Tetrapyle


Tetrapyle

Tétrapyle

Arc de Janus, à Rome
Tétrapyle d'Anjar (Liban)
Le tétrapyle de Palmyre (Syrie)
Tétrapyle sud de Jérash (Jordanie)
Arc tétrapyle de Marc-Aurèle à Tripoli (Libye)
Tétrapyle de Leptis Magna (Libye)

Un tétrapyle est un monument comportant quatre entrées ou portes, comme l'indique son étymologie (des éléments d'origine grecque tétra- "quatre" et -pyle "porte monumentale").

Les tétrapyles peuvent être romains ou plus récents. Ils ont valeur symbolique, voire ésotérique, à mettre en relation avec le dieu Janus, dieu des portes (janua en latin), des carrefours et des passages en général.

Ils revêtent le plus souvent la forme d'un arc de triomphe à quatre entrées, souvent appelé simplement un janus.

Sommaire

Liste de tétrapyles

Tétrapyles antiques

Italie

  • Arc de Janus, à Rome. IVe siècle. Situé au Forum Boarium ; autrefois surmonté d'une pyramide de brique plaquée de marbre.

Turquie

  • Tétrapyle d'Aphrodisias, Turquie
  • Tétrapyle au centre de Byzance, à la croisée des avenues.

Liban

  • Tétrapyle d'Anjar (Liban). Ressemble un peu à celui de Palmyre.

Syrie

  • Tétrapyle de Palmyre, Syrie. IIe siècle. Marque le milieu de la voie centrale de la ville ; formé de quatre piliers surmontés de groupes de quatre colonnes coiffés d'un entablement de pierre.
  • Tétrapyle de Bosra, Syrie
  • Tétrapyle de Lattaquié (ancienne Laodicée), Syrie
  • Tétrapyle d'Ougarit, Syrie

Jordanie

  • Tétrapyle sud de Gérasa (Jérash), Jordanie. IIe siècle. Il reste les bases de quatre piliers, chacun à quatre entrées...
  • Tétrapyle nord de Gérasa (Jérash), Jordanie. Magnifique janus du temps de Septime-Sévère, sur voûtes à quatre entrées, nouvellement restauré.

Égypte

  • Grand tétrapyle d'Alexandrie (Égypte). Fait l'objet d'une étude du CNRS.

Libye

Algérie

  • Arc tétrapyle de Tébessa, Algérie. Dédié à Caracalla, inclus dans la muraille de la ville.

Espagne

  • Arc de Capera [1] à Ventas de Cáparra (Cáceres)

France

  • Pyramide de Vienne (Isère). IIe siècle. Ornait la spina du cirque romain ; porte un obélisque maçonné.
  • Mausolée de Rouen [2]. Une vingtaine d'éléments de ce monument découvert au cours des fouilles de 1995 sont exposés au Musée des Antiquités de la Seine-Maritime

Tétrapyles modernes

Voir aussi

Commons-logo.svg

  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
Ce document provient de « T%C3%A9trapyle ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tetrapyle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • tétrapyle — ● tétrapyle nom masculin Monument carré dont chaque face a l aspect d un arc de triomphe à baie unique, qui était souvent placé au carrefour central dans les villes romaines …   Encyclopédie Universelle

  • Tétrapyle — Arc de Janus, à Rome Tétrapyle d Anjar (Liban) …   Wikipédia en Français

  • Palmyre — Site de Palmyre * Patrimoine mondial de l UNESCO …   Wikipédia en Français

  • ARC DE TRIOMPHE — Un arc de triomphe est une structure architectonique composée de deux pylônes reliés par une voûte en plein cintre; elle supporte par son intermédiaire un attique, base rectangulaire massive qui elle même porte des statues. L’arc comprend en… …   Encyclopédie Universelle

  • Arc De Janus — Arc de Janus …   Wikipédia en Français

  • Arc de Janus — Lieu de construction Forum Boarium Date de construction 356 ap. J. C. Ordonné par Constance II Type de bâtiment …   Wikipédia en Français

  • Arc de janus — Arc de Janus …   Wikipédia en Français

  • Arc du divin Constantin — Arc de Janus Arc de Janus …   Wikipédia en Français

  • Arcus Divi Constantini — Arc de Janus Arc de Janus …   Wikipédia en Français

  • L'arc de janus — Arc de Janus Arc de Janus …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.