Les Commensaux


Les Commensaux

Les Commensaux est une nouvelle d’Anton Tchekhov.

Sommaire

Historique

Les Commensaux fut initialement publiée dans la revue russe Le Journal de Pétersbourg, nuémro 246 du 8 septembre 1886, . Le texte était signé A.Tchékhonté. Autre traductions Les Pensionnaires[1]

Résumé

Michel Zorrov, soixante-dix ans, est réveillé par le froid, il doit être cinq heures du matin, il se lève, fait ses prières, allume son samovar mais il n’a plus de thé, il se lamente, lui petit-bourgeois, propriétaire d’immeuble, vivre dans une telle misère.

Dehors son chien et son cheval sont également dans un état misérable, presque pas nourris, régulièrement battus, mais Zorrov n’arrive pas à s’en débarrasser, il leur ouvre la porte mais ils restent là.

Il va prendre le thé chez Marc Ivanytch, son voisin qui lui conseille d’amener le cheval chez l’équarrisseur : « Tu vis de charité et tu entretiens des bêtes ». Zorrov décide d’aller chez une petite nièce qu’il connaît à peine, il lui donnera sa maison et elle le nourrira, il part le jour même, il n’y a pas fait une verste qu’il entend son cheval et son chien derrière lui. Il ne peut pas aller chez une parente avec ses animaux, il amène le cheval chez l'équarrisseur, un coup de maillet, c’est fini.

Notes et références

  1. Voir Dictionnaire Tchekhov, Page 226, Françoise Darnal-Lesné, Édition L'Harmattan, 2010, (ISBN 978 2 296 11343 5)

Édition française


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Les Commensaux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Les Granges-Le-Roi — 48°30′14″N 02°01′18″E / 48.50389, 2.02167 …   Wikipédia en Français

  • Les granges-le-roi — 48°30′14″N 02°01′18″E / 48.50389, 2.02167 …   Wikipédia en Français

  • Les granges le roi — 48°30′14″N 02°01′18″E / 48.50389, 2.02167 …   Wikipédia en Français

  • Commensaux — Commensalisme Le commensalisme (du latin co , « avec » et mensa, « table », e.g. « compagnon de table ») est un type d’interaction biologique naturelle et fréquente ou systématique entre deux êtres vivants dans… …   Wikipédia en Français

  • commensaux — ● commensal, commensale, commensaux nom (latin médiéval commensalis, du latin classique cum, avec, et mensa, table) Littéraire. Personne qui mange (habituellement) à la même table qu une autre ; compagnon de table ; hôte. Animal qui pratique le… …   Encyclopédie Universelle

  • Les Granges-le-Roi — Pour les articles homonymes, voir Les Granges (homonymie). 48° 30′ 14″ N 2° 01′ 18″ E …   Wikipédia en Français

  • FAMILLE - Les communautés familiales — La communauté familiale est une forme méconnue de la famille et de la propriété à la fois. Cela tient peut être au fait qu’elle est souvent inavouée par ses membres mêmes; ou inconnue d’eux mêmes, parce qu’ils la vivaient, ou la vivent,… …   Encyclopédie Universelle

  • nôtres (les) — nôtre (le), nôtre (la), nôtres (les) [notʀ] adj., pron. poss. et n. ÉTYM. 1080, nostre : du lat. nostrum. → Notre. ❖ ♦ Qui appartient, se rapporte à nous. REM. Pour les divers sens de nôtre, le nôtre, → Mien (REM au début de l arti …   Encyclopédie Universelle

  • commensal — commensal, ale, aux [ kɔmɑ̃sal, o ] n. • 1418; lat. médiév. commensalis, de com et mensa « table » 1 ♦ Didact. Personne qui mange habituellement à la même table qu une ou plusieurs autres. ⇒ hôte. 2 ♦ Biol. Organisme qui vit en commensalisme. Adj …   Encyclopédie Universelle

  • commensal — COMMENSAL. adj. Ce mot se dit proprement de ceux qui mangent à même table, C est mon Commensal, nous sommes Commensaux; mais il n est guère d usage qu en parlant Des Officiers de la Maison du Roi. Il est Commensal de la Maison du Roi. Les Maîtres …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798