Rene Dubos


Rene Dubos

René Dubos

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dubos.
René Dubos

René Dubos, né à Saint-Brice-sous-Forêt le 20 février 1901 et mort à New York le 20 février 1982, est un agronome, biologiste et écologue français.

Sommaire

Biographie

Né dans le Val-d'Oise, René Jules Dubos fait ses études à Hénonville dans l'Oise avant de rejoindre le lycée Chaptal à Paris et d'intégrer l'Institut national agronomique dont il sort ingénieur agronome en 1921.

En 1923, il devient rédacteur à l'Institut international d’Agriculture à Rome. Puis très vite il quitte l'Europe pour entamer une carrière de biologiste et chercheur aux États-Unis.

En 1924 il devient assistant de recherches à l'Université Rutgers dans le New Jersey. En 1927, à l'initiative d'Alexis Carrel il est recruté comme collaborateur de O.T. Avery au service de maladies respiratoires de l’Université Rockefeller de New York où il découvre l’action spécifique d’une enzyme bactérienne qui décompose la capsule des pneumocoques. Cette découverte le met sur la voie de la découverte de la gramicidine, premier antibiotique commercialisé.

L'avancée scientifique capitale qu'il effectue en 1932 ne sera redécouverte que soixante-dix ans plus tard : les microbes développent des ferments "constitutifs" et des ferments "adaptatifs" qui permettent la réaction appelée "adaptation créatrice". Cela amène René Dubos à une autre découverte, celle de la tyrothricine.

En 1941 il est reçu à l’Académie des Sciences des États-Unis, il poursuit ses travaux sur la tuberculose expérimentale, sa femme succombant à cette maladie en 1942. En 1945 il publie The Bacterial Cell in its Relation to Problems of Virulence, Immunity and Chemotherapy, ouvrage fondamental de la biologie. En 1948, il reçoit le Prix Lasker.

Son activité d'auteur et de vulgarisateur commence alors, en même temps que les récompenses se multiplient et qu'il est nommé Professeur à l'Université Rockefeller en 1957.

Vers la fin de sa vie, sa carrière de chercheur se réoriente vers l'écologie et notamment l'écologie globale. Il prépare en 1972, avec Barbara Ward, le rapport de base de la première Conférence des Nations unies sur l’environnement (CNUE ou « Sommet de la Terre ») de Stockholm, qui a pour titre Nous n’avons qu’une terre. Il est ensuite à l'origine de la création du Programme des Nations unies pour l'environnement.

Selon lui, « l'environnement doit être considéré au sens large, c'est-à-dire qu'il doit inclure non seulement le milieu inerte et vivant extérieur à l'espèce, mais aussi le milieu inerte et vivant qui lui est interne, c'est-à-dire la niche écologique que chaque espèce façonne et les membres qui la composent. Ainsi, vis à vis de son environnement, toute espèce doit-elle être considérée à la fois dans ses parties et son tout ». [1]

Référence

  1. Pr Dominique Belpomme, Ces maladies créées par l'homme. Comment la dégradation de l'environnement met en péril notre santé, Albin Michel, 2004, p. 144 (ISBN 2-226-14-223-1).

Œuvres

  • Reason Awake: science for man,(New York: Columbia University Press, 1970)
  • Only one earth: the care and maintenance of a small planet, en collaboration avec Barbara Ward, (sans date)
  • The bacterial cell : in its relation to problems of virulence, immunity and chemotherapy, en collaboration avec C. F. Robinow 1945
  • Louis Pasteur : free lance of science , 1950, éd. française en 1955
  • Bacterial and mycotic infections of man, 1948, 1952, 1958, 1965
  • The White plague : tuberculosis, man and society,1952, en collaboration avec Jean Dubos
  • Biochemical determinants of microbial diseases, 1954
  • Mirage of health: utopias, progress, and biological change, 1959,1971, éd., françaises en 1961, 1964
  • La Leçon de Pasteur, 1960
  • The dreams of reason, 1961,éd. française en 1964
  • The torch of life : continuity in living experience, 1962
  • Le corps,1965, 1968, en collaboration avec Nourse, Margenau et Snow
  • Man and his environment : biomedical knowledge and social action, 1966, éd. française dans la même année
  • Man adapting, 1965,1967, 1e édition en française sous le titre L'homme et l'adaptation au milieu, 1973
  • Santé et maladie, 1966, en collaboration avec Maya Pines, version anglaise en 1969
  • Man, medicine, and environment, 1967
  • So human an animal, 1968, éd. française en 1972 (Prix Pulitzer)
  • Drogues et remèdes, 1968, en collaboration avec Modell, Lansing, Margenau et Snow
  • La croissance, 1968
  • Les Maladies de la civilisation, 1969,[Enregistrement vidéo], Radio-Canada, avec Comeau, Dufresne et Vaillancourt
  • L'homme ininterrompu : essai, 1971
  • A God within, 1972, traduit vers le français comme Les dieux de l’écologie, 1973
  • Nous n'avons qu'une terre, 1972, avec Barbara Ward
  • Choisir d'être humain : essai, 1974, traduit vers l'anglais comme Beast or angel? Choices that make us human, dans la même année.
  • The professor, the institute, and DNA, 1976
  • The nature of life, 1978
  • Chercher : des médecins, des chercheurs... et des hommes, 1979
  • Quest : reflections on medicine, science, and humanity,1980, co-écrit avec Jean-Paul Escande et traduit vers le français comme Chercher, 1982,
  • Courtisons la terre, 1980
  • Celebrations of life,1981, traduit ver le français comme Les célébrations de la vie, 1982
  • Pasteur and modern science,1988, en collaboration avec Thomas Brock

Bibliographie

  • Carol L. Moberg, René Dubos, Friend of the Good Earth, Microbiologist, Medical Scientist, Environmentalist, ASM Press, Washington, D.C., 2005 (ISBN 1-55581-340-2)
  • Jean-Paul Escande, "Qui a découvert les antibiotiques ? Il faut rendre à Dubos..." dans Cahiers de Science et vie n° 56, avril 2000
  • Nicolas Witkowski, "L'homme qui n'a pas inventé la pénicilline" dans Une histoire sentimentale des sciences, Le Seuil coll. « Point sciences », Paris, 2003 (ISBN 2020787792)
  • Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique
Ce document provient de « Ren%C3%A9 Dubos ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rene Dubos de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • René Dubos — René Jules Dubos Born 20 February 1901(1901 02 20) Saint Brice sous Forêt, France[1] Died …   Wikipedia

  • René Dubos — René Jules Dubos (* 20. Februar 1901 in Saint Brice sous Forêt, Frankreich; † 20. Februar 1982 in New York City) war ein französisch US amerikanischer Mediziner (Pathologie), Mikrobiologe, Umweltaktivist und Autor. René Dubos …   Deutsch Wikipedia

  • René Dubos — Pour les articles homonymes, voir Dubos. René Dubos René Dubos, né à Saint Brice sous Forêt le 20 février 1901 et mort à New York …   Wikipédia en Français

  • René J. Dubos — René Dubos Pour les articles homonymes, voir Dubos. René Dubos René Dubos, né à Saint Brice sous Forêt le 20 février …   Wikipédia en Français

  • René Dubost — René Dubos Pour les articles homonymes, voir Dubos. René Dubos René Dubos, né à Saint Brice sous Forêt le 20 février …   Wikipédia en Français

  • DUBOS (R.) — DUBOS RENÉ (1901 1982) Médecin et biologiste américain d’origine française. Né près de Paris, à Saint Brice, René Dubos suit les cours du lycée Chaptal puis entre à l’Institut national agronomique de Paris. Après son diplôme, il est assistant à… …   Encyclopédie Universelle

  • Dubos — ist der Familienname folgender Personen: Jean Baptiste Dubos (1670–1742), französischer Theologe, Ästhetiker und Historiker A. Dubos, Teilnehmer bei den Olympischen Sommerspielen 1900 in der 10 T Klasse beim Segeln J. Dubos, Teilnehmer bei den… …   Deutsch Wikipedia

  • René — (born again, or reborn, in French) is a very common given name in French speaking countries. It comes from the Latin name Renatus. René is normally, originally only a masculine name (Renée being the feminine form). But in non Francophone… …   Wikipedia

  • Dubos — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronymie Alain Dubos, écrivain français ; Constant Dubos (1768 1845), écrivain français ; Danie Dubos, coloriste et scénariste de bande… …   Wikipédia en Français

  • René — (as used in expressions) Chateaubriand François Auguste René viscount of Chirac Jacques René Chouteau René Auguste Clair René René Lucien Chomette Descartes René Dubos René Jules Haüy René Just Hébert Jacques René La Salle René Robert Cavelier… …   Universalium


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.