Porphyre (roche)


Porphyre (roche)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Porphyre.
Texture porphyrique dans un granit ; les phénocristaux de feldspath sont plus larges que les cristaux de la matrice. Est de la Sierra Nevada, Rock Creek Canyon, Californie. L'échelle est de 2.0 cm.

Le porphyre est une roche magmatique filonienne, qui présente des grands cristaux de feldspath noyés dans une pâte aphanitique, faisant partie du groupe des andésites se présente essentiellement sous deux grandes formes :

  • le porphyre rouge antique qui est une andésite à faciès paléovolcanique dont les feldspaths et la pâte sont colorés par de l'épidote rose (piémontite).
  • le porphyre vert antique qui est une andésite à faciès paléovolcanique à pâte vert foncé, et à de nombreux grands cristaux de labradorite pseudomorphosés par de l'épidote vert pistache.

Sommaire

Étymologie et symboles

Le nom de cette roche est issu de la couleur pourpre, associée à la pourpre impériale depuis le règne de Dioclétien (Rome, IIIe siècle) mais aussi au sang de l'eucharistie.

Histoire, gisements

Les fonts baptismaux de la Cathédrale de Magdebourg sont faits de porphyre rose du Gebel Abu Dokhan (près de Hurghada, en Égypte).

Elle est d'abord utilisée par les Ptolémées, l'Égypte étant pendant longtemps la seule zone de gisement connu (au niveau du Djebel Dokhan), rapidement épuisé. Jusqu'au XVIIIe siècle, on réutilise donc du porphyre provenant d'autres monuments, puis de nouveaux gisements sont mis au jour en Russie et en Suède.

Aujourd'hui, les principales carrières se trouvent en Italie, dans le Trentin (1,5 million de tonnes par an), au Mexique, en Argentine et en Australie[1].

Les carrières de porphyre de Quenast, en Belgique, Brabant Wallon sont réputées. La grande résistance du porphyre a été mise à profit dans les ouvrages du plan Delta aux Pays-Bas, dans le tunnel sous la Manche, comme ballast de chemin de fer sur les lignes TGV, et comme composant résistant des routes asphaltées.

Le porphyre rose d'Algajola (Corse) est très réputé.

Tombeau de Napoléon Ier

Contrairement à une légende tenace, le tombeau de l'empereur Napoléon Ier aux Invalides, n'est pas réalisé en porphyre mais en quartzite[2],[3].

Symbolique

Les noces de porphyre symbolisent les 33 ans de mariage, dans le folklore français.

Notes et références

  1. Time Magazine, July 19, 2010, p. 43.
  2. Jules Claretie, Le Roman des soldats, Michel Lévy frères, Paris, 1872 p. 326 Lien Gallica
  3. La carrière de Carélie dont la pierre avait été extraite, au prix de grandes difficultés, appartenait au tsar Nicolas Ier ; il en coûta environ 200 000 francs, payés par la France (L. Léouzon Le Duc, Études sur la Russie, p. 12, cité par : Octave Aubry, Sainte-Hélène, Paris, Flammarion, coll. « L’histoire », 1973, p. 461, note 3)

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail des minéraux et roches Portail des minéraux et roches

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Porphyre (roche) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • PORPHYRE — Philosophe néo platonicien, Porphyre a joué un rôle considérable dans l’évolution de la pensée, à la fin de l’Antiquité et pendant tout le Moyen Âge. Son œuvre immense, aujourd’hui en grande partie disparue, a été beaucoup lue et a laissé des… …   Encyclopédie Universelle

  • porphyre — (por fi r ) s. m. 1°   Nom donné chez les anciens à une roche d un rouge foncé, parsemé de taches blanches, et qu on tirait principalement de la haute Égypte. Un sphinx en porphyre. •   Mercredi 11 avril 1685 : nous vîmes dans la galerie, entre… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Porphyre — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Porphyre est un nom propre ou commun qui peut désigner : Sommaire 1 Nom commun 2 Nom propre …   Wikipédia en Français

  • PORPHYRE — s. m. Sorte de roche extrêmement dure, dont le fond est communément rouge, et quelquefois vert, marqué de petites taches blanches. Table de porphyre. Colonne de porphyre. Figure, buste de porphyre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PORPHYRE — n. m. Sorte de roche extrêmement dure, dont le fond est communément rouge, et quelquefois vert, marqué de petites taches blanches. Table de porphyre. Colonne de porphyre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • porphyroïde — [ pɔrfirɔid ] adj. • 1803; de porphyre et oïde ♦ Didact. Qui a l apparence du porphyre. Roche porphyroïde. ● porphyroïde adjectif Se dit d une variété de granite contenant de grands cristaux de feldspath. ⇒PORPHYROÏDE, adj. MINÉR. [En parlant de… …   Encyclopédie Universelle

  • Chaîne du Lagorai — Lagorai Lagorai Géographie Altitude 2 754 m, Cima di Cece Massif …   Wikipédia en Français

  • Hogland — Гогланд (ru) Carte de Hogland. Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • La chaîne du Lagorai — Lagorai Lagorai Géographie Altitude 2 754 m, Cima di Cece Massif …   Wikipédia en Français

  • Lagorai — 46°15′39″N 11°41′03″E / 46.26083, 11.68417 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.