Directeurs et élèves de l’Académie des beaux-arts de Tournai


Directeurs et élèves de l’Académie des beaux-arts de Tournai

L’ Académie des Beaux Arts de Tournai créée en 1756 marquera de son empreinte les arts et l’architecture de la ville de Tournai et de ses environs. Ses élèves développeront leur art dans toute l’Europe, plus particulièrement en Belgique et en France.


Directeurs

  • Antoine GILIS (1757), Directeur fondateur.
  • Jean GILIS (1767), Son fils.
  • Jacques LEFEBVRE-CATERS (1782)

Les cours sont délaissés compte tenu des troubles révolutionnaires.

Réouverture le 1er janvier.

  • VAN BOGAERT (1818)
  • Corneille CEIL (1819)
  • Philippe-Auguste HENNEQUIN (1826) Philippe-Auguste Hennequin, un lyonnais , élève de David.

L’ indépendance de la Belgique en 1830 influence fortement l’ enseignement.

  • Lucien GISERS et Bruno RENARD (1833)
  • Antoine PAYEN (1838)
  • Joseph STALLAERT (1853) Joseph Stallaert, bruxellois: sera appelé à l’Académie de Bruxelles.
  • André Hennebicq (1866)
  • Léonce LEGENDRE (1867), brugeois et Prix de Rome.

L’Académie part rue du Château.

  • Louis PION (1893), gendre du précédent. Sera également conservateur du Musée des Beaux Arts.

Transfert de l’Académie rue de l’Hôpital Notre Dame (1895).

  • Léonce PION(1929), fils du précédent : le remplace à l’Académie comme au Musée.
  • André WINANCE (1961)
  • Anne GARNIER (1978)
  • Gilbert RACQUEZ (1985)
  • Bernard BAY (2003)

Élèves

Eléments d’information sur quelques élèves connus de l’Académie ainsi que quelques-unes de leurs réalisations. Certains d’entre eux sont également professeur ou directeur de la dite académie.

  • ALLARD Charles (1860-1921), peintre et professeur.

Peint la Grande Guerre et des scènes de voyages. Décède au Congo.

  • BOURLA Pierre (1783-1866), architecte.

Théâtres de Tournai et d‘Anvers.

  • BRUYENNE Antoine (1811-1866), architecte.

Nombreuses églises du tournaisis; participe à la restauration de la cathédrale.

  • CAULER Charles (1776-1852), ciseleur et sculpteur.

A Paris, il cisèle les quatre aigles de la base de la colonne Vendôme et les portes de bronze du Louvre. Napoléon le fait travailler sur l’Arc de triomphe du Carrousel.

  • CHANTRY Arthur (1858-1931), peintre et professeur.
  • DE PORRE Georges (1859-1926), architecte et professeur.

Dessine les plans du Cercle artistique de Tournai.

  • DECRAENE Florentin (1793-1852)

Sera peintre officiel de la Cour d’Espagne.

  • DEGENEVE Robert (1919-2008) professeur, peintre, sculpteur, cartonnier.

Nombreux prix. Réalise les vitraux de la basilique de Koekelberg à Bruxelles. Adopte le tournant de l’abstraction.

  • DE KORTE Maurice (1889-1971) sculpteur.
  • DELTOUR Louis (1927-1998) professeur.

Membre fondateur du groupe Force Murale et de la Jeune peinture belge. Recherche un art populaire accessible à tous.

  • DUBRIEUX Aimable (1916-1889) sculpteur.

Parmi ses nombreuses réalisations, on peut citer la statue de la princesse d’Epinoy sur la Grand place de Tournai (1863).

  • EQUERNEZ Hippolyte (1773-1854) peintre.

Collectionneur, il sera en partie à l’origine du futur Musée des Beaux Arts de la ville de Tournai; il en sera aussi le premier conservateur.

  • FRISON Barthelemy (1816-1877) sculpteur.

Participe à la décoration de la place du Louvre à Paris.

Est surtout connu et reconnu comme peintre de sujets historiques (dont l’abdication de Charles Quint). Sa statue se dresse devant l’ Hôtel de Ville de Tournai (ancienne abbaye St Martin).

  • GAUDREFOY Fernand (1885-1964)

Production importante (notamment très nombreux portraits).

Ses nus féminins aux courbes plantureuses seront source de scandales publics...

  • HAGHE Louis (1806-1886), peintre et lithographe.

Il exerce surtout la lithographie: il fonde à Londres le premier établissement lithographique. Il l’abandonne en 1852 pour l’aquarelle. Il devient dessinateur attitré de la reine Victoria. P

Directeur de 1829 à 1832. C’est un peintre d’histoire qui sera apprécié un moment par Napoléon.

  • HERBO Léon (1850-1907)

Peintre de nombreux portraits réalistes.

A Tournai, il exprime la vie et la souffrance du prolétariat et des ouvriers des carrières. Il part définitivement à Paris en 1925. Il est considéré comme l’un des premiers peintres abstraits et cubistes du XX° siècle.

  • LEFEBVRE-CATERS Jacques (1744-1810)

Professeur et directeur. Il fonde une manufacture de bronze doré et ciselé ainsi que de l’ orfèvrerie. Il fonde aussi un atelier pour travailler le marbre. Sa production se vendra dans l’ Europe entière.

  • LEGENDRE Léonce (1831-1893)

Brugeois, sculpteur et directeur. Son œuvre picturale dénote une grande sûreté dans le dessin. Il participe activement à la création du Cercle artistique et du Musée des Arts décoratifs (base du futur Musée des Beaux Arts) de la ville de Tournai.

Il s’installe d’abord comme peintre décorateur, mais devient ensuite professeur de dessin de l’académie. C’est un excellent dessinateur. Les œuvres des dernières années évoluent vers un art plus épuré qui est apprécié et lui apportent une reconnaissance tardive en Belgique.

  • MALAINSE Joseph (1744-1815)

Il se fixe assez vite à Paris où il est nommé peintre de Louis XVI. Il y travaille également pour la manufacture des Gobelins.

  • MAYER Jean Ghislain (1754-1825), peintre sur porcelaine.

Célèbre pour un service de table de 1600 pièces commandé par Louis Philippe d’Orléans.

  • MESSIAN Jules (1869-1956) et Edmond(1896-1955)

Ce sont avant tout des photographes qui immortaliseront la ville de Tournai.

Peintre et directeur. Apprécié pour ses paysages.

  • PION Léonce (1896-1988)

Succède à son père tant à l’Académie qu’au Musée des Beaux arts.

  • PION Louis (1851-1934), professeur et directeur.

Succède à son beau-père Léonce Legendre . Il va transférer l’Académie en 1904 à l’Hôpital Notre Dame. Est nommé conservateur du Musée des Beaux Arts qui est établi sur les plans de Victor Horta (ouverture en 1928). Dessinateur de qualité.

  • RENARD Bruno Bruno Renard (1781-1861), architecte et professeur.

Participe à de nombreux travaux dans la ville de Tournai qui contribueront à sa transformation. Il exécute aussi le relevé de nombreux monuments aujourd’hui détruits ( par vétusté, modernisations, guerres surtout).

Son œuvre variée traduit les évolutions picturales de son temps: fauvisme, expressionnisme; vision géométrique proche de l’abstraction.

  • SAUVAGE Piat Piat Sauvage (1744-1818), peintre et directeur.

C’est un spécialiste de la peinture en trompe l’oeil. Il a vécu et exercé longtemps en France: nombreuses œuvres dans les musées français .

  • VASSEUR Adolphe (1827-1910), architecte.

Comme son frère Charles (1826-1910), il laisse des vues pittoresques du vieux Tournai de son époque.

  • VILQUIN Jean-Baptiste(1789-1854), architecte.

Sera chargé de l’urbanisation et de la modernisation de la ville de Bruxelles, capitale du nouvel Etat, ainsi que de la modernisation du réseau ferré belge l’un des plus dense du XIX° siècle.

Éléments bibliographiques

  • Académie des Beaux Arts . Réglement et programme des cours. Tournai (1899) Rimbaut Tricot
  • Bicentenaire de l’Académie des Beaux Arts et des Arts Décoratifs de Tournai 1757/1958
  • L’histoire de l’Académie des Beaux Arts de Tournai de 1757 à nos jours, Ch Devos 2002
  • 250 ans d’enseignement supérieur à Tournai: une approche historique. Tournai, Académie. 2007
  • Dictionnaire des tournaisiens célèbres.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Directeurs et élèves de l’Académie des beaux-arts de Tournai de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Académie des beaux-arts de Tournai — L’ Académie des Beaux Arts de Tournai, créée en 1756, marquera de son empreinte les arts et l’architecture de la ville de Tournai et de ses environs. Ses élèves développeront leur art dans toute l’Europe, plus particulièrement en Belgique et en… …   Wikipédia en Français

  • Joseph Bologne de Saint-George — Pour les articles homonymes, voir Saint Georges. Joseph Bologne de Saint George …   Wikipédia en Français

  • RETRAITE — Si le vieillissement individuel est un processus inhérent à la nature des êtres vivants et affecte même de nombreuses matières inanimées, le vieillissement des populations humaines est un phénomène du XXe siècle qui a pour corollaire l’extension… …   Encyclopédie Universelle