Professeur des Universités


Professeur des Universités

Professeur des universités

Vie scientifique
Chercheur Laboratoire
Recherche Financement
Congrès Publication
Valorisation Vulgarisation
modifier

Dans le système d'enseignement supérieur français actuel, les professeurs des universités sont les enseignants-chercheurs de rang magistral (ou de rang dit « A »). Le corps des professeurs des université a été créé en 1979 par fusion des corps de maîtres de conférences et de professeurs titulaires. L'accession à un poste de professeur des universités passe normalement, depuis 1984, par l'obtention de l'habilitation à diriger des recherches, l'inscription sur une liste de qualification puis la candidature à un concours de recrutement par poste sur titres et travaux ou un concours dit « d'agrégation » (en sciences juridiques, économiques, politiques, et de gestion). La très grande majorité des professeurs des universités sont d'anciens maîtres de conférences.

Le corps enseignant universitaire français issu de l'Université de France, initialement composé uniquement de professeurs titulaires de chaire, a connu peu à peu la création de plusieurs catégories subalternes (préparateurs, agrégés des facultés de médecine puis de droit, maîtres de conférences des facultés des lettres et des sciences, chefs de travaux, assistants, maîtres-assistants, moniteurs, attachés temporaires) devenues largement majoritaire. On compte en 2007-2008 15226 professeurs des universités et 4911 professeurs des universités - praticiens hospitaliers[1] parmi les enseignants du supérieur public. Représentant plus de 70 % des enseignants universitaires en 1929[2], la proportion des enseignants universitaires de rang A est en nette chute depuis 1960 (56 % en 1949[3], 44% en 1960[4], 29,3% en 1980[5]), 22% en 2007[6]. 15 599 emplois hors santé étaient inscrits au budget 2005 de l'enseignement supérieur, dont 7863 emploi de 2e classe, 6146 emplois de 1re classe et 1590 emplois de classe exceptionnelle.

L'âge moyen de recrutement, hors concours d'agrégation, était en 2007 de 43 ans et 4 mois (47 ans et 7 mois en lettres, 40 ans et 11 mois en sciences) avec une ancienneté comme maître de conférences de 10 ans et 10 mois. En 1978, l'âge moyen d'accès au poste de rang A était de 43 ans en lettres et de 35 ans en sciences[7]. L'âge moyen de recrutement par concours d'agrégation (disciplines juridiques, économiques et de gestion) était en 2007 de 35 ans et 11 mois[8]. Il était de 34 ans en 1978[9].

Pour postuler à un poste de professeur des universités par la voie du concours sur dossier, il est nécessaire d'être inscrit sur la liste de qualification associée. Pour être candidat à l'inscription, il faut :

  • soit posséder l'habilitation à diriger des recherches. (Le doctorat d'État d'avant 1984 est admis en équivalence. Le Conseil national des universités peut également au cas par cas reconnaitre des titres équivalents),
  • soit justifier d'au moins cinq ans d'activité professionnelle dans les huit ans qui précèdent, hors activité d'enseignant et de chercheur dans un EPCST,
  • soit être enseignant associé à temps plein,
  • soit être détaché dans le corps des professeurs des universités,
  • soit appartenir à un corps de chercheurs assimilé aux professeurs des universités.

Pour postuler au recrutement comme professeur des universités par la voie du concours national d'agrégation, il suffit d'être titulaire du doctorat ou de l'habilitation à diriger des recherches (le doctorat d'État, le doctorat de troisième cycle et le diplôme de docteur ingénieur d'avant 1984 sont admis en équivalence du doctorat, le Conseil national des universités peut également au cas par cas reconnaitre des titres équivalents). Ceci correspond donc à l'une des possibles conditions pour être candidat à l'inscription sur la liste de qualification à la fonction de maître de conférences.

Les professeurs des universités sont nommés par décret du Président de la République.

Les professeurs des universités peuvent être en poste dans les universités, les écoles normales supérieures ou les grandes écoles qui dépendent du Ministère de l'Éducation nationale. Leur métier et charge de travail est essentiellement la même que ceux des maîtres de conférences.

Le corps des professeurs des universités créé en 1979 correspond au regroupement des anciens corps de professeurs titulaires, professeurs titulaires à titre personnel pour la 1re classe et professeurs sans chaire, maîtres de conférences et maîtres de conférences agrégés pour la 2e classe.

Professeurs des universités et directeurs de recherche perçoivent une rémunération de niveau identique et ont une progression de carrière similaire allant de 2470 euros net mensuel (1er échelon 2e classe) à 4956 euros net mensuel (échelon terminal de la classe exceptionnelle). En plus de ce traitement, ils peuvent beneficier de certaines primes (encadrement doctoral etc. ...).

Sommaire

Corps apparentés

Voir aussi

Liens externes

Références

  1. [1]
  2. lettres, sciences et droit cf. Histoire de l'éducation A. Prost
  3. hors santé, id. A. Prost
  4. professeurs titulaires et maîtres de conférences de l'époque
  5. Tiré de Mosella, Université de Metz, 1982
  6. hors vacataires
  7. J. Nettelbeck, Le recrutement des professeurs d'université, Paris, Maison des sciences de l'homme, 1979, pp. 80 sq.
  8. ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/personnel/enssup/bilrec071.pdf
  9. J. Nettelbeck, Le recrutement des professeurs d'université, Paris, Maison des sciences de l'homme, 1979, pp. 80 sq.
  • Portail du travail et des métiers Portail du travail et des métiers
  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
Ce document provient de « Professeur des universit%C3%A9s ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Professeur des Universités de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Professeur des universites — Professeur des universités Vie scientifique Chercheur Laboratoire Recherche Financement Congrès Publication …   Wikipédia en Français

  • Professeur des universités — Pour les articles homonymes, voir Professeur. Professeur des universités – praticien hospitalier (PU PH) est un statut de la fonction publique française de l État qui comprend les médecins, odontologistes et pharmaciens des universités et des… …   Wikipédia en Français

  • Professeur des universités (France) — Professeur des universités Vie scientifique Chercheur Laboratoire Recherche Financement Congrès Publication …   Wikipédia en Français

  • Professeur des universités en France — Professeur des universités Vie scientifique Chercheur Laboratoire Recherche Financement Congrès Publication …   Wikipédia en Français

  • Professeur des Universités-Praticien Hospitalier — Professeur des universités–Praticien hospitalier Professeur des universités–Praticien hospitalier modifier  …   Wikipédia en Français

  • Professeur des universités-Praticien hospitalier — Professeur des universités–Praticien hospitalier Professeur des universités–Praticien hospitalier modifier  …   Wikipédia en Français

  • Professeur des universités-praticien hospitalier — Professeur des universités–Praticien hospitalier Professeur des universités–Praticien hospitalier modifier  …   Wikipédia en Français

  • Professeur des universités–Praticien hospitalier — modifier  …   Wikipédia en Français

  • Professeurs des universités — Professeur des universités Vie scientifique Chercheur Laboratoire Recherche Financement Congrès Publication …   Wikipédia en Français

  • Autonomie des universités — Loi relative aux libertés et responsabilités des universités Loi LRU Titre Loi n°2007 1199 du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités Code ESRX0757893L Pays  France Type Loi …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.