État d'Ukraine


État d'Ukraine

Hetmanat

État ukrainien

Українська Держава uk


Avril — décembre 1918

Flag of Ukraine.svg Alex K Ukrainska Derzhava.svg
Drapeau Armoiries



Informations générales
 Statut hetmanat
 Capitale {{{capitale}}}
 Langue(s) {{{langues}}}
 Religion(s) {{{religion}}}
 PIB {{{pib}}}
 PIB/hab. {{{pib hab}}}
 Monnaie {{{monnaie}}}
 Fuseau horaire {{{fuseau horaire}}}
 Dom. internet {{{domaine internet}}}
 Ind. tél. {{{indicatif téléphonique}}}
 {{{infgen1 titre}}} {{{infgen1}}}
 {{{infgen2 titre}}} {{{infgen2}}}
 {{{infgen3 titre}}} {{{infgen3}}}
 {{{infgen4 titre}}} {{{infgen4}}}
 {{{infgen5 titre}}} {{{infgen5}}}

Population
{{{population}}}
{{{population2}}}
{{{population3}}}
{{{population4}}}
{{{population5}}}

Superficie
{{{superficie}}}
{{{superficie2}}}
{{{superficie3}}}
{{{superficie4}}}
{{{superficie5}}}

Histoire et événements
 28 avril 1918 Arrivée au pouvoir de Pavlo Skoropadski
 14 décembre 1918 Chute de l'Hetmanat
{{{evt3}}}
{{{evt4}}}
{{{evt5}}}
{{{evt6}}}
{{{evt7}}}
{{{evt8}}}
{{{evt9}}}
{{{evt10}}}
{{{evt11}}}
{{{evt12}}}

Pouvoir exécutif
   {{{titre leaderA}}}
{{{leaderA1}}}
{{{leaderA2}}}
{{{leaderA3}}}
{{{leaderA4}}}
{{{leaderA5}}}
   {{{titre leaderB}}}
{{{leaderB1}}}
{{{leaderB2}}}
{{{leaderB3}}}
{{{leaderB4}}}
{{{leaderB5}}}
   {{{titre leaderC}}}
{{{leaderC1}}}
{{{leaderC2}}}
{{{leaderC3}}}
{{{leaderC4}}}
{{{leaderC5}}}
   {{{titre leaderD}}}
{{{leaderD1}}}
{{{leaderD2}}}
{{{leaderD3}}}
{{{leaderD4}}}
{{{leaderD5}}}
   {{{titre leaderE}}}
{{{leaderE1}}}
{{{leaderE2}}}
{{{leaderE3}}}
{{{leaderE4}}}
{{{leaderE5}}}

Pouvoir législatif
{{{parlement}}}
{{{parlement1}}}
{{{parlement2}}}
{{{parlement3}}}
{{{parlement4}}}
{{{parlement5}}}

Entité précédente Entité suivante
République populaire ukrainienne République populaire ukrainienne
Directoire d'Ukraine Directoire d'Ukraine

L’État ukrainien (ukrainien : Українська держава, Ukrains’ka Derzhava) ou l'Hetmanat (ukrainien : Гетьманат, Het’manat) est un bref gouvernement d'Ukraine, installé avec le soutien des Cosaques ukrainiens et d'organisations militaires après la débandade de la Rada centrale de la République populaire ukrainienne le 28 avril 1918.

Histoire

La Rada centrale montrant son incapacité à maintenir l'ordre et devant le chaos dans lequel est plongée l'Ukraine au printemps 1918, le gouvernement perd bientôt la confiance des propriétaires fonciers et des milieux économiques. En avril 1918, ceux-ci organisent un coup d'État et nomment le général conservateur Pavlo Skoropadski (commandant du premier corps russe à avoir été « ukrainisé », puis chef des cosaques libres) comme hetman de ce qui prend le nom d'État ukrainien ou Ukrainska Derzhava. Les occupants austro-hongrois et allemands, voulant avant tout la stabilité, approuvent le coup d'État. Skoropadski coopère avec eux, ce qui le rend impopulaire parmi les paysans ukrainiens. Le nouvel État conserve les armoiries de l'Ukraine — le tryzub — et les couleurs nationales, mais renverse le dessin du drapeau avec bleu clair sur jaune. Les fusiliers Sich, qui s'opposent au coup d'État, sont dissous et remplacés par les « capotes bleues » (une division ukrainienne baptisée d'après leur uniforme bleu et formée de prisonniers de guerre en Allemagne et en Autriche).

La décision de l'Hetman de réquisitionner les stocks de nourriture et de rendre les terres aux grands propriétaires fonciers provoque une opposition interne. Les opposants au régime de Skoropadski commettent des incendies criminels et des actes de sabotage et, en juillet 1918, assassinent le Feld-maréchal Hermann von Eichhorn, le commandant des troupes allemandes en Ukraine. La coalition anti-Skoropadsky parvient à le forcer à réformer les Corps des fusiliers Sich en août 1918. À cette époque, il devient évident que les puissances d'Europe centrale ont perdu la guerre et que Skoropadski ne pourra tenir longtemps sans leur soutien. Il se tourne alors vers les éléments conservateurs russes de la société pour obtenir leur soutien et propose de constituer une fédération avec la Russie blanche de Dénikine, ce qui a contribué à éroder sa position auprès des Ukrainiens.

Après l'armistice de novembre 1918, ils forment un gouvernement rival connu sous le nom de « Directoire », dont les forces accueillent les fusiliers Sich ; les « Capotes grises » rejoignent également la révolte. Bien que les troupes allemandes et autrichiennes soient toujours présentes en Ukraine, elles n'ont aucun intérêt à se mêler à cette guerre. La plupart des forces de Skoropadski se rallient elles-mêmes au Directoire, et il doit se tourner vers les milliers d'officiers russes blancs qui se sont échappé en Ukraine afin de rejoindre l'Armée des Volontaires de Dénikine, qui est basée dans la région du Don vers l'est. Ils sont rassemblés dans un « corps spécial » d'officiers russes blancs ; Dénikine est disposé à les laisser combattre pour Skoropadski car il affaiblit les nationalistes ukrainiens, mais ils ne peuvent résister aux troupes du Directoire. Celles-ci s'emparent de Kiev en décembre 1918, renversant le régime de Skoropadski, qui est contraint à l'exil.

Après que Skoropadsky ait été chassé par les forces insurgées, l'Hetmanat est remplacé par le Directoire.

Liens externes

  • Portail de l’Ukraine Portail de l’Ukraine
Ce document provient de « Hetmanat ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article État d'Ukraine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • UKRAINE — Littéralement terre des «confins», l’Ukraine formait, depuis le bas Moyen Âge et avant d’accéder elle même au rang d’État en 1918 et à l’indépendance en 1991, les marches d’États voisins: province orientale du royaume de Pologne et de Lituanie à… …   Encyclopédie Universelle

  • UKRAINE - Actualité (1990-1996) — P align=center Ukraine Politique intérieure Le 16 juillet 1990, le Parlement d’Ukraine, la plus riche des républiques socialistes soviétiques en ressources agricoles et minières, proclame sa souveraineté. Le 24 août 1991, le Parlement d’Ukraine… …   Encyclopédie Universelle

  • Etat en droit international — État en droit international L État en droit international est défini comme un groupement d individus établi sur un territoire déterminé, sous l autorité exclusive et effective d un gouvernement. Sommaire 1 Quelques précisions 1.1 Les éléments… …   Wikipédia en Français

  • État de Géorgie (pays) — État de Géorgie საქართველოს სახელმწიფო Sak art velos sakhelmtsip o (ka) 1992 – 1995 …   Wikipédia en Français

  • Etat seculier — État séculier Carte montrant les États séculiers en bleu, et les États religieux en rouge Un État séculier est un État ou pays officiellement neutre sur les sujets de religion, qui ne supporte ni ne s oppose à une croyance ou pratique religieuse… …   Wikipédia en Français

  • Etat séculier — État séculier Carte montrant les États séculiers en bleu, et les États religieux en rouge Un État séculier est un État ou pays officiellement neutre sur les sujets de religion, qui ne supporte ni ne s oppose à une croyance ou pratique religieuse… …   Wikipédia en Français

  • Ukraine — Україна / Ukraïna (uk) Ukraine (fr) …   Wikipédia en Français

  • État uni de la Russie et de la Biélorussie — Union de la Russie et de la Biélorussie Union de la Russie et de la Biélorussie Drapeau et blason proposés …   Wikipédia en Français

  • Ukraine subcarpatique — Ruthénie subcarpathique Ruthénie subcarpathique Région historique 1919 1945 [[Image:|100px|Armes de Ruthénie subcarpathique]] …   Wikipédia en Français

  • État membre de l’Organisation des Nations unies — Liste des États membres des Nations unies Les États membres de l Organisation des Nations unies (ONU) sont en 2009 au nombre de 192 soit presque la totalité des États existants. Sommaire 1 Par ordre alphabétique 2 Par ordre d adhésion 3… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.