William Grenville


William Grenville
William Grenville
1st Baron Grenville.jpg
Mandats
19e Premier ministre du Royaume-Uni
11 février 180631 mars 1807
Monarque George III
Prédécesseur William Pitt le Jeune
Successeur William Cavendish-Bentinck
Biographie
Date de naissance 25 octobre 1759
Lieu de naissance Union flag 1606 (Kings Colors).svg Buckinghamshire
Date de décès 12 janvier 1834 (à 74 ans)
Lieu de décès Drapeau : Royaume-Uni Burnham
Nationalité britannique
Parti politique Tory
Whig
Diplômé de Christ Church
Signature William Grenville, 1st Baron Grenville Signature.svg

Royal Coat of Arms of the United Kingdom (HM Government).svg
Premiers ministres du Royaume-Uni

William Wyndham Grenville (25 octobre 1759, Wotton House, Buckinghamshire12 janvier 1834, Burnham, Buckinghamshire), 1er baron Grenville, membre du Conseil privé, est un homme d'État whig britannique et un Premier ministre (11 février 1806-31 mars 1807) du roi George III.

Sommaire

Biographie

Grenville étudie à Eton, Christ Church (Oxford) et Lincoln's Inn. Fils du Premier ministre Whig George Grenville et d'Elizabeth Wyndham, fille de l'homme d'État tory Sir William Wyndham, il entre en 1782 à la Chambre des communes, où son frère aîné, Thomas, siège également comme député.

Grenville devient bientôt un proche allié du Premier ministre, son cousin William Pitt le Jeune, et entre au gouvernement comme Chef du Secrétariat pour l'Irlande de 1782 à 1783, Trésorier des Forces armées (« Paymaster of the Forces », en anglais) de 1784 à 1789 et Vice-président du Bureau du Commerce (« Board of Trade », en anglais) de 1786 à 1789. En 1789, il est brièvement Speaker de la Chambre des Communes, avant de rejoindre le Cabinet comme ministre de l'Intérieur (« Home Secretary », en anglais). Il devient leader de la Chambre des Lords (1790-1801), quand il est élevé à la pairie l'année suivante avec le titre de Baron Grenville, et Président du Bureau de Contrôle (« Board of Control », en anglais) de 1790 1793. En 1791, il succède au duc de Leeds comme Secrétaire d'État aux Affaires étrangères puis devient Vérificateur des comptes de l'Échiquier (« Auditor of the Exchequer », en anglais) de 1794 à 1834. La décennie que Grenville passe aux Affaires étrangères est une période dramatique, qui voit se développer les Guerres de la Révolution française. Durant la guerre, Grenville est le chef du parti qui défend l'idée d'une intervention militaire sur le continent comme clef de la victoire, contre la faction d'Henry Dundas, qui favorise la guerre maritime et dans les colonies. Grenville quitte ses fonctions lors du départ de Pitt en 1801 sur la question de l'émancipation des Catholiques.

Durant les années qui suivent, Grenville se rapproche du chef de l'opposition whig Charles James Fox, et, quand Pitt retrouve la tête du gouvernement en 1804, Grenville n'en fait pas partie. Après la mort de Pitt en 1806, Grenville prend la direction du « Ministère de tous les talents », une coalition comprenant les partisans de Grenville, les Whigs « foxites » (partisans de Fox) et les partisans de l'ancien Premier ministre Lord Sidmouth. Grenville, au poste de Premier Lord au Trésor, et Fox, aux Affaires étrangères, en sont les deux chefs. Le Cousin de Grenville, William Windham, est secrétaire d'État à la Guerre et aux Colonies, et son jeune frère, Thomas Grenville, brièvement Premier Lord de l'Amirauté. Renversé au bout d'un an, ce Ministère aura, au final, accompli peu de choses, échouant aussi bien à faire la paix avec la France qu'à accomplir l'émancipation des Catholiques (cette question aboutit au renvoi du gouvernement en mars 1807). Il a connu, cependant, un succès significatif avec l'abolition du commerce des esclaves en 1807.

Dans les années qui suivent la chute du ministère, Grenville demeure dans l'opposition, maintenant son alliance avec Lord Grey et les Whigs, critiquant l'intervention en Espagne et, avec Grey, refusant de rejoindre le gouvernement de Lord Liverpool en 1812. Dans les années d'après-guerre, Grenville se rapproche peu à peu des Tories, mais sans jamais rejoindre le gouvernement. Sa carrière politique s'achèbe à la suite d'une attaque en 1823.

Grenville a également rempli les fonctions de Chancelier de l'Université d'Oxford de 1809 à sa mort en 1834. Créé pour lui (1790), le titre de Baron Grenville s'éteint à sa mort en 1834.

Le Ministère de tous les talents, février 1806 - mars 1807

Changements

En septembre 1806, à la mort de Fox, Lord Howick lui succède aux Affaires étrangères et comme leader de la Chambre des communes, tandis que Thomas Grenville succède à Howick à l'Amirauté. Lord Fitzwilliam devient ministre sans portefeuille, et Lord Sidmouth lui succède comme Lord President, tandis que Lord Holland succède à Sidmouth comme Lord Privy Seal.

Source

Liens externes



Précédé par
William Pitt le Jeune
Drapeau du du Royaume-Uni
Premier ministre du Royaume-Uni
1806 à 1807
Suivi par
Le duc de Portland

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article William Grenville de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • William Grenville, 1st Baron Grenville — Infobox Prime Minister | name= Lord Grenville small order=Prime Minister of the United Kingdom term start =11 February 1806 term end =31 March 1807 monarch =George III predecessor =William Pitt the Younger successor =The Duke of Portland birth… …   Wikipedia

  • William Cavendish-Bentinck, 3. Duke of Portland — William Henry Cavendish Bentinck, 3. Duke of Portland William Henry Cavendish Bentinck, 3. Duke of Portland, (* 14. April 1738 in Nottinghamshire; † 30. Oktober 1809 in Bulstrode, Buckinghamshire) war ein britischer Politiker der Whigs und der… …   Deutsch Wikipedia

  • William Henry Cavendish-Bentinck, 3. Herzog von Portland — William Henry Cavendish Bentinck, 3. Duke of Portland William Henry Cavendish Bentinck, 3. Duke of Portland, (* 14. April 1738 in Nottinghamshire; † 30. Oktober 1809 in Bulstrode, Buckinghamshire) war ein britischer Politiker der Whigs und der… …   Deutsch Wikipedia

  • Grenville — may refer to: People* Bevil ** Bevil Grenville (1596–1643), Cornish Royalist military leader in the Civil War* George ** George Grenville (1712 1770), Whig, Prime Minister of Great Britain ** George Nugent Temple Grenville, 1st Marquess of… …   Wikipedia

  • William Petty FitzMaurice — Mandats 14e Premier ministre de Grande Bretagne 4 juillet&# …   Wikipédia en Français

  • Grenville — puede referirse a: Richard Grenville (1541 1591), vicealmirante inglés HMS Grenville, 4 buques de la Royal Navy y uno de la Royal Canadian Navy (HMSC Grenville), así nombrados en honor al vicealmirante Richard Grenville George Grenville (1712… …   Wikipedia Español

  • William Henry Cavendish-Bentinck, 3. Duke of Portland — William Henry Cavendish Bentinck, 3. Duke of Portland, (* 14. April 1738 in Nottinghamshire; † 30. Oktober 1809 in Bulstrode, Buckinghamshire) war ein britischer Politiker der Whigs und der Tories und …   Deutsch Wikipedia

  • William Stephen Whitelaw — William Stephen Ian Whitelaw (28 juin 1918 – 1er juillet 1999), 1er vicomte de Whitelam, fut vice premier ministre du cabinet de Margaret Thatcher, de 1979 à 1988. Jeunesse et débuts Né à Édimbourg, William Whitelaw ne connut pas son père qui fut …   Wikipédia en Français

  • William Davis — ist der Name folgender Personen: William Davis (Maler) (1812–1873), irischer Maler William Davis, bekannt als Wee Willie Davis (1906–1981), US amerikanischer Schauspieler William Bruce Davis (* 1938), kanadischer Schauspieler William Davis (*… …   Deutsch Wikipedia

  • William C. Davis — (September 1, 1939 ) is a former politician in Ontario, Canada. He served in the Legislative Assembly of Ontario from 1985 to 1987, as a member of the Progressive Conservative Party. Davis should not be confused with William Grenville Davis, who… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.