Royaume greco-bactrien


Royaume greco-bactrien

Royaume gréco-bactrien

Le royaume gréco-bactrien vers 220 av. J.-C.


Le royaume gréco-bactrien vers -256 (ou -250), Diodote Ier (ou Diodotus ou Théodote ou Theodotos : « cadeau divin », adaptation de Diodotos : « cadeau de Zeus », -256/-238 ou -234), Satrape et gouverneur militaire de la Bactriane, de la Sogdiane et de la Margiane profite que Roi Séleucide Antiochos II Théos (-261/-246) est entrain de livrer bataille contre l'Égypte de Ptolémée II Philadelphe (-282/-246) pour se libérer de la tutelle Séleucide et proclamer l'indépendance de la région. Peu de temps après, en -247, le Satrape Andragoras de la Parthie voisine, allié de Diodote Ier, fait de même et se proclame lui aussi roi.

Mais il est rapidement éliminé par Arsace Ier (-250/-247), le Chef des nomades (Dahan) de la tribu des Parni. Celui-ci se rend indépendant aussi des Séleucides avec l'aide d'une autre tribu, les Aparniens et s'autoproclame Roi, ce qui conduit à la montée de l'Empire Parthe Arsacide. Les Gréco-bactriens se retrouvent alors coupés de contact direct avec le monde Grec. Le commerce avec eux se retrouve très réduit, tandis que le commerce avec l'Égypte se développe. Le nouveau royaume de Bactriane se situera au début autour de la Bactriane (actuel Afghanistan et le sud de l'Ouzbékistan et du Turkménistan). Fortement urbanisé, il est considéré comme un des plus riches de l'Orient et va commencer son expansion territoriale à l'Est et l'Ouest. Les successeurs de Diodote Ier s’étendirent vers 190 av. J.-C. à l’est en direction de l’Inde historique en fondant le royaume indo-grec qui dura jusqu’au début de l'ère chrétienne.

Beaucoup de dates, territoires et relations entre rois gréco-bactriens sont approximatives et essentiellement fondées sur l’analyse numismatique et quelques sources classiques. La liste de rois, de dates et de territoires suivante après le règne de Démétrius dérive de l’analyse la plus récente et la plus extensive sur le sujet, menée par Osmund Bopearachchi (Monnaies gréco-bactriennes et indo-grecques, catalogue raisonné, 1991).

Sommaire

Principaux rois et territoires gréco-bactriens

Pièce à l'effigie de Démétrios Ier

Maison de Diodote

Territoires de Bactriane, Sogdiane, Ferghana, Arachosie :

Maison d’Euthydème

Territoires de Bactriane, Sogdiane, Ferghana, Arachosie :

Le territoire gagné par Démétrios fut séparé en parties occidentale et orientale :

Territoire de Bactriane

Territoires de Paropamisades, Arachosie, Gandhara, Pendjab (les Paropamisades sont une région de l'Hindū-Kūsh centrée sur Kaboul et Bagram)

Maison d’Eucratide

Territoire de Bactriane et Sogdiane

Hélioclès, le dernier roi grec de Bactriane, fut envahi par les tribus nomades des Yuezhi venus du nord. Des descendants d’Eucratide ont peut-être régné sur le royaume indo-grec.

Lien externe

Voir aussi

  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
  • Portail du monde indien Portail du monde indien
Ce document provient de « Royaume gr%C3%A9co-bactrien ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Royaume greco-bactrien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Royaume gréco-bactrien — Ελληνικό βασίλειο της Βακτριανής (el) 246 – IIe siècle av. J.‑C …   Wikipédia en Français

  • Gréco-bactrien — Royaume gréco bactrien Le royaume gréco bactrien vers 220 av. J. C. Le royaume gréco bactrien vers 256 (ou 250), Diodote Ier (ou Diodotus ou Théodote ou Theodotos : « cadeau divin », adaptation de Diodotos : « cadeau de… …   Wikipédia en Français

  • Royaume grec de Bactriane — Royaume gréco bactrien Le royaume gréco bactrien vers 220 av. J. C. Le royaume gréco bactrien vers 256 (ou 250), Diodote Ier (ou Diodotus ou Théodote ou Theodotos : « cadeau divin », adaptation de Diodotos : « cadeau de… …   Wikipédia en Français

  • Greco-bouddhisme — Gréco bouddhisme Bouddha, art du Gandhara, Ier IIe siècle Musée de Tokyo Le gréco bouddhisme est un syncrétisme culturel entre la culture héllénistique et le bouddhisme qui s’est développé entre le IVe siècle avant J. C. et le …   Wikipédia en Français

  • Gréco-Bouddhisme — Bouddha, art du Gandhara, Ier IIe siècle Musée de Tokyo Le gréco bouddhisme est un syncrétisme culturel entre la culture héllénistique et le bouddhisme qui s’est développé entre le IVe siècle avant J. C. et le …   Wikipédia en Français

  • Gréco-bouddhique — Gréco bouddhisme Bouddha, art du Gandhara, Ier IIe siècle Musée de Tokyo Le gréco bouddhisme est un syncrétisme culturel entre la culture héllénistique et le bouddhisme qui s’est développé entre le IVe siècle avant J. C. et le …   Wikipédia en Français

  • Royaume indo-grec — 31° 21′ N 69° 52′ E / 31.35, 69.87 …   Wikipédia en Français

  • Gréco-bouddhisme — Bouddha, art du Gandhara, Ier IIe siècle Musée de Tokyo Le gréco bouddhisme est un syncrétisme culturel entre la culture hellénistique et le bouddhisme qui s’est développé entre le IVe siècle avant J. C. et le Ve siècle de notre ère dans les …   Wikipédia en Français

  • Royaume kidarite — Le royaume kidarite fut fondé par un vassal des Kouchans du Pakistan nommé Kidara. Il est monté en puissance et a destitué l ancienne dynastie de Kouchan. Même après sa montée sur trône, il fut toujours probablement considéré comme un Kouchan… …   Wikipédia en Français

  • VILLE (urbanisme et architecture) - Fondations de cités et urbanisation dans le monde gréco-romain — La civilisation gréco romaine est partout présente aux yeux du voyageur qui parcourt aujourd’hui les rives de la Méditerranée et le Proche Orient, grâce aux ruines majestueuses des villes antiques. Leur décor monumental manifeste une unité… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.