Tanit


Tanit
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tanit (homonymie).
Poids carré en plomb portant le signe de Tanit à gauche, musée du Louvre

Tanit est une déesse d'origine phénicienne chargée de veiller à la fertilité, aux naissances et à la croissance. Elle était la déesse tutélaire de la ville de Serepta et son culte prit de l'ampleur à Carthage où elle était nommée Oum. Elle était la parèdre du dieu Ba'al Hammon.

Tanit est dénommée Tanit péné Baal (littéralement « face de baal ») après environ 400 av. J.-C., ainsi que Tinit[1] ou Tinêt.

Tanit a été interprétée par les Romains comme une forme particulière de Junon : Iuno Caelestis, vite devenue Caelestis.

Selon certaines sources, Didon reine de Carthage serait un avatar de Tanit.

Signe de Tanit

Le signe de Tanit pourrait être un symbole représentant une personne priant, les bras levés vers le ciel. Il peut avoir une signification apotropaïque. On le retrouve très fréquemment sur les stèles carthaginoises. Denis Lépée propose une théorie étonnante sur l'influence du signe de Tanit dans l'architecture des grands lieux de pouvoir[2].

Certains voient dans la croix d'Agadez (symbole Touareg du Niger) la préservation du signe de Tanit.

Tanit est assimilée à Astarté chez les phéniciens, Ishtar chez les babyloniens, Innana chez les summériens, Vénus chez les romains, Aphrodite chez les grecs, Isis chez les égyptiens, Anaïtis chez les libyens, Dercéto chez les syriens, et Mylitta chez les chaldéens d'Assyrie.


Notes et références

  1. En berbère « Tinit » signifie : la femme enceinte, qui couve.
  2. Denis Lépée, L'Ordre du Monde, Timée-Editions, 2007

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Portail des Phéniciens et du monde punique Portail des Phéniciens et du monde punique
  • Portail des religions et croyances Portail des religions et croyances

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tanit de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tanit — [ TNT in the Phoenician and Punic inscriptions.] was a Phoenician lunar goddess, worshiped as the patron goddess at Carthage [F.O. Hvidberg Hansen, La déesse TNT: une Etude sur la réligion canaanéo punique (Copenhagen: Gad) 1982, is the standard… …   Wikipedia

  • Tanit — era la más importante de las diosas de la mitología cartaginesa. Equivalente a la fenicia Astarté, Tanit era la consorte de Baal y patrona de Cartago. También es una divinidad bereber. El culto a Tanit se asociaba a la luna y a la fertilidad,… …   Enciclopedia Universal

  • Tanit — Tanit,   Tinnịt, Tinịt, Hauptgöttin Karthagos, als Pane Baal (Antlitz des Baal) Gemahlin des Baal Hammon. In Statuetten, die rund ums Mittelmeer gefunden wurden, wird Tanit auf einem Sockel stehend dargestellt, die linke Hand zwischen die… …   Universal-Lexikon

  • Tänīt — (Bandeisen), nickelreiches Meteoreisen; s. Meteorsteine, S. 706 …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Tanit — Stele mit Tanit Symbol, Tophet von Karthago Tanit (auch Tannit, Thanit, Tinnit) ist die punische Göttin der Fruchtbarkeit, eine Apotheose der phönizischen Göttin Astarte und Schutzgöttin von Karthago. Ihr Beiname ist „Klagende im Angesicht des… …   Deutsch Wikipedia

  • Tanit — Pesa con el símbolo de Tanit …   Wikipedia Español

  • Tanit — Chief goddess of Carthage, the equivalent of Astarte. She first appeared around the 5th century BC. Though she seems to have had some connection with the heavens, she was also a mother goddess and symbol of fertility. She was the consort of Baal… …   Universalium

  • Tanit d'or — The Tanit d or is the grand prize of the Carthage Film Festival, hosted biennially in Tunisia. The award is named for the lunar goddess of ancient Carthage and takes the shape of her symbol, a trapezium surmounted by a horizontal line and a… …   Wikipedia

  • Tanit(h) —    Alternative name for Rat Tanit, the mother of Harpokrates, in Egyptian myth …   Who’s Who in non-classical mythology

  • tanıt — is. 1) Tanıtlamaya yarayan belge veya herhangi bir şey, beyyine, hüccet 2) fel. Öne sürülen bir şeyin doğruluğunu göstermede izlenen düşünce süreci …   Çağatay Osmanlı Sözlük


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.