Thibault de Montbrial


Thibault de Montbrial

Thibault de Montbrial est un avocat français et ancien parachutiste. Il est le fils de Thierry de Montbrial et de Marie-Christine de Montbrial.

Biographie

Thibault de Montbrial est dans un premier temps un collaborateur pénaliste de Jean-Pierre Mignard, avocat de Ségolène Royal, et de Francis Teitgen jusqu'en 1998.

Il est l'avocat de Bruno Roussel, directeur sportif de l'équipe Festina puis sur les dossiers de l'Affaire des frégates de Taïwan, l'affaire Elf, Matra/Thompson, des faux électeurs du 5e arrondissement de Paris, de mercenaires (procès des Comores), de fonctionnaires (policiers et militaires) et de familles de pompiers de Neuilly décédés en 2002.

Il a été l'avocat de Jean-Louis Gergorin, vice-président d'EADS impliqué dans l'affaire Clearstream 2. Selon le Canard enchaîné du 10 mai 2006, il remet le 3 mai 2004 au juge Renaud Van Ruymbeke la lettre de Jean-Louis Gergorin prétendant qu'un vaste complot international est à l'œuvre autour d'EADS et que ces acteurs détiennent des comptes à la société luxembourgeoise Clearstream, crédités de sommes d'origine frauduleuse. Son bureau est perquisitionné le 11 mai 2006 dans le cadre de cette affaire par les juges Jean-Marie d'Huy et Henri Pons[1].

Entendu comme témoin, il explique avoir organisé le rendez-vous entre Renaud Van Ruymbeke et Jean-Louis Gergorin dans ses locaux et remis au juge le courrier anonyme.

En 2011, il est l'avocat dans le cadre de l'affaire Renault de Mathieu Tenenbaum, responsable du programme « Voiture électrique » du constructeur[2],[3],[4], des blessés de l'attentat du 8 mai 2002 à Karachi, ou encore de la fille d'Albert Uderzo.

Selon un article publié sur le site OWNI le 24 mars 2011, une information judiciaire est ouverte au sujet de menaces de mort reçues par Thibault de Montbrial, en octobre 2010[5]. L'article précise que la Brigade Criminelle a arrêté l'auteur présumé de ces menaces, et le soupçonne d'avoir agi pour le compte du clan Ben Ali car l'avocat défend plusieurs victimes de persécutions par l'ancien pouvoir tunisien.

Il défend une femme prise à partie par Laurent de Villiers pour « tentative de subornation de témoin », en mai 2011. Il avait porté plainte contre son frère pour viol avant de se rétracter devant les menaces de son père, Philippe de Villiers[6].

Le 23 juin 2011, Le Figaro annonce sa nomination par l’avocat new yorkais, Kenneth Thompson, pour représenter en France les intérêts de sa cliente Nafissatou Diallo, victime présumée de Dominique Strauss-Kahn[7],[8]. Une « enquête déontologique » est ouverte contre lui pour « appel à la délation ». Il doit rencontrer le bâtonnier de Paris à cet effet[9]. Par courrier en date du 30 juin 2011, conformément au code de procédure criminelle 240.20 et la jurisprudence Brady c/ Maryland, le parquet de New York a divulgué à la défense des éléments à charge contre Nafissatou Diallo, il s'agit d'aveux judiciaires qui contribuent à la manifestation de la vérité : il ressort de l’enquête que la plaignante a menti aux enquêteurs sur de nombreux faits concernant son histoire personnelle, les circonstances de l’espèce et ses relations personnelles[10]. Il assiste à la réunion du 20 juillet 2011, entre l'avocat Kenneth Thompson et celui de Tristane Banon, David Koubbi[11]. Il s'interroge sur la question centrale et nouvelle de « l'avocat-enquêteur »[12]. Le 27 juillet, le barreau de Paris juge conforme à la déontologie la mission de l'avocat chargé de trouver en France d'éventuelles victimes de Dominique Strauss-Kahn[13],[14],[15].

Dans l'affaire de l'Attentat du 8 mai 2002 à Karachi, il déclare en septembre 2011 : "Les blessés de l'attentat de Karachi du 8 mai 2002 souhaitent que les enquêtes en cours, marquées par de multiples révélations, puissent répondre avant tout à la question centrale d'un lien éventuel entre l'arrêt des commissions et l'attentat".[16]

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Thibault de Montbrial de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thibault de montbrial — est un avocat français. Il est le fils de Thierry de Montbrial qui dirigea le Centre d’analyse et de prévision (CAP) du Ministère des affaires étrangères (1973 1978) avant que Jean Louis Gergorin ne lui succède (1979 1984) et de Marie Christine… …   Wikipédia en Français

  • Thibault de Montbrial — (1969 ) is a French lawyer who defended cyclist Bruno Roussel in the Festina affair. Most recently, he was involved in the Armstrong affair. He is the son of Thierry de Montbrial who directed the Center of Analysis and Prevision (CAP) of the… …   Wikipedia

  • Thibault — is a surname (french form of Theobald) and a common french surname. urname* Alain Thibault (b. 1956), a Canadian electroacoustic music composer, * Bernard Thibault (b. 1959), the current secretary of the Confédération Générale du Travail (CGT), a …   Wikipedia

  • Thierry de Montbrial — en 2008 Thierry René Henri Magloire de Montbrial, né le 3 mars 1943[1], est un enseignant et chercheur français en économie et relations internationales. Il est …   Wikipédia en Français

  • Thierry de montbrial — en 2008 Thierry René Henri Magloire de Montbrial, né en 1943, est un enseignant et chercheur français en économie et relations internationales. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Marie-Christine de Montbrial — est une productrice de cinéma française et la présidente de StarDance Pictures. Mariée à Thierry de Montbrial, elle est la mère de Thibault de Montbrial et d’Alexandra de Montbrial. Carrière De 1978 à 1985, elle travaille pour Gaumont, à Paris… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie De L'affaire Clearstream 2 — Cet article est une chronologie de l’affaire Clearstream 2. Sommaire 1 1997 2 1999 3 2000 4 2001 5 …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de l'affaire Clearstream 2 — Cet article est une chronologie de l’affaire Clearstream 2. Sommaire 1 1997 2 1999 3 2000 4 2001 5 2002 …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de l'affaire clearstream 2 — Cet article est une chronologie de l’affaire Clearstream 2. Sommaire 1 1997 2 1999 3 2000 4 2001 5 …   Wikipédia en Français

  • Gergorin — Jean Louis Gergorin Jean Louis Gergorin (1946 ) est un ancien diplomate et homme d affaires français. Polytechnicien et énarque, il était, avant l affaire Clearstream 2, vice président exécutif du groupe EADS. Sommaire 1 Biographie 2 Affaire… …   Wikipédia en Français