Rites


Rites

Rite

Un rite ou rituel est une séquence d'actions stéréotypées, chargées de signification (action « symbolique »), et organisées dans le temps. Le rite n'est pas spontané : au contraire, il est réglé, fixé, codifié, et le respect de la règle garantit l'efficacité du rituel. Les deux mots rite et rituels sont issus du latin ritus pour le premier et de rituales libri (livre traitant des rites) pour le second. Le rite est un élément d'un rituel.

Les rituels peuvent intervenir dans la plupart des circonstances de la vie. On distingue ainsi des rituels sacrés (messe, prière…) et des rituels profanes (vœux de Nouvel An, manifestations sportives…); des rituels sociaux (rites de politesse, discours de promotion ou de fin d'année...) et des rituels privés (rites de la toilette, de la séduction…). Cette situation explique que les sciences humaines dans leur ensemble s'intéressent à la question: sociologie, psychologie sociale, psychopathologie, anthropologie, histoire. Pour un approche anthropologique, pour avoir la métrise de soi, nous devons souffrir (crises d'identités). Mais anthropologiquement, est-ce que souffrir est un rite que tout le monde dois passer à travers?

On pourrait dire que tout rite est “religieux” (donc sacré) si l'on se fie au double sens étymologique de "relier" et "se recueillir", s'unir volontairement à la tradition que le rite consacre.

Sommaire

Opinions diverses et différentes approches

On trouve dans l'histoire des sciences humaines différentes approches des rituels :

  • une approche que l'on pourrait qualifier d'éthologie humaine, issue notamment des travaux de Konrad Lorenz ;
  • une certaine tradition sociologique qui, depuis les travaux d'Émile Durkheim traite les rituels comme des éléments du sacré ;
  • un courant issu de la psychanalyse qui rattache les rituels sociaux à des systèmes de défense collectifs

Les avancées les plus récentes s'articulent autour de la notion de "rite profane" (Claude Rivière, 1995) et de "rite d'interaction" (Erving Goffman, 1974, Dominique Picard, 1995, 2007)

Comme éthologue, Konrad Lorenz a étudié le rite comme la forme qu'une culture donne à l'agressivité individuelle de ses membres pour circonscrire ses effets désordonnés et indésirables et a-contrario valoriser sa contribution à la conservation du groupe.

Le rituel a une dimension collective et marque la vie sociale et les périodes importantes d'une société. Il a aussi une dimension spatiotemporelle précise (à un certain lieu et à un moment précis) qui instaure une coupure entre temps quotidien et temps du rituel.

Un rite électoral : le siège d'investiture - représentation satirique sous forme de peinture rococo, de William Hogarth. Angleterre, années 1750

Les rites initiatiques

Les rites de passage également nommés rites initiatiques accompagnent dans beaucoup de sociétés humaines les changements "biologiques" et "sociaux" d'un individu.

Les rites religieux

Chaque religion ou confession a codifié, au fil des siècles, les gestes qui lui sont propres pour la célébration de son culte. Par la pratique de ces rites, les fidèles reconnaissent leur adhésion intérieure et extérieure à ce culte. Les occasions rituelles les plus connues sont:

Voir aussi

Bibliographie

  • R. Tresoldi Les rites d'initiation, De Vecchi, 2005
  • Jean Cuisenier, Penser le rituel, 2006, PUF
  • Erving Goffman, Les rites d'interaction, Editions de Minuit, 1974
  • Arthur Maurice Hocart, Au commencement était le rite. De l'origine des sociétés humaines, Préface de Lucien Scubla, 2005, La Découverte
  • Dominique Picard, "Les rituels du savoir-vivre", Le Seuil, 1995
  • Salomon Reinach, La flagellation rituelle, Cultes, Mythes et Religions, t. I, Éditions Ernest Leroux, Paris, 1905, pp. 173-183.
  • Salomon Reinach, Le rire rituel, Cultes, Mythes et Religions, t. IV, Éd. E. Leroux, 1912.
  • Claude Rivière, Les rites profanes, PUF, 1995
  • « Rite, rituel », in Vocabulaire de psychosociologie, Erès, 2006
  • Portail des religions et croyances Portail des religions et croyances
  • Portail de la sociologie Portail de la sociologie
Ce document provient de « Rite ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rites de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rites — • The ceremonies, prayers, and functions of any religious body Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Rites     Rites     † …   Catholic encyclopedia

  • RITES — Le mot «rite» peut avoir des sens différents selon les contextes dans lesquels il est utilisé. Pour les biologistes, par exemple, la ritualisation est la formalisation d’un comportement à motivation émotionnelle; ils la rattachent au processus de …   Encyclopédie Universelle

  • RITES — Rail India Technical and Economic Services (RITES) Rechtsform Staatsbetrieb Gründung 1974 Sitz Indien Leitung Sumit Sinha Mitarbeiter 20 …   Deutsch Wikipedia

  • rites — py·rites; …   English syllables

  • rîtes — 2 p.p. Pas. rire …   French Morphology and Phonetics

  • rites — taborites …   Dictionnaire des rimes

  • rîtes — aguerrîtes ahurîtes aigrîtes amaigrîtes amoindrîtes appauvrîtes apprîtes assombrîtes attendrîtes atterrîtes chérîtes comprîtes couvrîtes découvrîtes défleurîtes démaigrîtes déprîtes dépérîtes désapprîtes enchérîtes endolorîtes entreprîtes… …   Dictionnaire des rimes

  • rites — raɪt n. ceremonial act or procedure; religious custom or tradition …   English contemporary dictionary

  • rites — tries …   Anagrams dictionary

  • rites — Manières d’agir, propres à toutes communautés humaines. Le couple n’y fait pas exception. Des rituels de partage des tâches domestiques, au rythme des séquences qui organisent le coït, par exemple, la routine est une sécurité. L’habitude n’est… …   Dictionnaire de Sexologie