Base des Forces canadiennes Gagetown


Base des Forces canadiennes Gagetown
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gagetown (homonymie).
BFC Gagetown
Gagecrestsmall.jpg

Emblème de la BFC Gagetown

Pays Drapeau du Canada Canada
Période 1958[1] – Toujours active
Type Base des Forces canadiennes
Allégeance Forces canadiennes
Branche Commandement de la Force terrestre
Fait partie de Secteur de l'Atlantique de la Force terrestre
Taille 4 700 personnes
Localisation
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Ville Oromocto
Latitude
Longitude
45° 50′ 16″ N 66° 26′ 12″ W / 45.837778, -66.43666745° 50′ 16″ Nord
       66° 26′ 12″ Ouest
/ 45.837778, -66.436667
  
Informations aéronautiques
Code AITA Code OACI
aucun CYCX
Type d'aéroport Héliport militaire
Gestionnaire Ministère de la Défense nationale
Altitude 51 m (167 ft)
Pistes
Direction Longueur Surface
Hélipad 46 m (151 ft) Asphalte

La base des Forces canadiennes (BFC) Gagetown également appelée Camp Gagetown est une importante base des Forces canadiennes sous le Commandement de la Force terrestre située dans le secteur de l'Atlantique de la Force terrestre (SAFT) dans le Sud-Ouest de la province du Nouveau-Brunswick au sud de la ville d'Oromocto. Avec sa superficie de 1 100 km2, elle est l'une des plus grandes bases du Canada et du Commonwealth. Environ 4 000 militaires et 700 civils travaillent sur la base quotidiennement. La BFC Gagetown est le plus important employeur du secteur public de la province du Nouveau-Brunswick.

Sommaire

Description

La BFC Gagetown est située dans le Sud-Ouest de la province du Nouveau-Brunswick tout juste au sud de la municipalité d'Oromocto à 20 km de la capitale provinciale Fredericton. En fait, 70% de la population d'Oromocto est composée de militaires travaillant à la BFC Gagetown. La BFC Gagetown et son secteur d'entraînement couvre une superficie de 1 100 km2 ; ce qui en fait l'une de plus grande base au Canada et du Commonwealth. Il s'agit du plus grand employeux public de la province avec ses 4 000 militaires et ses 700 employés civils[1]. La base abrite plusieurs unités opérationnelles, de soutien et d'instruction. En fait, elle héberge le Centre d'instruction au combat qui englobe les écoles des quatre armes des combat des Forces canadiennes[2].

Unités stationnées sur la BFC Gagetown
Unité Type
3e Groupe de soutien de secteur (3e GSS)[1] Groupe de soutien de secteur
Escadron de transmissions du 3e Groupe de soutien de secteur (Esc trans 3e GSS)[3] Transmissions
2e bataillon du The Royal Canadian Regiment[4] Infanterie mécanisée
4e Régiment d'appui du génie (4e RAG)[5] Génie de combat
Centre d'instruction au combat (CIC)[8] Quartier-général des écoles
École de l'artillerie[2] École
École de l'arme blindée[2] École
École de l'infanterie[2] École
École du génie militaire des Forces canadiennes (ÉGMFC)[2] École
École de l'électronique et des communications des Forces canadiennes (ÉÉCFC)[2] École
Centre d'instruction du Secteur de l'Atlantique de la Force terrestre (CI SAFT)[9] Quartier-général de l'instruction du secteur
Unité d'essai et d'évaluation de la Force terrestre (UEÉFT)[10] Essai d'équipement
Centre de recrutement des Forces canadiennes (CRFC) détachement Gagetown[11] Centre de recrutement
Détachement des cadets du Nouveau-Brunswick/Île-du-Prince-Édouard[12] Cadets
Centre d'instruction d'été des Cadets de l'Armée Argonaut (CIECA Argonaut)[13] Cadets

Histoire

L'idée de la création d'une base de l'envergure de la BFC Gagetown émergea au début de la Guerre froide avec les stratégistes militaires canadiens identifiant le besoin de munir l'Armée de terre d'une base d'entraînement où une brigade et une division de blindés, d'infanterie et d'artillerie pourrait s'entraîner en préparation de leur rôle de défendre l'Europe de l'Ouest au sein du Traité de l'Atlantique Nord. Les facteurs identifiés étaient que la base devrait être située relativement près des ports ouverts à l'année de l'océan Atlantique et être accessible par les chemins de fer.

La BFC Gagetown a officiellement été ouverte en 1958[1]. L'annonce de l'ouverture d'une base au Nouveau-Brunswick a été faite à l'été 1952 et les travaux de déboisement et de construction commencèrent en 1953[14]. Ce sont deux à trois milles personnes qui ont dû être expropriées pour l'établissement de la base[14]. Le nom du camp fut emprunté au village de Gagetown situé au nord-est de la frontière de la base et qui perdit son arrière-pays lors de l'établissement de la base. Le premier exercice à grand déploiement à être mené à la BFC Gagetown fut effectué à l'été 1954 alors que la Centre d'instruction au combat (CIC) fut établi à la BFC Gagetown en 1969 alors que la 3e Brigade était dissoute[14]. Ce centre permettait de réunir sous une même chaîne de commandement et au même endroit les écoles d'infanterie, de blindé et d'artillerie de campagne qui se trouvaient auparavant à Borden en Ontario et à Shilo au Manitoba[14]. Plus tard, l'école de la tactique et l'école du génie militaire furent également établies à la BFC Gagetown[14]. Le Centre d'instruction au combat est devenu une organisation distincte du 3e Groupe de soutien de secteur (3 GSS) le 1er avril 2001 et fut placé sous le commandement du Système de la doctrine et de l'instruction de la Force terrestre (SDIFT)[8].

Notes et références

  1. a, b, c et d Base des Forces canadiennes/Groupe de soutien de secteur Gagetown sur BFC Gagetown, page consultée le 28 octobre 2010
  2. a, b, c, d, e et f Écoles sur BFC Gagetown, page consultée le 28 octobre 2010
  3. Escadron des transmissions du 3 GSS sur BFC Gagetown, page consultée le 28 octobre 2010
  4. 2 RCR sur le site de la BFC Gagetown, page consultée le 28 octobre 2010
  5. 4 RAG sur BFC Gagetown, page consultée le 28 octobre 2010
  6. 4e Régiment DAA sur BFC Gagetown, page consultée le 28 octobre 2010
  7. 403e Escadron sur BFC Gagetown, page consultée le 28 octobre 2010
  8. a et b Quartier générale du CIC sur BFC Gagetown, page consultée le 26 octobre 2010
  9. CI SAFT sur BFC Gagetown, page consultée le 28 octobre 2010
  10. UEÉFT sur BFC Gagetown, page consultée le 28 octobre 2010
  11. Le dét Gagetown du CRFC sur BFC Gagetown, page consultée le 28 octobre 2010
  12. Cadets du N-B/I-P-É sur BFC Gagetown, page consultée le 28 octobre 2010
  13. Bienvenue au site du CIECA Argonaut sur Unité Régionale de Soutien aux Cadets Atlantique, page consultée le 28 octobre 2010
  14. a, b, c, d, e, f et g Histoire sur BFC Gagetown, page consultée le 28 octobre 2010

Annexes

Articles connexes

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Base des Forces canadiennes Gagetown de Wikipédia en français (auteurs)