Saint Maron


Saint Maron

Maron (religieux)

Cet article fait partie d'une série sur
Les Maronites
Syriac Sertâ book script.jpg

Patriarcat Catholique Maronite d'Antioche et de tout l'Orient

Fondateur
Les Disciples de Saint Maron

Primat actuel
Patriarche Mar Nasrallah Boutros Sfeïr

Population dans monde
Liban
Chypre · Israël · Syrie
France · Italie
Suisse · Allemagne · Hollande
Espagne · Portugal
Belgique · Danemark · Suède
Etats-Unis · Canada · Australie
Turquie · Grèce · Egypte
Amérique Latine · Brésil · Argentine
Mexique

Estimation
3 500 000 dans le monde (2005)
dont 1 250 000 au Liban

Sièges
originaire d'Antioche
déplacée à Bkerké (Mont-Liban)

Langues liturgiques
Araméen · Syriaque · Arabe

Les Saints Maronites
St. Maron
Saint Charbel · Sainte Rafqa
St. Nimatullah Hardini

Histoire · Dirigeants
L'Histoire des Phéniciens
Empire Byzantin · Croisades
Ordre Libanais Maronite
Histoire du Liban · La Diaspora libanaise
Ligue Maronite · Politique du Liban

Saint Maron (Maroun[1]) est né au IVe siècle et il est mort vers 410. Il était prêtre. Devenu ermite, il se retira près de la ville de Cyr sur le mont Taurus, dans la région d'Antioche. Fêtes le 9 février (Église maronite catholique) et le 14 février (Église orthodoxe). Le 9 février est fête nationale chômée au Liban.

Réputé pour sa sainteté et ses dons miraculeux, il a attiré de nombreux croyants à travers l'empire Byzantin.

Jean Chrysostome, archevêque de Constantinople, lui a envoyé une lettre vers 405 exprimant son grand respect et lui demandant son soutien spirituel par la prière.

Le mouvement maronite

Maron est considéré comme le père du mouvement spirituel et monastique appelé maintenant Église maronite, une église chrétienne importante en Syrie et au Liban.

Maron a passé toute sa vie sur une montagne dans la région de Cyrrhus en Syrie. Cet endroit pourrait être « Kefar-Nabo » au mont Al-Yambos.

Le mouvement maronite a atteint le Liban quand Abraham de Cyrrhus, le premier disciple de Maron, s'est rendu au Liban où il a établi une mission pour convertir les païens d'origine phénicienne.

Les disciples de Maron, les moines et les laïques, sont toujours resté fidèles aux enseignements catholiques.

Notes et références

Ce document provient de « Maron (religieux) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint Maron de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.