Varron (ecrivain)


Varron (ecrivain)

Varron (écrivain)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Varron.

Varron (Marcus Terentius Varro), écrivain et savant romain de rang équestre, né à Reate (auj. Rieti) en 116 et mort en 27 av. J.-C.

Sommaire

Biographie

Dans un premier temps lieutenant dans les guerres civiles romaines et partisan de Pompée contre Jules César en 49 av. J.-C., il parvint au rang de préteur. Ayant obtenu le pardon de César, il se rallie à lui et devient responsable de l'organisation des premières bibliothèques publiques de Rome. Après la mort de César, Octavien doit le racheter puisque Marc Antoine l'avait déclaré hors-la-loi. Il abandonne alors totalement la carrière militaire pour se consacrer au savoir et à l'écriture.

Œuvres

Il est l'auteur de près de 600 volumes, mais seule une cinquantaine nous est parvenue en plusieurs fragments, alors que la seule œuvre complète est le "De re rustica". [1]

  • Le De re rustica libri III : Économie rurale est un traité d'agriculture en trois volumes, dont nous avons conservé la totalité; Ce sont 3 livres adressés à sa femme Fundania : l'art du cultivateur, les troupeaux, l'économie rurale.
  • De lingua latina en 25 livres: 'La langue latine fut longtemps une référence pour les grammairiens latins et nous en avons conservé le quart;
  • les Satires Ménippées : poèmes satiriques, dont seuls quelques fragments nous sont parvenus;
  • Les Epistulae (Lettres) et les Epistolicae quaestiones (Questions épistolaires) [éd. Bipont, éd. Wolff] ne sont connues que fragmentairement.

Ouvrages perdus :

  • Saturarum Menippearum libri CL, satires imitées du philosophe cynique Ménippe de Sinope, en 150 livres, dont 90 nous sont disponibles, et quelques 600 fragments. [1]
  • Antiquitatum rerum humanarum et divinarum libri XLI (ou encore Antiquitates rerum humanarum et divinarum, «Des choses humaines et divines antiques», en 41 livres) : certaines parties des Antiquités servirent de référence aux pères de l'Église chrétienne en matière de religion romaine païenne.
  • Logistoricon libri LXXVI
  • Hebdomades vel de imaginibus
  • Disciplinarum libri IX

Bibliographie

Œuvres traduites en français

  • Economie rurale, trad. J. Heurgon et Ch. Guiraud, Paris, Les Belles Lettres, coll. des Universités de France, 2° éd. 2003.
  • La langue latine, trad. P. Flobert, Paris, Les Belles Lettres, coll. des Universités de France, 2° éd. 2003.

Études sur Varron

  • Jean Pépin, « La “théologie tripartite” de Varron. Essai de reconstitution et recherche des sources », dans Mémorial Gustave Bardy [=Revue des Études augustiniennes 2, 1956], t. II, p.265‑294.

Notes et références

  1. a  et b "Varro, Marcus Terentius." Encyclopædia Britannica from Encyclopædia Britannica 2007 Ultimate Reference Suite. (2008).

Voir aussi

Liens externes

  • Fragments des Antiquités humaines et divines conservés par d'autres écrivains, texte latin mis en ligne par forumromanum.
  • De lingua latina, texte latin mis en ligne par intratext.
  • De la langue latine, texte latin et traduction française mis en ligne en mode texte par Philippe Remacle
  • Portail de la littérature Portail de la littérature
  • Portail sur les sciences Portail sur les sciences
  • Portail de l’agriculture et l’agronomie Portail de l’agriculture et l’agronomie
  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
Ce document provient de « Varron (%C3%A9crivain) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Varron (ecrivain) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Varron (écrivain) — Pour les articles homonymes, voir Varron. Varron (Marcus Terentius Varro), écrivain et savant romain de rang équestre, né à Reate (auj. Rieti), en Sabine, en 116 et mort en 27 av. J. C. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Varron (poète) —  Ne doit pas être confondu avec Varron (écrivain). Publius Terentius Varro Atacinus (vers 82 av. J. C. 37 av. J. C.) fut un poète romain. Né à Narbonne chez les Atacini, d un père romain, il alla sans doute de bonne heure à Rome, où il se… …   Wikipédia en Français

  • VARRON — VARRON, lat. MARCUS TERENTIUS REATINUS VARRO (VARRON 116 VARRON 27) Marcus Terentius Varro est né à Réate en Sabine. Sa longue vie couvre presque entièrement le dernier siècle de la République et coïncide avec la série de crises qui ont changé la …   Encyclopédie Universelle

  • Varron — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Il y eut à Rome plusieurs Varron dont : Caius Terentius Varro, homme d État du IIIe siècle av. J.‑C. ; Marcus Terentius Varro,… …   Wikipédia en Français

  • Thermes de Varron — Les eaux de source proche des thermes de Varron. Les thermes de Varron (en italien: terme varroniane) est un parc thermal situé proche de l ancienne villa de Varron sur la commune de Cassino dans le Latium. La zone de la source « Varroniane… …   Wikipédia en Français

  • Marcus Terentius Varro — Varron (écrivain) Pour les articles homonymes, voir Varron. Varron (Marcus Terentius Varro), écrivain et savant romain de rang équestre, né à Reate (auj. Rieti) en 116 et mort en 27 av. J. C. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Publius Terentius Varro Atacinus — Varron (poète)  Ne doit pas être confondu avec Varron (écrivain). Publius Terentius Varro Atacinus (vers 82 av. J. C. 37 av. J. C.) fut un poète romain. Né à Narbonne chez les Atacini, d un père romain, il alla sans doute de bonne heure à… …   Wikipédia en Français

  • Indigitamenta — Les indigitations[1], plus connues sous leur nom latin d’indigitamenta sont, au sens propre du mot des invocations ou des incantations[2],[3]. C est le titre donné à un recueil de prières, un rituel pontifical où figuraient les invocations… …   Wikipédia en Français

  • Sept merveilles du monde — Pour les articles homonymes, voir Sept merveilles du monde (homonymie) et Merveilles du monde (homonymie). La liste des Sept Merveilles, dont la genèse est méconnue, cite quelques unes des œuvres architecturales et artistiques les plus… …   Wikipédia en Français

  • Macrobe — Pour les articles homonymes, voir Macrobe (homonymie). Macrobe …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.