Rivesaltes


Rivesaltes
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir rivesaltes (VDN) et muscat de Rivesaltes (VDN).

42° 46′ 11″ N 2° 52′ 29″ E / 42.7697222222, 2.87472222222

Rivesaltes
Ribesaltes
Centre-ville de la commune.
Centre-ville de la commune.
Administration
Pays France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement Perpignan
Canton Rivesaltes
(chef-lieu)
Code commune 66164
Code postal 66600
Maire
Mandat en cours
André Bascou
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération Perpignan Méditerranée
Démographie
Population 8 429 hab. (2008)
Densité 293 hab./km²
Gentilé Rivesaltais, Rivesaltaises
Géographie
Coordonnées 42° 46′ 11″ Nord
       2° 52′ 29″ Est
/ 42.7697222222, 2.87472222222
Altitudes mini. 11m m — maxi. 70m m
Superficie 28,76 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Rivesaltes est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Orientales et la région Languedoc-Roussillon. Ses habitants sont appelés les Rivesaltais. La ville a donné son nom à deux vins doux naturels d'appellation contrôlée : le rivesaltes et le muscat de Rivesaltes.

Sommaire

Géographie

Situé au nord de Perpignan (Perpinyà) sur l'Agly (en catalan, Aglí)

Étymologie

Le nom catalan de la commune, Ribesaltes, signifie 'rives hautes', et vient du latin Ripis Altis.

Histoire

On ne connaît pas la date exacte de la fondation de Rivesaltes, toutefois on pense que la ville existait en 729 lors de l'invasion des Sarrazins.

En 923, son nom est cité et la ville possède deux églises; Sainte-Marie et Saint-André. Le territoire de Rivesaltes est donné en héritage par un dénommé Landric à l'abbaye de Lagrasse qui appartenant, jusqu'à la Révolution à une abbaye n'aura ni château ni seigneur.

Le musée mémorial de Rivesaltes

Le camp militaire Joffre dit « camp de Rivesaltes » a interné des populations civiles ou militaires durant sept décennies (1939-2007). Aujourd'hui, le camp de Rivesaltes est toujours en partie occupé par l'armée française. En 2007, le centre de rétention administrative déménage et, en 2008, on construit les premiers aménagements pour la mise en place du musée mémorial du camp de Rivesaltes par le conseil général des Pyrénées-Orientales, nouveau propriétaire des 42 hectares du site, inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

Le 21 janvier 2009, dépôt du permis de construire par l'architecte Rudy Ricciotti. Les travaux devraient débuter en 2010 et durer deux ans[1].

Toponymie

La forme la plus ancienne est Ribesalta, attestée en 1103. Ce toponyme catalan provient de deux mots latins ripa (rive) et alta (haute)[2]. Le nom a été par la suite légèrement modifié en accordant l'adjectif ; 'Ribes' avec 'altes' (Rives hautes).

Administration

Rivesaltes était jusqu'en janvier 2011 la commune principale de la communauté de communes Rivesaltais-Agly, elle fait maintenant partie de la communauté d'agglomération Perpignan Méditerranée. La commune adhère également au Pays de la Vallée de l'Agly.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1983 en cours[3] André Bascou[4] RPR, puis UMP Président de la communauté de communes du Rivesaltais-Agly-Manadeil jusqu'à sa fusion avec la communauté d'agglomération Perpignan Méditerranée le 1er janvier 2011.

Démographie

Évolution démographique
(Source : Ehess[5] et Insee[6])

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 818 2 011 2 530 2 873 3 208 3 400 3 446 3 737 3 839
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
4 276 4 821 5 218 5 517 6 329 6 980 6 235 6 016 6 010
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
5 788 5 607 5 714 5 214 5 103 5 068 5 009 5 469 5 860
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008    
5 910 6 442 6 589 6 781 7 110 7 940 8 429    

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Économie

Lieux et monuments

Tourisme

Personnalités liées à la commune

Ville jumelée

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

Étape


Précédé par
Vingrau ou Opoul-Périllos
Route du vin en Roussillon
Vin - logo.svg
Suivi par
Peyrestortes

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rivesaltes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rivesaltes — Saltar a navegación, búsqueda Rivesaltes Ribesaltes …   Wikipedia Español

  • Rivesaltes — (Ribesaltes) …   Deutsch Wikipedia

  • rivesaltes — ● rivesaltes nom masculin Vin doux naturel produit par le vignoble du même nom. ⇒RIVESALTES, subst. masc. ŒNOL. Vin doux naturel correspondant à deux appellations distinctes: le rivesaltes, vinifié en rouge, blanc ou rosé à base de raisin… …   Encyclopédie Universelle

  • Rivesaltes — Rivesaltes, Marktflecken im Arrondissement Perpignan des französischen Departements Ost Pyrenäen; der daselbst gebaute Rivesaltes, die vorzüglichste Art Roussillonwein, ist blank u. von sehr süßem Geschmack …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Rivesaltes — (spr. rīw sált ), Stadt im franz. Depart. Ostpyrenäen, Arrond. Perpignan, am Agly, Knotenpunkt an der Südbahn, hat vorzüglichen Weinbau (insbes. Muskat, s. Roussillonweine), Weinhandel, Branntweinbrennerei, Faßbinderei und (1901) 5641 Einw. Die… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Rivesaltes — (spr. riwsállt), Stadt im franz. Dep. Pyrénées Orientales, am Agly, (1901) 5788 E.; Weinbau …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Rivesaltes — (riwsalt), der beste Roussillonwein …   Herders Conversations-Lexikon

  • Rivesaltes —   [riːv zalt, französisch], meist roter Vin doux naturel aus dem Roussillon.   …   Universal-Lexikon

  • Rivesaltes — French commune nomcommune=Rivesaltes Former Hôtel de Ville of Rivesaltes région=Languedoc Roussillon département=Pyrénées Orientales arrondissement=Perpignan canton=Rivesaltes insee=66164 cp=66600 maire=André Bascou mandat=2001 2008 intercomm=… …   Wikipedia

  • rivesaltes — (ri ve zal t ) s. m. Variété de raisin.    Sorte de vin muscat. Boire du rivesaltes. ÉTYMOLOGIE    Rivesaltes, ville des Pyrénées Orientales …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.