Waratton


Waratton

Waratton ou Waratto († 686) est un maire du palais de Neustrie de 681 à 684 et de 685 à 686 sous Thierry III.

Sommaire

Biographie

En 681 le maire du palais Ebroïn est assassiné par Ermenfred, un fonctionnaire du fisc, qui s'enfuit, emporte des biens et se réfugie à la cour de l'Austrasie. Les grands du royaume de Neustrie se réunissent eu choisissent pour succéder à Ebroin son parent Waratto, un seigneur de faible pouvoir, afin de garder leur indépendance. Il est cependant un important propriétaire foncier dans la région de Rouen[1]. Normalement la loi franque prévoyait qu'il venge le meurtre de son prédécesseur, ce qui signifiait attaquer l'Austrasie, qui protégeait le meurtrier, mais Waratto préféra faire la paix avec l'Austrasie, gouvernée par le maire du palais Pépin de Herstal. La situation est assez délicate car les deux royaumes bien que gouvernés par deux maires du palais le plus souvent ennemis, avaient alors le même roi, Thierry III. La paix conclue ne plait pas à tous les nobles, et une opposition se regroupe autour de Ghislemar, le fils de Warrato, qui renverse son père en 683. Giselmar attaque l'Austrasie et bat Pépin près de Namur en 684, mais il meurt peu après et Waratto redevient maire du palais. Il meurt deux ans plus tard et sa veuve réussit à faire nommer son gendre Berchaire pour lui succéder[1],[2],[3].

Famille

Une parenté est soupçonnée entre Waratto et son prédécesseur Ebroïn. Une charte du 30 octobre  688 concernant la réversion au trésor royal d'une villa à Lagny-le-Sec dans le pays de Meaux indique qu'elle a successivement appartenu à Ebroïn, Waratto et Giselmar. Pour qu'elle se soit transmise d'Ebroin à Waratt, il faut que Waratto soit l'héritier, donc le parent proche d'Ebroïn[4].

Il épouse Anseflède avec laquelle il a deux enfants :

Notes et références

  1. a et b Riché et Périn 1996, p. 347.
  2. Roger-Xavier Lantéri, Les Mérovingiennes, Éditions Perrin, coll. « Tempus », 2000 (ISBN 2-626-02475-8), p. 237-9 .
  3. Riché 1983, p. 35-8.
  4. Foundation for Medieval Genealogy : Merovingian Nobility (Ebroïn, Waratto et Giselmar).

Annexes

Articles connexes

Bibliographie

Sources

- "Continuation de la Chronique Frédégaire" (vers 760) :

« Ebroin aussi opprimait davantage les Francs, avec une cruauté sans limites, jusqu'au jour enfin où il se fait menaçant pour le Franc Ermenfred, qu'il s'apprête à dépouiller de ses biens. Celui-ci, après avoir pris conseil avec les siens, rassembla de nuit une troupe d'alliés, se jeta pendant la nuit sur Ebroin et le tua. Après l'avoir supprimé, il se rendit auprès du duc Pépin, en Austrasie, chargé de présents. . »

« Devant la situation, les Francs tinrent conseil et établirent à sa place, à la mairie du palais, Waratto, un homme en vue. Pour cela, ledit Waratto reçut des otages du duc Pépin et la paix fut conclue de part et d'autre. Waradon avait un fils, nommé Gislemar, adroit et actif, habile dans le conseil, et qui gouvernait le palais à la place de son père ; par son extrême adresse et ses ruses, il parvint à supplanter son père dans sa propre charge. L’évêque saint Ouen lui faisait sur cette action de fréquents reproches, l’engageant à faire la paix et à réclamer le pardon de son père ; mais il n’y consentit pas et persista dans la dureté de son cœur. »

« Il s’éleva entre Pépin et Gislemar bien des contestations et des guerres civiles. Gislemar ayant marché à Namur contre l’armée du duc Pépin, prêta un faux serment, et tua un grand nombre de nobles de cette armée. De là étant retourné chez lui, à cause de sa conduite envers son père et de ses autres méchancetés et fourberies, Gislemar, frappé du jugement de Dieu, comme il l’avait mérité, rendit son âme coupable. À sa mort, son père Waradon rentra dans son ancienne dignité. »

« A cette même époque, ledit Waratto, maire du palais, s'éteignit. Il avait une épouse noble et énergique, nommée Anseflide, dont le gendre, nommé Berchaire, reprit la charge de maire du palais. [...]. »



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Waratton de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Waratton — Waratton, Waratto, or Warato (died 686) was the mayor of the palace of Neustria and Burgundy on two occasions, owing to the deposition he experienced at the hands of his own faithless son. His first term lasted from 680 or 681 (the death of… …   Wikipedia

  • Adaltrude — Pour les articles homonymes, voir Adaltrude (homonymie). Adaltrude ou Adeltrude est une noble franque de la fin du VIIe siècle et du début du VIIIe siècle, fille de Berchaire, maire du palais de Neustrie, et épouse de Drogon, duc de… …   Wikipédia en Français

  • The Franks —     The Franks     † Catholic Encyclopedia ► The Franks     The Franks were a confederation formed in Western Germany of a certain number of ancient barbarian tribes who occupied the right shore of the Rhine from Mainz to the sea. Their name is… …   Catholic encyclopedia

  • Pepin of Herstal — Pepin (also Pippin, Pipin, or Peppin) of Herstal (c. 635 ndash; 16 December 714) was the Mayor of the Palace of Austrasia from 680 to his death and of Neustria and Burgundy from 687 to 695. He was also the first mayor of the palace to reign as… …   Wikipedia

  • Neustria — For northwestern Italy in the Early Middle Ages, see Neustria (Lombard). Neustria (within the Kingdom of Siagrius, outlined in orange), in the context of the Franks The territory of Neustria or Neustrasia, meaning new [western] land , originated… …   Wikipedia

  • Mayor of the Palace — was an early medieval title and office, also called majordomo, from the Latin title maior domus ( superior of the house ), used most notably in the Frankish kingdoms in the 7th and 8th centuries. During the 7th century, the office of Mayor of the …   Wikipedia

  • Theuderic III — (or Theuderich, Theoderic, or Theodoric; in French, Thierry ) (654 – 691) was the king of Neustria (including Burgundy) on two occasions (673 and 675 – 691) and king of Austrasia from 679 to his death in 691. Thus, he was the king of all the… …   Wikipedia

  • List of the Mayors of the Palace — The Mayors of the Palace were the chief officials of the Merovingian kings. Mayors of the Palace of Austrasia*Parthemius (until 548) *Gogo (c. 567 581), during the minority of Childebert II *Wandalenus (from 581), during the minority of… …   Wikipedia

  • Berthar — was the mayor of the palace of Neustria and Burgundy from 686 to 687. He was the successor of Waratton, whose daughter Anstrude he had married. Unlike Waratton, however, Berthar did not have peace with Pepin of Heristal. In 687, Pepin defeated… …   Wikipedia

  • Gistemar — Gistemar, Ghislemar, or Gilmer (died 684) was briefly the mayor of the palace in Neustria and Burgundy after deposing his father Waratton in 682. He reversed the peace with Austrasia of his father and warred with Pepin of Heristal, overcoming him …   Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.