Saproxylophage


Saproxylophage

Par opposition aux organismes xylophages qui consomment le bois vivant et/ou mort, les organismes saproxylophages ne regroupent que des espèces qui ne consomment que le bois mort et qui participent à sa décomposition. Ces espèces constituent une part très importante de la pyramide alimentaire et du réseau trophique des écosystèmes forestiers. Elles contribuent à la résilience écologique des forêts en accélérant le recyclage du bois mort dans les sols et dans l'écosystème forestier.

Les saproxylophages vivent en communautés de champignons, bactéries, protozoaires et invertébrés (dont de nombreux coléoptères), et ils jouent dans les écosystèmes forestiers un rôle majeur en contribuant au cycle du carbone et au recyclage de la nécromasse végétale ligneuse qu'ils transforment en un humus forestier particulièrement riche et apte à absorber l'eau. Ce sont généralement des espèces terrestres dont les larves fuient la lumière (lucifuges). Certaines vivent dans l'eau où elles décomposent le bois immergé ou les racines situées sous le niveau de la nappe.

Certains insectes saproxylophages colportent avec eux les spores de champignons ou des morceaux de mycélium fixés sur des poils ou des organes dites « mycangia ». Ces champignons et parfois des bactéries associées les aident à décomposer la lignine et à se nourrir. Les adultes de ces espèces peuvent parfois ensemencer un arbre affaibli en pondant leurs œufs. Il peut arriver qu'un champignon exotique ou muté soit particulièrement pathogène, c'est ainsi que le scolyte semble avoir transporté et diffusé un champignon qui a décimé en quelques décennies les ormes en Europe dans les années 1970-2000.

Sommaire

Menaces

Les invertébrés saproxylophages sont considérés comme faisant partie des espèces les plus menacées en Europe et dans l'hémisphère nord, en raison de la raréfaction du bois mort à cause de l'exploitation trop intensive des forêts. Dans une forêt primaire tempérée, environ 1/3 du bois présent est mort et en cours de décomposition. Dans la plupart des forêts exploitées, hormis localement après le passage des tempêtes, il ne reste plus assez de gros et vieux bois mort (qui ne gèle pas à cœur), dur, tendre et moyen, debout ou couché, sec à immergé… et il est rare de trouver plus de 1 à 3 arbres morts par ha de diamètre supérieur à 40 cm. Les écolabels forestiers tels que le FSC imposent au sylviculteur de veiller à conserver une quantité suffisante de bois mort pour préserver les communautés saproxylophages et leurs fonctions écologiques.

Il a été proposé de conserver volontairement du bois mort (consigne au sein de l'ONF en France), y compris en ville et dans les jardins pour tenter de freiner l'érosion de la biodiversité chez ces espèces, avec par exemples les Chronoxyles qui visent à y associer une action pédagogique.

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saproxylophage de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bois-mort — Dans le domaine de la sylviculture et plus généralement de l’écologie, l’expression « bois mort » désigne l’arbre mort debout (Volis) ou couché (Chablis), ou toute partie morte d’un arbre (branche morte sur arbre blessé, sénescent, ou… …   Wikipédia en Français

  • Bois-morts — Bois mort Dans le domaine de la sylviculture et plus généralement de l’écologie, l’expression « bois mort » désigne l’arbre mort debout (Volis) ou couché (Chablis), ou toute partie morte d’un arbre (branche morte sur arbre blessé,… …   Wikipédia en Français

  • Bois mort — Dans le domaine de la sylviculture et de l’écologie, le « bois mort » est le bois qui quelle que soit sa forme ne comporte plus de cellules vivantes : arbre mort, sur pied (volis) ou au sol (chablis) ; toute partie morte d’un… …   Wikipédia en Français

  • Rhagie mordante — Rhagie …   Wikipédia en Français

  • Limoniscus violaceus — Pour les articles homonymes, voir taupin (insecte). Taupin violacé …   Wikipédia en Français

  • -phagie — Unter Ernährung (Nutrition) versteht man bei Lebewesen die Aufnahme von organischen und anorganischen Stoffen, den Nährstoffen, die in der Nahrung in fester, flüssiger, gasförmiger oder gelöster Form vorliegen können. Mit Hilfe dieser Stoffe wird …   Deutsch Wikipedia

  • Coleoptera — Käfer Zeichnung eines Hirschkäfers (Mitte) und verschiedener Körperteile anderer Käferarten. Aus C. G. Calwer’s Käferbuch. 3. Auflage. Thienemanns, Stuttgart 1876 …   Deutsch Wikipedia

  • Coleopteren — Käfer Zeichnung eines Hirschkäfers (Mitte) und verschiedener Körperteile anderer Käferarten. Aus C. G. Calwer’s Käferbuch. 3. Auflage. Thienemanns, Stuttgart 1876 …   Deutsch Wikipedia

  • Eremit (Insekt) — Eremit Eremit (Osmoderma eremita), Weibchen Systematik Klasse: Insekten (Insecta) …   Deutsch Wikipedia

  • Eremit (Käfer) — Eremit Eremit (Osmoderma eremita), Weibchen Systematik Klasse: Insekten (Insecta) Ordnung: Käfer (Coleoptera) …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.