Thiers (Puy-de-Dome)


Thiers (Puy-de-Dome)

Thiers (Puy-de-Dôme)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thiers.
Thiers
Photographie représentant symboliquement la Commune
Carte de localisation de Thiers
Pays France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Arrondissement de Thiers (chef-lieu)
Canton Thiers (chef-lieu)
Code Insee 63430
Code postal 63300
Maire
Mandat en cours
Thierry Deglon
2001-2008
Intercommunalité Thiers communauté
Latitude
Longitude
45° 51′ 26″ Nord
       3° 32′ 54″ Est
/ 45.8572222222, 3.54833333333
Altitude 283 m (mini) – 793 m (maxi)
Superficie 44,49 km²
Population sans
doubles comptes
13 338 hab.
(1 999)
Densité 299,8 hab./km²

Thiers est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme et la région Auvergne.

Elle est l'une des quatre sous-préfectures du département avec Ambert, Issoire et Riom. Les habitants sont appelés Bitords ou Thiernois.

Thiers est la capitale française de la fabrication du couteau, avec près de cent entreprises dans ce domaine et un musée de la coutellerie qui lui est dédié. Plus des deux tiers des couteaux utilisés en France pour la poche, la cuisine ou la table sont fabriqués par des entreprises thiernoises. C'est un savoir-faire jalousement gardé depuis cinq siècles.

Thiers à la fin du XIXe siècle

Sommaire

Géographie

La géographie de Thiers est marquée par son étagement le long des collines escarpées surplombant la vallée de la Durolle. Le dénivelé important fournissait la force hydromotrice nécessaire à l'émouture des couteaux.

La commune de Thiers est adhérente du Parc naturel régional Livradois-Forez.

Lieux-dits et écarts 

les Allumettes, Baruptel, Bellevue, les Belins, le Breuil, le Bout du Monde, Chassignol, Château-Gaillard, Chez Thermes, Cizolles, Chochat, Courty, le Fau, Felet, Gardelle, les Garniers le Grand Tournant, la Goutte, Granetias, les Horts, Jambost, Lamirand, Lombard, Matussière, Membrun, les Molles, Nadal, le Nohat, Panthèze, Pigerolles,Pinon,Pisseboeuf, Ravailloux, les Ribbes, la Rigaudie, les Salomons, Sauvage-Billetoux, Soulon, les Tavards, Trois Villes, la Varenne, la Vidalie,

Communes limitrophes 


Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1977-2001 Maurice Adevah-Poeuf Parti socialiste
mars 2001- Thierry Déglon Sans étiquette
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : Cassini[1] et INSEE[2])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
11 970 10 605 10 743 11 497 9 836 9 982 9 981 13 284 13 964
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
15 192 15 901 16 069 16 635 16 343 15 333 16 754 16 814 17 135
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
17 625 17 418 17 437 16 239 15 859 16 383 16 181 15 409 16 243
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
16 369 16 623 16 567 16 018 14 832 13 338 12 194 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Économie

Couteau Le Thiers

Thiers est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Thiers.

  • Fabrication de couteaux.
  • le site de 400 salariés de l'équipementier Dapta, spécialisé en décolletage, qui appartenait à une filiale du groupe suisse UBS, a été racheté en 2006 par Leiptod et le fonds d'investissement Green Recovery. Une centaine de salariés étaient alors menacés de licenciement [3]. Dapta était l'un des principaux bassins d'emplois de la région, mais était passé de 570 à 250 emplois de 2003 à 2006 [4]. Les députés du groupe communiste et républicain ont accusé la Eurodec Industrie, filiale d'UBS, d'avoir pillé les actifs du groupe, et se sont aussi interrogés pour savoir si l'opération de vente de Dapta à UBS, à un prix surélevé, n'aurait « pas pu dissimuler certaines opérations de blanchiment ? » [4] DAPTA avait auparavant été racheté en 1991 par la holding IFI, proche de François Pinault [4]. Un règlement à l'amiable fut trouvé entre IFI-DAPTA et le groupe Pinault-Printemps-La Redoute (PPR), celle-là accusant celui-ci de préjudices financiers [4].

Patrimoine religieux

Église Saint-Genès

Le plus important édifice religieux est l'église romane Saint-Genès, datant du XIIe siècle et dédiée à un martyr local, décapité dans le lieu-dit du Creux de l'Enfer. Remaniée aux XIIIe siècle et XIXe siècle, elle se distingue par sa coupole qui est la plus grande d'Auvergne et ses voûtes d'ogives d'une très grande portée.

Thiers compte également l'église romane de Saint-Symphorien, dans le quartier du Moutier (XIIe siècle), l'église romane de Saint-Jean, dans le quartier du même nom et les ruines d'une abbaye bénédictine, fondée au VIIe siècle.

Patrimoine civil

Un émouleur du musée de la coutellerie.

La vieille ville de Thiers est peu étendue. Elle recèle de nombreuses vieilles maisons datant du XVe au XVIIe siècle. Celles-ci s'étagent le long de la colline : en bas, les usines et les demeures des ouvriers-couteliers et émouleurs ; à flanc de coteau, les maisons des artisans ; en haut, celles des nobles et des bourgeois. Parmi celles-ci, le château du Pirou, en fait une demeure bourgeoise à colombages, demeure des ducs de Bourbon. Une ville qui a vu l’arrivée de migrants algériens dès les années 1920. Le plus connu d’entre eux s’occupait des éclairages publics qui fonctionnaient au gaz.

Château du Pirou

Thiers possède également un important patrimoine industriel, en particulier au lieu-dit du Creux de l'Enfer, où se trouvent certaines des usines de coutellerie, et là où s'est installé le Centre d'art contemporain de Thiers. La majorité de ces usines se trouvent le long de la Durolle, jusqu'à la ville de Noiretable. Nombre de ces usines sont désaffectées.

Il s'agit de la capitale de la coutellerie. Des entreprises contribuent à la renommée de cette ville comme les Ets Sabatier Aîné et Perrier et leur marque Sabatier-K.

Nichée au creux du pont de Saint-Roch, se trouve la plus vieille usine de Thiers encore en activité : la manufacture de coutellerie Lacroix. Ne produisant plus de couteaux en son nom propre, elle abrite cependant un atelier qui perpétue la tradition coutelière dans une démarche moderne et innovante.

À 3 km, à Château-Gaillard, dans la profonde vallée de la Durolle, on peut encore visiter la vallée des Rouets où étaient situés les ateliers des émouleurs mus par la force hydraulique. Un seul est encore en l'état, utilisé jusqu'en 1976 par son dernier propriétaire, Georges Lyonnet. Aujourd'hui, un parcours permet de se rendre compte des vestiges des autres rouets disséminés dans la vallée.

Les Jaiffours est un bâtiment au long cours qui domine la ville et a une histoire riche de plus de 40 années. L'association « Béton Armé » retrace de manière bénévole et motivée l'histoire de ce quartier riche de souvenirs. Sa destruction a débuté en 2007 et s'est terminée en 2008.

Vue du Jaiffours

Monuments

  • Monument au comédien Montdory réalisé par le sculpteur Vaury, inauguré le 11 juillet 1937.

Culture

  • Chaque printemps, depuis une vingtaine d'années, se déroule le Coutellia : Festival du couteau d'art. Plus de 100 exposants y participent et rivalisent de talent et d'ingéniosité.
  • Chaque année depuis 1997, le premier week-end de juillet, a lieu la Pamparina, un festival de musiques de rue dont le thème change chaque année (cordes, voix, percussions, etc.).
  • Chaque année depuis plus de mille ans, à la mi-septembre, a lieu pour le week-end une grande foire commerciale dans le bas de la ville. On l'appelle la foire au pré et c'est l'une des plus vastes de la région. On y trouve tous genres de stands, des souvenirs aux vêtements, des manèges aux chevaux de trait ; la coutume est d'y manger la tripe dès l'aurore.
  • Salles de spectacle.

Personnalités

Personnes célèbres nées à Thiers

Résident célèbre

Le sélectionneur de l'Equipe de France de football champion du Monde 1998 a fait des études en mécanique à la NAT au lycée Jean Zay.

Bibliographie

  • Brigitte Liabeuf, « Histoires de couteaux », Musée de la Coutellerie - Maison des Couteliers, 1995, ill. 55p. et CD-Rom « Acier Damas ».

Notes et références

  1. http://cassini.ehess.fr/ Population par commune avant 1962 (résultats publiés au journal officiel ou conservés aux archives départementales)
  2. INSEE : Population depuis le recensement de 1962
  3. L’énigme Green Recovery, L'Humanité, 6 décembre 2006
  4. a , b , c  et d PROPOSITION DE RÉSOLUTION tendant à la création d’une commission d’enquête chargée d’examiner les causes du dépôt de bilan de la société DAPTA SAS et d’étudier les conséquences économiques et sociales de la gestion de DAPTA par le groupe EURODEC Industries, présentée par André Chassaigne, François Asensi, Gilbert Biessy, Alain Bocquet, Patrick Braouzec, Jean-Pierre Brard, Jacques Brunhes, Marie-George Buffet, Jacques Desallangre, Frédéric Dutoit, Jacqueline Fraysse, André Gerin, Pierre Goldberg, Maxime Gremetz, Georges Hage, Muguette Jacquaint, Janine Jambu, Jean-Claude Lefort, François Liberti, Daniel Paul, Jean-Claude Sandrier et Michel Vaxes, enregistré à la présidence de l'Assemblée nationale le 15 décembre 2006
  5. Elie Jaloustre, Un précepteur auvergnat de l'abbé de Rancé, in Revue d'Auvergne, pp.85-119, Tome IV, 1887.

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de l’Auvergne Portail de l’Auvergne
Ce document provient de « Thiers (Puy-de-D%C3%B4me) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Thiers (Puy-de-Dome) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thiers (puy-de-dôme) — Pour les articles homonymes, voir Thiers. Thiers …   Wikipédia en Français

  • Thiers (Puy-de-Dôme) — Thiers Tièrn …   Wikipedia Español

  • Thiers (Puy-de-Dôme) — Pour les articles homonymes, voir Thiers. 45° 51′ 26″ N 3° 32′ 54″ E …   Wikipédia en Français

  • Thiers (Puy-de-Dôme) — Thiers …   Deutsch Wikipedia

  • Thiers, Puy-de-Dôme — French commune nomcommune=Thiers Saint Genès church in Thiers région=Auvergne département=Puy de Dôme ( sous préfecture ) arrondissement=Thiers canton=Thiers (chief town) insee=63430 cp=63300 maire=Thierry Deglon mandat=2001 2008 intercomm=Thiers …   Wikipedia

  • Puy-de-Dôme — (63) Region …   Deutsch Wikipedia

  • Puy-de-Dome — Puy de Dôme Pour les articles homonymes, voir Puy de Dôme (homonymie). Puy de Dôme …   Wikipédia en Français

  • Puy-de-Dôme (département) — Puy de Dôme Pour les articles homonymes, voir Puy de Dôme (homonymie). Puy de Dôme …   Wikipédia en Français

  • Puy-de-dôme — Pour les articles homonymes, voir Puy de Dôme (homonymie). Puy de Dôme …   Wikipédia en Français

  • Puy-de-Dôme — Saltar a navegación, búsqueda Puy de Dôme …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.