et piano de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sonatine pour clarinette et piano — La Sonatine pour clarinette et piano est une composition de musique de chambre d Arthur Honegger composée 1921 22. Structure Modéré Lent et soutenu Vif et rythmique Durée d exécution: sept minutes v · Œuvres musicales de Arthur Honegger …   Wikipédia en Français

  • Partita pour deux pianos — La Partita est une vaste composition pour deux pianos d Arthur Honegger composée en 1940. Structure Largo Vivace allegretto Largo Allegro moderato Source François René Tranchefort, guide de la musique de piano et clavecin, éd. Fayard 1987 p.419 …   Wikipédia en Français

  • Sonatine pour deux violons — La Sonatine pour deux violons est une composition de musique de chambre d Arthur Honegger composée en 1920. Structure Allegro non tanto Andantino Allegro moderato Durée d exécution : huit minutes. v · Œuvres musicales de Arthur Hon …   Wikipédia en Français

  • Rhapsodie en bleu — Rhapsody in Blue Rhapsody in Blue est une œuvre pour piano et orchestre ou harmonie composée par George Gershwin en 1924, qui combine des éléments de musique classique et de jazz. L œuvre a également donné son nom à une rose. Sommaire 1 Histoire… …   Wikipédia en Français

  • Rhapsodie in blue — Rhapsody in Blue Rhapsody in Blue est une œuvre pour piano et orchestre ou harmonie composée par George Gershwin en 1924, qui combine des éléments de musique classique et de jazz. L œuvre a également donné son nom à une rose. Sommaire 1 Histoire… …   Wikipédia en Français

  • Sonate pour violon et piano n° 2 (Honegger) — Sonate pour violon et piano n° 2 H. 24 Arthur Honegger et Andrée Vaurabourg, créateurs de l œuvre en 1920, ici photographiés à M …   Wikipédia en Français

  • Sonate pour alto et piano (Honegger) — Sonate pour alto et piano H. 28 Trois instruments à cordes : viola profunda à gauche, alto au centre et violon à droite. La sonate d Honegger emploie l alto et le pia …   Wikipédia en Français

  • Sonate pour violon et piano n° 0 (Honegger) — Sonate pour violon et piano n° 0 en ré mineur H. 3 Le Havre, ville natale du compositeur, dans les années 1920. Les trois mouvements de la sonate y sont achevées en 1912 …   Wikipédia en Français

  • Sonate pour violon et piano n° 1 (Honegger) — Sonate pour violon et piano n° 1 H. 17 La violoniste Hélène Jourdan Morhange est à gauche sur la photo. Elle créé la sonate d …   Wikipédia en Français

  • Trio en fa mineur pour violon, violoncelle et piano — H. 6 Vanitas, nature morte de …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.