Houssik Ier Parthev


Houssik Ier Parthev
Houssik Ier Parthev
Հուսիկ Ա Պարթև
Décès 348
Désignation 341/342
Fin 348
Prédécesseur Vertanès
Successeur Pharen

Catholicos de l'Église apostolique arménienne


Armenian Apostolic Church logo.png

Houssik (i.e Hésychius), Husik ou Yusik Ier Parthev ( « le Parthe » ; en arménien Հուսիկ Ա Պարթև) est catholicos de 341/342 à 348. Il est révéré en tant que saint.

Biographie

Houssik est un des deux fils du Catholicos Vertanès Ier, lui-même fils de saint Grégoire l'Illuminateur[1]. Il naît, est éduqué et ordonné à Césarée de Cappadoce[2]. Il a épousé une fille du roi d'Arménie Tiridate IV[3] et a eu deux fils, Pap et Athanaginès, père du catholicos ultérieur Nersès Ier le Grand[4].

Il succède en 341[5] ou 342[6] comme Catholicos à son père Vertanès[1]. Il est consacré à Césarée[7].

Un certain relâchement se produit par rapport à l'austérité religieuse ayant prévalu sous son père, que Houssik, attaché au premier concile de Nicée, prend comme un encouragement au vice et un retour au paganisme[8]. Le reprochant au roi Tigrane VII, il lui interdit l'entrée d'une église un jour de fête en 348 ; le roi le fait arrêter et bastonner jusqu'à la mort, tout comme il fait étrangler le chorévêque syrien Daniel (parfois présenté comme le successeur de Houssik[6]) qui a osé protester[8].

Ses fils, jugés « indignes du sacerdoce » selon Fauste de Byzance[9], « furent tous deux foudroyés au même endroit » selon Moïse de Khorène[10]. Plus probablement, ils refusent tous les deux la succession catholicossale[8] et sont assassinés lors d'un banquet[11]. Pharen d'Achtichat, un parent, lui succède alors sur le trône catholicossal après son assassinat sur ordre du roi Tigrane VII et le refus de ses deux fils de lui succéder[12]

Famille

Grégoire Ier l'Illuminateur
Catholicos (314-320/325)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aristakès Ier
Catholicos (320/325-327/333)
Vertanès Ier
Catholicos (327/333-341/342)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

(fille de Tiridate IV d'Arménie)
 
Houssik Ier
Catholicos (341/342-348)
Grigoris
Catholicos d'Aghbanie (?-343)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pap
Diacre
(renonce au catholicossat en 348)
 
Varazdoukht
(sœur du roi Tigrane VII)
Athanaginès
 
Bambishen
(sœur du roi Tigrane VII)
 
 
 
 
 
Sandoukht
(fille de Vardan Mamikonian)
 
Nersès Ier
Catholicos (353-373)
 
 
 
 
Sahak Ier
Catholicos (387-428)
 
 
Hamazasp Mamikonian
 
Sahakanouch
 
 
 
 
Mamikonian ultérieurs

Notes et références

  1. a et b Gérard Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Privat, Toulouse, 2007 (ISBN 978-2-7089-6874-5), p. 167.
  2. Mourad Hasrat‘yan, « Affinités architecturales arméno-byzantines au haut Moyen Âge : l'exemple des basiliques mononefs », dans Nina Garsoïan (dir.), L'Arménie et Byzance : histoire et culture, actes du colloque organisé à Paris par le Centre de recherches d'histoire et de civilisation byzantines, Publications de la Sorbonne, Paris, 1996 (ISBN 9782859443009), p. 116.
  3. Selon Cyrille Toumanoff, Manuel de généalogie et de chronologie pour le Caucase chrétien (Arménie, Géorgie, Albanie) [détail des éditions], p. 73  : les prénoms Tiridate et Tiran, tous les deux des noms théophores associés avec le dieu solaire Tir Hélios, étant quasi synonymes, il y a eu confusion entre les deux. Ainsi faut-il interpréter Fauste de Byzance, Livre III, chapitre 5 concernant le mariage de Houssik avec « une fille de Tiran fils de Chosroès » comme faisant référence à Tiridate IV et non pas comme le contexte le suggère à Tiran-Tigrane VII, frères des deux belles-filles de Houssik. Autrement il faudrait supposer que les deux fils de ce dernier eussent épousé leurs propres grandes-tantes.
  4. Cyrille Toumanoff, op. cit., p. 224.
  5. René Grousset, Histoire de l’Arménie des origines à 1071, Paris, Payot, 1947 (réimpr. 1973, 1984, 1995, 2008), 644 p., p. 132 .
  6. a et b (en) Richard G. Hovannisian (dir.), Armenian People from Ancient to Modern Times, vol. I : The Dynastic Periods: From Antiquity to the Fourteenth Century, Palgrave Macmillan, New York, 1997 (réimpr. 2004) (ISBN 978-1403964212), p. 86.
  7. (en) Richard G. Hovannisian (dir.), op. cit., p. 88.
  8. a, b et c Gérard Dédéyan (dir.), op. cit., p. 173.
  9. Fauste de Byzance, Histoire de l'Arménie, Livre III, chapitre 5.
  10. Moïse de Khorène, Histoire de l'Arménie, Livre III, chapitre 16.
  11. Gérard Dédéyan (dir.), op. cit., p. 166.
  12. René Grousset, Histoire de l’Arménie des origines à 1071, Paris, Payot, 1947 (réimpr. 1973, 1984, 1995, 2008), 644 p., p. 133 .

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Houssik Ier Parthev de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vertanès Ier Parthev — Վրթանես Ա Պարթև Décès 341/342 Désignation 327/333 Fin 341/342 Prédécesseur Aristakès Ier …   Wikipédia en Français

  • Sahak Ier Parthev — Սահակ Ա Պարթև Sahak Ier Parthev, par Stepanos Nersissian Naissance …   Wikipédia en Français

  • Aristakès Ier Parthev — Արիստակես Ա Պարթև Décès 327/333 Désignation 320/325 Fin 327/333 Prédécesseur Grégoire Ier …   Wikipédia en Français

  • Nersès Ier le Grand — Pour les articles homonymes, voir Nersès. Nersès Ier le Grand Ներսես Ա Մեծ …   Wikipédia en Français

  • Isaac Ier d'Arménie — Սահակ Ա. Պարթև …   Wikipédia en Français

  • Nerses Ier Le Grand — Nersès Ier le Grand Nersès Ier le Grand Ներսես Ա. Մեծ …   Wikipédia en Français

  • Nerses Ier le Grand — Nersès Ier le Grand Nersès Ier le Grand Ներսես Ա. Մեծ …   Wikipédia en Français

  • Nerses ier le grand — Nersès Ier le Grand Nersès Ier le Grand Ներսես Ա. Մեծ …   Wikipédia en Français

  • Liste des catholicos de l'Église apostolique arménienne — La liste des catholicos de l Église apostolique arménienne reprend l ensemble des catholicos de l Église apostolique arménienne, des apôtres fondateurs du siège au catholicos actuel. Il s agit de la liste traditionnelle de ces catholicos[1], le… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Primats De L'Église Apostolique Arménienne — La Liste des Catholicos de l Église apostolique arménienne est la suivante : Sommaire 1 Évêques apostoliques légendaires 2 Catholicos établis à Etchmiadzin 3 Catholicos établis …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.