Betsimisaraka


Betsimisaraka

Betsimisarakas

Betsimisaraka
« Loholoka : femme betsimisaraka, 1901 »
« Loholoka : femme betsimisaraka, 1901 »
Populations significatives par régions
Flag of Madagascar.svg Madagascar
Population totale
Langue(s)
Religion(s)

Les Betsimisarakas (« ceux qui sont solidaires ») forment un peuple de Madagascar, occupant la majeure partie du littoral oriental de l'île, depuis la région de Mananjary au sud jusque dans celle d'Antalaha au nord. Comme c'est aussi le cas pour les Sakalava, leurs vis-à-vis de la côte ouest, les Betsimisaraka constituent en fait un regroupement de plusieurs ethnies que seules les circonstances historiques ont unifié à l'intérieur d'une même dénomination.

Sommaire

Histoire

Betsimisaraka femme

Jusqu'au début du XVIIIe siècle, les peuples qui allaient constituer le noyau du groupe betsimisaraka se dénommaient respectivement, Tsikoa ou Betanimena au sud, Varimo au centre et Anteva au nord. Chacun de ces peuples possédait ses propres particularités culturelles et linguistiques et entretenait des relations conflictuelles avec ses voisins. Ces hostilités étaient constamment encouragés par les nombreux traitants européens établis dans la région pour vendre des armes et autres objets en échange surtout d'esclaves destinés aux plantations de l'extérieur. Outre la généralisation de l'insécurité, cette présence européenne fut également à l'origine de l'apparition du groupe des malato ou zana-malato (« mulâtres ») dont les membres étaient issus des unions entre les Européens et les femmes indigènes. Ratsimilaho, le fondateur du royaume betsimisaraka était l'un de ces malato, son père étant un pirate d'origine anglaise et sa mère une anteva.

Ses troupes ayant été bien équipées en armes par ses nombreux alliés européens, Ratsimilaho réussit vers 1710 à s'imposer à la tête des peuples du nord après avoir repoussé une invasion conjointe des Tsikoa et des Anteva, conduite par le puissant roi Ramanano. Poursuivant ensuite la guerre, tout en menant une habile politique d'union avec différents partenaires, il finit par soumettre sous son autorité la majeure partie du littoral oriental dont il regroupa les peuples à l'intérieur d'une grande confédération dénommée betsimisaraka (lit. « les nombreux qui ne se séparent pas »).

Après cependant la disparition de Ratsimilaho au milieu du XVIIIe siècle, son royaume à l'unité finalement bien factice retrouva peu à peu son état de morcellement entre les différents chefs locaux, parmi lesquels les plus puissants étaient les Malato qui rivalisaient entre eux. Ceci explique la facilité de la conquête de la région par les armées de Radama à partir de 1817. Depuis lors, jusqu'au moment de la colonisation française, les Merina réussirent à y maintenir leur autorité.

Culture

« Betsimisaraka, grande fête et exhumation. Accordéon et Kaïamba »
(Exposition coloniale de 1931)

Source

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Eugène Régis Mangalaza, Vie et mort chez les Betsimisaraka de Madagascar : essai d'anthropologie philosophique, L'Harmattan, 1998, 331 p. (ISBN 9782738473035)
  • Olga Razanatsoazaka, L'éducation en pays Betsimisaraka, Université de Paris 5, 1986, 201 p. (thèse de 3e cycle)
  • Yvette Sylla, L'Expérience catholique en terre Betsimisaraka (1933-1950) : les débuts de l'implantation montfortaine, Université de Paris 1, 1985, 384 p. (thèse de 3e cycle)

Discographie

  • Madagascar : Land of the Betsimisaraka (collecteur Alain Desjacques), Unesco, Paris ; Auvidis, Gentilly, 1998, 1 CD (63' 40) + 1 brochure (15 p.)

Filmographie

  • Au coeur des terres Betsimisaraka, film doucmentaire réalisé par Patrick Profit, Atmosphere production, France, 2008, 52'

Lien externe

Commons-logo.svg

Notes

  • Portail de l'anthropologie Portail de l'anthropologie
  • Portail de Madagascar Portail de Madagascar
Ce document provient de « Betsimisarakas ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Betsimisaraka de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Betsimisaraka — population occupant la côte est de Madagascar (env. 1 900 000 personnes). Ils parlent un dialecte malgache …   Encyclopédie Universelle

  • Betsimisaraka — ▪ people       a Malagasy people living along the east central and northeastern coast of Madagascar. The Betsimisaraka speak a dialect of Malagasy, the West Austronesian language that is common to all Malagasy peoples. The Betsimisaraka… …   Universalium

  • Betsimisaraka — ethnic group Ratsimilaho begun the Betsimisaraka Culture back in 1714 group=Betsimisaraka poptime= popplace=East coast of Madagascar rels= langs=(Malagasy Northern Betsimisaraka) [Gordon, Raymond G., Jr. (ed.), 2005. Ethnologue: Languages of the… …   Wikipedia

  • Betsimisaraka — Bẹtsimisaraka,   das zweitgrößte Volk der Madagassen, 1,5 Mio. Menschen. Die Betsimisaraka leben als Waldbewohner entlang der Ostküste Madagaskars und betreiben Reis , Kaffee und Maniokanbau …   Universal-Lexikon

  • betsimisaraka — ˌbetsēməˈsarəkə noun (plural betsimisaraka or betsimisarakas) : a native of the east coast of Madagascar of predominantly Malay blood and type compare malagasy …   Useful english dictionary

  • betsimisaraka — bet·si·mi·sar·a·ka …   English syllables

  • betsimisaraka —  adj. D un peuple de Madagascar …   Le dictionnaire des mots absents des autres dictionnaires

  • Synhoria betsimisaraka —   Synhoria betsimisaraka Clasificación científica Reino …   Wikipedia Español

  • Northern Betsimisaraka Malagasy — ISO 639 3 Code : bmm ISO 639 2/B Code : ISO 639 2/T Code : ISO 639 1 Code : Scope : Individual Language Type : Living Macrolanguages : Identifier : (ISO 639 3) : mlg Macrolanguages : Name : Malagasy Individual languages : Identifier : (ISO 639 3) …   Names of Languages ISO 639-3

  • Southern Betsimisaraka Malagasy — ISO 639 3 Code : bjq ISO 639 2/B Code : ISO 639 2/T Code : ISO 639 1 Code : Scope : Individual Language Type : Living Macrolanguages : Identifier : (ISO 639 3) : mlg Macrolanguages : Name : Malagasy Individual languages : Identifier : (ISO 639 3) …   Names of Languages ISO 639-3


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.