Centre hospitalier de Rochefort


Centre hospitalier de Rochefort

45°58′11.87″N 0°57′42.88″O / 45.9699639, -0.9619111

Centre hospitalier de Rochefort
Image illustrative de l'article Centre hospitalier de Rochefort
nouveau Centre hospitalier
Présentation
Coordonnées 45° 58′ 12″ N 0° 57′ 43″ W / 45.969965, -0.96191145° 58′ 12″ Nord
       0° 57′ 43″ Ouest
/ 45.969965, -0.961911
  
Pays France
Ville Rochefort
(Charente-Maritime)
Adresse 1 avenue de Béligon
17 301 Rochefort
Fondation 7 mars 2011
Site web www.ch-rochefort.fr
Organisation
Type Centre hospitalier
Services
Service d'urgences 24h/24 et 7j/7
Nombre de lits 469
Spécialité(s) équipé d'une IRM

Le Centre hospitalier de Rochefort est un hôpital français situé à Rochefort, dans le département de la Charente-Maritime.

Depuis fin mars 2011, ses services sont situés sur deux sites :

  • le nouveau site hospitalier près de la zone artisanale Béligon ;
  • l'actuel centre de Gérontologie (Maison des fleurs) situé dans le quartier Chante Alouette.

Le but est de regrouper l'ensemble des deux sites d'ici 2012 sur le site de Béligon.

Construit de 2006 à 2011, le nouveau Centre hospitalier a ouvert ses portes le 7 mars 2011. Il a remplacé le centre hospitalier Saint-Charles, situé au centre-ville de Rochefort, et devenu trop vétuste. Après déménagement, l'ensemble des services est opérationnel depuis le 27 mars 2011.

Sommaire

Historique

Le premier hôpital civil de Rochefort, nommé Saint-Charles, date de 1733 grâce à l’abbé Charles Jouvenon, curé à l'église Saint-Louis de Rochefort. Situé dans deux maisons au nord-ouest de la ville, il ne comprend à l'origine que quatre lits à deux places. Vers 1750, il est agrandi et peut accueillir 45 lits supplémentaires. Il est de nouveau agrandi en 1766 et 1801.

Un autre hôpital, appartenant à la marine royale, appelé hôpital de la marine a été construit en 1783. Il ne fait pas parti du Centre hospitalier de la ville. Il sera fermé après avoir été désaffecté en 1985.

En 1852, en raison de sa vétusté et de sa capacité d'accueil insuffisante, le maire de Rochefort et son conseil municipal proposent de reconstruire l'hôpital civil. Les travaux débutent le 12 avril 1853 et une maternité est également construite.

En 1956, le bloc chirurgical est réaménagé.

Pose de la première pierre du nouvel hôpital en présence du maire de la ville, Bernard Grasset et du directeur de l'hôpital

Une dizaine d'années plus tard, une décision ministérielle prévoit de supprimer les dortoirs dans les hôpitaux français avant 1962 et en raison d'un rapport alarmant sur la vétusté des lieux et les dégâts causés par une invasion de termites à l’intérieur des bâtiments élevés en 1853, il est décidé de reconstruire l'hôpital sur le même site.

En 1972, le nouvel hôpital Saint-Charles est inauguré. Cet hôpital est actuellement le bâtiment le plus haut de la ville.

En 2003, le ministère de la Santé décide de la reconstruction de l'hôpital de Rochefort dans le cadre du plan « Hôpital 2007 » qui concerne notamment la rénovation du patrimoine hospitalier.

En septembre 2006, débutent les premiers travaux de construction du nouvel hôpital sur le site de Béligon, au nord de la ville.

Le 7 mars 2011, le nouveau Centre hospitalier est inauguré et peut accueillir les patients.

Le 27 mars 2011, l'ensemble des services du Centre hospitalier Saint-Charles a déménagé sur le nouveau site. L'avenir de l'ancien site hospitalier est pour l'instant incertain et un débat entre la population et les pouvoirs publics est prévu pour son futur développement.

Sites hospitaliers actuels

Vue ouest du nouveau centre hospitalier

Depuis fin mars 2011, les services du Centre hospitalier de Rochefort sont répartis sur deux sites :

  • le nouveau Centre hospitalier, situé près de la zone artisanale Béligon (au nord de la ville), qui doit remplacer le site du Centre hospitalier Saint-Charles, situé au centre-ville de Rochefort. Ce nouveau site accueille également une crèche (45 enfants), un bâtiment de santé publique, deux parcs de stationnement (200 places pour le public, 400 places pour le personnel) et une hélisurface a été construite 20 mètres au nord de l'hôpital pour accueillir les secours par les airs.
  • la maison des fleurs, situé dans le quartier Chante Alouette, qui accueille le Centre de Gérontologie. En 2012, ce centre déménagera dans de nouveaux locaux sur le nouveau site hospitalier de Béligon.

Pôles

Le Centre hospitalier est réparti en 9 pôles :

  • Pôle d'urgences, d'activités cardiologiques, pneumologiques et médico-techniques
  • Pôle médico-chirurgical des maladies de l'appareil digestif
  • Pôle médico-chirurgical de médecine et de chirurgie orthopédique et traumatologique
  • Pôle médio-technique
  • Pôle femme-enfant
  • Pôle de Gérontologie clinique
  • Pôle ressources humaines
  • Pôle ressources matérielles et logistiques
  • Pôle ressources financières et activité

Directions

L'organisation du centre est répartie avec 11 directions :

  • Direction générale
  • Direction des ressources humaines et affaires médicales
  • Direction du système d'information
  • Cellule Communication
  • Direction des achats
  • Direction des Soins
  • Direction chargé du Centre de Gérontologie
  • Direction de la Qualité et de la Gestion des Risques
  • Direction des affaires financières
  • Direction de la Logistique
  • Direction des services techniques

Le directeur du Centre hospitalier est Pierrick Dieumegard.

Capacités d'accueil

La capacité d'accueil correspond au nombre de lits disponibles sur l'ensemble des deux 2 sites (Béligon et Maison des fleurs) :

  • Pôle urgences, médico-technique et ambulatoire : 52 lits
  • Pôle médico-chirurgical des maladies de l'appareil digestif : 79 lits
  • Pôle médico-chirurgical de médecine et de chirurgie orthopédique et traumatologique : 90 lits
  • Pôle femme-enfant : 48 lits
  • Pôle de Gérontologie clinique : 193 lits
  • Hôpital de jour gériatrique : 5 lits

Le nouveau Centre hospitalier peut accueillir 279 lits avec une majorité de chambres individuelles équipées d'une salle de bains privative. Le centre de Gérontologie peut accueillir 193 lits.

Nouveautés

  • Le nouveau Centre hospitalier est équipé d'une IRM contrairement au site Saint-Charles.
  • Un bâtiment de 3 niveaux a été construit à 100 mètres à l'est de l'hôpital (à l'entrée du site hospitalier), il permettra d'accueillir des commerces (boulangerie, restaurant...) et des bureaux.

Chiffres clés

En 2008, le site hospitalier Saint-Charles a accueilli 24 282 patients et le Centre de Gérontologie 915 patients.

Situation géographique et accès

À l'inverse du site Saint-Charles, situé au cœur du centre-ville de Rochefort, le site de Béligon est situé sur un terrain proche du marais de Rochefort (au nord et l'est) et de la zone artisanale de Béligon (au sud).

En voiture, le nouveau site est situé à :

L'entrée pour le public s'effectue par le nouveau carrefour giratoire construit sur la départementale 5, en direction de Loire-les-Marais.

Le site hospitalier est desservi par la ligne B du réseau de transports en commun de l'agglomération R'bus.

Notes et références

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Centre hospitalier de Rochefort de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Centre hospitalier (France) — En France, un centre hospitalier (CH) est un établissement public de santé. La loi définit les centres hospitaliers par défaut : « Les établissements publics de santé qui ne figurent ni sur la liste des centres hospitaliers régionaux,… …   Wikipédia en Français

  • Centre Hospitalier (Établissement) — Centre hospitalier (France) En France, un centre hospitalier (CH) est un établissement public de santé. La loi définit les centres hospitaliers par défaut : « Les établissements publics de santé qui ne figurent ni sur la liste des… …   Wikipédia en Français

  • Centre Hospitalier En France — Centre hospitalier (France) En France, un centre hospitalier (CH) est un établissement public de santé. La loi définit les centres hospitaliers par défaut : « Les établissements publics de santé qui ne figurent ni sur la liste des… …   Wikipédia en Français

  • Centre hospitalier (établissement) — Centre hospitalier (France) En France, un centre hospitalier (CH) est un établissement public de santé. La loi définit les centres hospitaliers par défaut : « Les établissements publics de santé qui ne figurent ni sur la liste des… …   Wikipédia en Français

  • Centre hospitalier en France — Centre hospitalier (France) En France, un centre hospitalier (CH) est un établissement public de santé. La loi définit les centres hospitaliers par défaut : « Les établissements publics de santé qui ne figurent ni sur la liste des… …   Wikipédia en Français

  • Centre hospitalier en france — Centre hospitalier (France) En France, un centre hospitalier (CH) est un établissement public de santé. La loi définit les centres hospitaliers par défaut : « Les établissements publics de santé qui ne figurent ni sur la liste des… …   Wikipédia en Français

  • Rochefort-sur-Mer — Rochefort (Charente Maritime) Pour les articles homonymes, voir Rochefort. Rochefort Vue aérienne de la Corderie Royale de Rochefort …   Wikipédia en Français

  • Rochefort (Charente Maritime) — Pour les articles homonymes, voir Rochefort. Rochefort Vue aérienne de la Corderie Royale de Rochefort …   Wikipédia en Français

  • Rochefort (charente-maritime) — Pour les articles homonymes, voir Rochefort. Rochefort Vue aérienne de la Corderie Royale de Rochefort …   Wikipédia en Français

  • Rochefort (Charente-Maritime) — Pour les articles homonymes, voir Rochefort. 45° 56′ 32″ N 0° 57′ 32″ W …   Wikipédia en Français