Hi-media (entreprise)


Hi-media (entreprise)
Logo-Hi-media.gif

Logo de Hi-media (entreprise)
Création 1996
Fondateurs Cyril Zimmermann
Forme juridique Société anonyme
Slogan « Groupe media on-line »
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Direction Cyril Zimmermann, PDG
Activité Edition de sites, Monétisation d’audience : régie publicitaire et paiements online
Produits Allopass, Hipay
Effectif 500 collaborateurs dans le Monde
Site web www.hi-media.com
Chiffre d’affaires 206 millions d'euros en 2009 (pro forma)

Hi-media est une entreprise française spécialisé dans l'édition de sites Web, le placement de publicité sur Internet et les micropaiements sur Internet.

Sommaire

Présentation

Hi-media, groupe media on-line, figure parmi les plus grands éditeurs de sites Internet grand public au monde avec plus de 50 millions de visiteurs uniques[réf. nécessaire]. Hi-media est également leader européen sur le marché de la publicité interactive et celui des paiements électroniques[réf. nécessaire]. Son modèle économique s’appuie donc sur deux sources de revenus : la publicité en ligne via la régie Hi-media Advertising et la monétisation des contenus via la plateforme de micro-paiements Allopass.

Avec plus de 500 collaborateurs[réf. souhaitée], Hi-media déploie ses activités dans 9 pays européens[réf. souhaitée] (France, Belgique, Allemagne, Royaume Uni, Pays-Bas, Suède, Espagne, Portugal, Italie), aux États-Unis, au Mexique et au Brésil, et a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 206 millions d’euros pro forma en 2009.[réf. nécessaire]

Indépendante depuis sa création en 1996, la société est cotée depuis neuf ans sur le segment principal d’Euronext Paris (Eurolist B) et fait partie des indices SBF 250, CAC IT, et CAC Small 90. Hi-media est labélisée OSEO « entreprise innovante » (qualification FCPI).

Hi-media Publishing

Hi-media Publishing est l'activité d'édition du groupe. Hi-media est aujourd’hui un des plus grands éditeurs de sites Internet grand public au monde[réf. nécessaire], avec une audience de plus de 50 millions de visiteurs uniques[réf. nécessaire] dédupliqués dans le monde.

La galaxie des sites internet édités par Hi-media regroupe des sites principalement dédiés à l'univers de l'entertainment. Hi-media Publishing édite notamment les sites Internet[réf. souhaitée] : jeuxvideo.com, fotolog.com, actustar.com, blogororama.fr, programme-tv.com, toutlecine.com, magicrpm.com, psychonet.fr et mujeractual.com. Hi-media a pris une participation dans les sites rue89.com et vivat.be.

Hi-media Advertising

Hi-media Advertising est l'activité de régie publicitaire on-line du groupe.

Depuis 1996, Hi-media agrège, valorise et commercialise l’audience de site Internet. Présente aujourd’hui dans 9 pays européens, Hi-Media Advertising déploie son expérience et son savoir-faire autour d’une offre de publicité en ligne alliant puissance et segmentation (display, formats événementiels, publicité mobile, ciblage comportemental et géographique…), et d’une offre de marketing direct orienté conseil en relation client.

Hi-media Advertising s’affiche comme le Leader européen des régies publicitaires online avec plus de 138 millions de visiteurs uniques dédupliqués (source : comScore, janvier 2010).

Hi-media Payments

Hi-media Payments est l'activité de paiements du groupe.

Hi-media Payments propose des prestations de micropaiement sécurisé via la plateforme Allopass, à destination des éditeurs et websmasters.

Le micropaiement sécurisé concerne le paiement d’un service ou d’une transaction on-line d’un montant inférieur à 5 euros : inscription ou options payantes liées aux jeux en ligne (MMORPG, casual games…), achat d’archives ou d’articles de presse, achat de documents d’experts, dépôt de petites annonces, téléchargement légal de musique…

Hi-media Payments propose également un portefeuille électronique sécurisé Hipay, multilingue et multidevise, pour vendre et acheter sur internet[réf. souhaitée]. Avec l’obtention de l’agrément de la CBFA en décembre 2008, Hipay est devenu le premier établissement de monnaie électronique belge. HPME (société éditrice de Hipay) bénéficie ainsi d’un passeport européen afin de proposer la solution à l’ensemble des marchands mondiaux et acheteurs européens. Hipay est une solution de paiement :

  • Pour l’acheteur qui réalise des paiements en ligne sécurisés, transfère de l’argent en ligne et gère ses dépenses en ligne,
  • Pour le marchand qui reçoit le paiement en ligne du client en temps réel avec garantie de provision.

En complément, Hi-media met à la disposition de ses clients des prestations de serveurs vocaux interactifs[réf. souhaitée] (standard automatique, forum téléphonique…) ainsi que des contenus vocaux et SMS (sonneries et logos, tchat et push par SMS, hotline…). Hi-media héberge ainsi plus de 800 numéros[réf. souhaitée], avec une capacité de gestion en simultané de 1 200 appels[réf. souhaitée].

Historique

2009 :

  • Acquisition de AdLink Media, l'activité de régie publicitaire en ligne du Groupe AdLINK Internet Media AG.

2008 :

  • Acquisition de Mobile Trend, entrée du Groupe dans l’Internet mobile
  • Prise de participation dans les sites sport.fr, rue89.com et vivat.be
  • Lancement des sites gameonly.com, das-tv-program.de, mon-programme-tv.be

2007 :

  • Acquisition de Fotolog Inc, société américaine éditrice de fotolog.com
  • Lancement du site toutlecine.com

2006 :

  • Acquisition d’Eurovox - fusion des plateformes Allopass et Mediapass
  • Acquisition de l’Odyssée Interactive, société éditrice de jeuxvideo.com
  • Acquisition de la régie suédoise Medianet

2005 :

  • Acquisition de la régie Numériland
  • Entrée à hauteur de 25% au capital d’une régie publicitaire brésilienne
  • Création de blogorama.fr

2003 :

  • Lancement de la plateforme de micropaiements Mediapass

2000 :

  • Admission aux négociations sur le Nouveau Marché de la Bourse de Paris

1998 :

  • Spécialisation de Hi-media sur Internet et séparation avec les activités presse et radio 2008

1997 :

  • Lancement de l’offre sur Internet de Hi-media

1996 :

  • Fondation de Hi-media, régie publicitaire multi-supports (supports interactifs, presse et radio)

Justice

Le 1er juillet 2011, le tribunal de commerce de Paris condamne la société Hi-media pour avoir retiré son concurrent Rentabiliweb de l'article « micropaiement » de l'encyclopédie en ligne Wikipédia en français. Ce jugement faisait partie d'une série de désaccords entre les deux sociétés, jugés à cette occasion[1].

Notes et références

  1. Benjamin Ferran, « Condamné pour une correction Wikipedia », Le Figaro, 4 juillet 2011. Consulté le 5 juillet 2011

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Hi-media (entreprise) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Media International — Media International, la régie publicitaire de Sapro Group, a été créée en 1994. Présence en Afrique Fort d’une expertise reconnue en matière de communication extérieure, Media International a su s’imposer parmi les leaders du secteur sur le… …   Wikipédia en Français

  • ENTREPRISE - Gestion — Si toutes les entreprises peuvent se définir comme des unités élémentaires de production, le concept d’«entreprise» couvre des dimensions, des statuts et des structures singulièrement divers. Le vocable est ambigu: il vise ou visait encore voici… …   Encyclopédie Universelle

  • Entreprise Publique — Une entreprise publique est une entreprise « sur laquelle l État ou d autres collectivités territoriales peuvent exercer directement ou indirectement une influence dominante du fait de la propriété, de la participation financière ou des… …   Wikipédia en Français

  • Media Create — (株式会社メディアクリエイト, Kabushiki Gaisha Media Kurieito?) est une entreprise japonaise qui réunit et analyse les informations sur l industrie du divertissement numérique, et spécialement sur le marché japonais du jeu vidéo. Le site web de Media Create… …   Wikipédia en Français

  • média — [ medja ] n. m. • 1965; abrév. de l angl. amér. mass media « moyens de communication de masse » ♦ Moyen de diffusion, de distribution ou de transmission de signaux porteurs de messages écrits, sonores, visuels (presse, cinéma, radiodiffusion,… …   Encyclopédie Universelle

  • Média-planneur — Appellation(s) Non défini Secteur(s) d activité Communication, Médias, Internet, Marketing Compétences requis …   Wikipédia en Français

  • Media Blasters — Siège social  New York (États Unis) …   Wikipédia en Français

  • Media Sports Investments — (M.S.I.) est un fonds d investissement qui est enregistré comme un entreprise à Londres le 31 août 2004 avec les Iraniens Kia Joorabchian et Nojan Bedroud comme directeurs[1]. Des rumeurs persistantes disent que les oligarques russes… …   Wikipédia en Français

  • Media Factory — (メディアファクトリー, Media Factory?) est une compagnie d édition japonaise fondée en décembre 1986, distribuant de nombreux anime dont elle interdit les fansub en 2004 même sans licence à l étranger[1] …   Wikipédia en Français

  • Media Molecule — Création 2006 Dates clés 2 mars 2010 : Rachat par Sony …   Wikipédia en Français