Épire (périphérie)


Épire (périphérie)

39° 33′ 58″ N 20° 45′ 30″ E / 39.5661, 20.7583

Épire
Carte de la Grèce montrant la périphérie d'Épire
Administration
Pays Drapeau de Grèce Grèce
Capitale Ioannina
Nomes
(Code ISO 3166-2)
Statistiques
Superficie 9 300 km2
Population 365 000 hab.
Densité 39,25 hab./km2
Divers
Site web http://www.php.gov.gr/

La Périphérie d'Épire constitue l'une des 13 régions administratives de la Grèce.

Elle est bordée à l’ouest par la mer Ionienne, et elle est limitrophe au sud-ouest de l’Albanie, au nord de la région de Macédoine de l'Ouest, à l’est de la région de Thessalie. La périphérie (capitale Ioannina (57 000 habitants) est divisée en 4 « unités périphériques » correspondant aux anciennes préfectures abolies en 2010 :

Sommaire

Géographie

Sa superficie est de 9 300 km2 et sa population d'environ 365 000 habitants en 2002.

Montagneuse (2 646 m au Mont Smolikas) et peu fertile, l’Épire renferme des lacs sans émissaires (on parle d’endoréisme), comme celui de Ioannina, une des villes principales. La plaine littorale est plus fertile.

Le relief et le climat neigeux en hiver coupent encore quelquefois cette région du reste du monde l'hiver.

L'Épire est connue pour la beauté de ses paysages : hautes falaises calcaires du Tymphée, gorges profondes de Vikos, vastes forêts de chênes, puis de conifères, en suivant la route de Ioannina à Metsovo, vallée humide où se niche le sanctuaire de Zeus dodonéen.

Administration

Depuis la réforme Kallikratis de 2010, les anciens nomes de Thesprotie, Ioannina, Arta et Prévéza ont été remplacés par de nouvelles entités administratives appelées unités périphériques ou unités régionales, dont les frontières n'ont pas été modifiées. L'organisation municipale a été simplifiée, le nombre de communes passant de 76 à 18.

Histoire

La turcocratie en Épire se termine le 21 février 1913 avec la prise de la ville de Ioannina et l'annexion de la région par la Grèce.

Cette région a particulièrement souffert de la guerre civile, qui s'est prolongée jusqu'en 1949, opposant royalistes et communistes.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Épire (périphérie) de Wikipédia en français (auteurs)