Jean-Baptiste-Ange Tissier


Jean-Baptiste-Ange Tissier

Jean-Baptiste-Ange Tissier (né à Paris le 6 mars 1814 - mort à Nice le 4 avril 1876) est un peintre français du XIXe siècle.
Portraitiste au style romantique sage, il compte parmi les peintres officiels du Second Empire.

Sommaire

Biographie

Portrait en buste de Ben ed-Din Abd el-Kader, émir algérien, 1852, 72 x 59 cm, musée de Versailles - réplique du portrait en pied conservé dans le même musée.

Né à Paris de parents soissonais, Ange Tissier commence ses études au collège de Soissons puis fait ses humanités au petit séminaire de Laon. En 1835, il entre dans les ateliers des peintres Ary Scheffer et Paul Delaroche ainsi qu'à l'École des Beaux-Arts.

Œuvres

Ange Tissier expose au Salon de peinture dès 1838. Plusieurs de ses portraits sont montrés au public lors de l'exposition de cette dernière année.
En 1841, il y présente une Nymphe endormie surprise par deux faunes puis, en 1842, un Portrait de Mme A..., en 1844, une Tête de Vierge et, en 1845, une Mater Dolorosa. Il participe également aux Salons de 1846 (Le Christ portant sa croix), 1847 (Portrait de Mme Hersart du Buron), 1849 et 1851 (deux portraits de femmes), 1853 (Portrait d'Abd-el-Kader, 1852, musée de Versailles), et 1857 (Portrait du général Mayran, musée de Versailles).
C'est au Salon de 1861 qu'il expose, outre deux portraits, deux de ses toiles les plus emblématiques : Une Algérienne et son esclave (1860, 130 x 97 cm, Paris, musée du quai Branly), une composition orientaliste, et Le Prince-président visitant Abd-el-Kader au château d’Amboise (musée de Versailles), un grand portrait de groupe à la gloire de Napoléon III. En 1866, il présente un autre tableau du même genre : L'achèvement du Louvre (L'empereur approuvant les plans présentés par M. Visconti), peint l'année précédente, est une commande de l'État. La même année, il expose un Portrait de la supérieure générale des sœurs de Sainte-Marie de la Famille. En 1868, il présente deux études (une Jeune fille et un Mendiant breton). Au Salon de 1869, il expose un portrait d' Italienne qui est également acheté par l'État.
L'année suivante, il expose deux portraits. En 1872 et en 1873, il présente un Portrait de M. O. de V. puis, en 1875, L'attente, Le sourire et un Portrait de la baronne de J.. En 1876, le Salon expose son Portrait de M. L. P.
Les œuvres de Tissier sont récompensées en 1845 (médaille de troisième classe), 1847 et 1848 (médailles de deuxième classe), 1855 (troisième classe) et 1861 (deuxième classe).

En 1852, avec Charles Landelle et Jean Gigoux, il décore d'allégories les salles d’attente de la cour des comptes et du conseil d’État au palais d’Orsay. En 1867, Ange Tissier est décoré de la Légion d'honneur.

Elèves

Sous le Second Empire, il eut surtout pour élèves des femmes telles que les suédoises Amalia Lindegren (avant 1853) et Christine de Post (avant 1864), les américaines Elizabeth Gardner (vers 1865) et Suzanne Porter, la préuvienne Maria Rebeca Oquendo, la polonaise Nathalie de Mool (avant 1868), et les Françaises Marie Gallois, née Durand ou Durant (avant 1857), Victorine Régnier, née Barbier (avant 1861), Alix Duval (avant 1868), Marie-Amélie Chartroule (dite Marc de Montifaud), Élisa-Marguerite Guy (avant 1870), Léonie Debette, née Adam, Marie Chevalier, Gabrielle Le Masquerier, Armande Perard, Mathilde Robert, Mathilde Demougin (avant 1868), et Mme Edmond Jeanmaire.
Il fut également le maître (avant 1853) de Napoléon-Joseph Bellardel (avant 1868), de Louis-Antoine-Auguste Thomas (avant 1867), de Jean Sauvagnac (avant 1868), d'Oscar-Pierre Mathieu (avant 1869) et de Stephen Jacob (avant 1868).

Bibliographie

  • Gustave Vapereau (dir.), Dictionnaire universel des contemporains, cinquième édition, Paris, 1880, p. 1754.

Galerie

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean-Baptiste-Ange Tissier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tissier — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Tissier est un nom de famille notamment porté par : Jean Baptiste Ange Tissier (1814 1878) peintre français ; Théodore Tissier (1866… …   Wikipédia en Français

  • Paul Delaroche — Pour les articles homonymes, voir Delaroche. Paul Delaroche Paul Delaroche Portait par Eugène Ferdinand Buttura …   Wikipédia en Français

  • Résultats par canton des élections cantonales françaises de 2011 — Sommaire 1 Métropole 1.1 Ain (01) 1.2 Aisne (02) 1.3 Allier (03) 1.4 …   Wikipédia en Français

  • Liste de personnalités enterrées au cimetière du Père-Lachaise — Le cimetière du Père Lachaise de Paris est le lieu de sépulture de nombreuses personnalités dont voici une liste non exhaustive. Pour les personnes incinérées, voir l article Liste de personnalités incinérées au cimetière du Père Lachaise.… …   Wikipédia en Français

  • Liste der Söhne und Töchter von Paris — Aufgeführt sind Personen, die in Paris geboren wurden. Weitere Personen, die in Paris gelebt und gewirkt haben, sind in der Liste der Persönlichkeiten der Stadt Paris zu finden. Inhaltsverzeichnis A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V …   Deutsch Wikipedia

  • Marcilly-Sur-Vienne — Pour les articles homonymes, voir Marcilly. Marcilly sur Vienne …   Wikipédia en Français

  • Marcilly-sur-Vienne — Pour les articles homonymes, voir Marcilly. 47° 02′ 42″ N 0° 32′ 27″ E …   Wikipédia en Français

  • Marcilly-sur-vienne — Pour les articles homonymes, voir Marcilly. Marcilly sur Vienne …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.