Régnié (AOC)


Régnié (AOC)

Régnié (AOC)

Beaujolais
Désignation(s) Beaujolais
Appellation(s) principale(s) Régnié
Type d'appellation(s) AOC
Reconnue depuis 1988
Pays France
Région parente Rhône Alpes
Sous-région(s) Rhône
Climat Tempéré à légère tendance continentale
Sol Argilo-calcaire
Superficie plantée 527 hectares
Cépages dominants Gamay
Vins produits Vin rouge
Production 28900 hectolitres
Rendement moyen à l'hectare 58 hl/ha
Une bouteille de Régnié

Le Régnié est un des crus du vignoble du beaujolais. Le Régnié est l'un des dix crus du vignoble du Beaujolais qui sont, du nord au sud : Saint-Amour, Juliénas, Chénas, Moulin-à-Vent, Fleurie, Chiroubles, Morgon, Régnié, Brouilly et Côte de Brouilly.

Sommaire

Historique simplifié

La culture de la vigne remonte à la plus haute antiquité. Ce sont les Romains qui l'implantèrent en Gaule, en Beaujolais et à Régnié en particulier, comme l'atteste la découverte des vestiges d'une villa gallo-romaine, appartenant à Réginus, noble romain qui donna son nom à la commune.

Au Moyen Âge, les moines en développèrent la culture.

Au XVIIIe siècle, l'ouverture du canal de Briare permettant le transport du vin par voie fluviale jusqu'à Paris favorisa son essor. Dès 1936, à l'apparition de la notion d'Appellation d'Origine Contrôlée, l'I.N.A.O. (Institut National des Appellations d'Origine) reconnut la grande qualité des vins de Régnié qui rejoint en 1988 les neuf autres célèbres Crus du Beaujolais.

Descriptif

Il est récolté sur la commune de Régnié-Durette (regroupement de deux communes Régnié et Durette en 1974).

Une robe brillante, rouge cerise à rouge rubis, très caractéristique des vins du Beaujolais. Le régnié se caractérise par sa puissance aromatique. Des senteurs de petits fruits rouges, typiques du gamay. La framboise, la groseille et le cassis dominent une touche florale. Le dégustateur rencontre aussi, parfois, des arômes de pêche bien mûre. Avec des tanins fondus, le régnié est un vin pulpeux qui laisse ses parfums s'exprimer avec générosité. Finesse et élégance en font un vin féminin. Ce cru se boit plutôt jeune. Il développe toutes ses qualités aromatiques entre 3 et 5 ans, parfois au-delà suivant le millésime et le vinificateur.

Les coteaux de Régnié orientés plein sud présentent un bon ensoleillement. L'altitude varie de 250 m à 500 m sur un sous-sol issu de la désagrégation du granite de Fleurie. Ces sables et cailloutis granitiques contiennent une proportion variable d'argile.

L'appellation est située au nord du département du Rhône, orientée au sud face à l'Ardières, un affluent de la Saône. Largement situé sur la commune de Régnié-Durette, il comprend toutefois quelques parcelles sur Lantignié.

Carte d'identité de l'appellation

Création de l'appellation : 20 décembre 1988.

Encépagement : le cépage est le gamay noir à jus blanc. Contrairement aux autres Crus du Beaujolais, le pinot noir n'est pas toléré.

Taille : taille courte (en gobelet, éventail ou cordon, simple, double ou charmet avec 3 à 5 coursons à 1 ou 2 yeux).

Superficie en production : l'appellation représente 527 ha et la production concerne 28 900 hℓ.

Rendement maximum à l'hectare : il est de 58 hℓ/ha.

Sources, Bibliographie

Notes et références


Liens internes

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de la vigne et du vin Portail de la vigne et du vin
Ce document provient de « R%C3%A9gni%C3%A9 (AOC) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Régnié (AOC) de Wikipédia en français (auteurs)