Pierre Sudreau


Pierre Sudreau
Pierre Sudreau
Defaut.svg

Parlementaire français
Date de naissance 13 mai 1919 (1919-05-13) (92 ans)
Mandat Député
1967 - 1981
Circonscription Loir-et-Cher
Groupe parlementaire PDM (1967-1973)
RCDS (1973-1978)
UDF (1978-1981)
Ve République

Pierre Sudreau, né le 13 mai 1919 à Paris, est un homme politique français. Il aurait inspiré à Saint-Exupéry le personnage du Petit Prince[1].

Sommaire

Origine et formation

Pierre Sudreau nait dans une famille d'industriels de la Région parisienne. Son père meurt lorsqu'il a quatre ans. Sa mère reprend la société familiale et place son fils en pension au lycée Hoche de Versailles. Pour échapper à la « longue désespérance » de son enfance, comme il le raconte dans ses souvenirs, il lit beaucoup. A douze ans, il écrit à Saint-Exupéry pour lui faire part de l'émotion ressentie à la lecture de Vol de nuit. Ce dernier lui répond, l'invite à discuter ; se forme alors une amitié qui marquera profondément Pierre Sudreau. Saint-Ex se serait inspiré de Pierre pour son personnage du Petit Prince.

Après le bac, il fréquente l'École libre des sciences politiques. Il est licencié en droit et en lettres.

Le résistant du réseau Brutus

Résistant, il est responsable du réseau de renseignements Brutus en zone occupée, et est déporté à Buchenwald.

Haut fonctionnaire

Rapatrié en mai 1945, Pierre Sudreau est nommé sous-préfet puis sous-directeur au ministère de l'Intérieur. De 1951 à 1955, il est préfet de Loir-et-Cher. Il y crée, au château de Chambord, le premier spectacle son et lumière du monde.

De 1955 à 1958, il est commissaire à la Construction et à l'Urbanisme de la région parisienne.

Ministre gaulliste

Il est ministre de la Construction du général de Gaulle puis de Michel Debré à partir de 1958. Ministre de l'Éducation nationale du 15 avril au 15 octobre 1962, dans le gouvernement de Georges Pompidou, Pierre Sudreau s'oppose au projet de référendum sur l'élection du président de la République au suffrage universel et démissionne.

Président de la Fédération des industries ferroviaires pendant trente ans, il est à l'origine du lancement du TGV.

Homme politique centriste

En 1965, Pierre Sudreau est un moment sollicité pour être candidat à la présidence de la République, soutenu par les formations du centre. Il décline cette invitation. Quatre ans plus tard, il participe activement à la campagne présidentielle d'Alain Poher, président du Sénat.

Dès 1967, il est élu député centriste Progrès et démocratie moderne (PDM) puis réformateur du Loir-et-Cher et siège à l’Assemblée nationale jusqu’en 1981. Il est également maire de Blois de 1971 à 1989, Jack Lang lui succédant après l'avoir battu aux élections municipales.

Il fut l'auteur d'un rapport sur « la Réforme de l'entreprise ». Ce rapport, qui lui avait été demandé par Valéry Giscard d'Estaing, préconisait notamment d'accorder aux représentants des salariés un tiers des postes dans les conseils d'administration des entreprises, mesure qui provoqua l'hostilité du patronat, de certains syndicats, de parlementaires gaullistes mais aussi de gauche et ne fut jamais mis en œuvre.

Il est président de l'Association nationale des anciens combattants de la Résistance (ANACR), et président de la Fondation de la Résistance.

Il est Grand-Croix de la Légion d'honneur (décret du 21 octobre 1992).

Publications

  • L'enchaînement, Pierre Sudreau, éditions Plon, 1967
  • La réforme de l'entreprise, sous la direction de Pierre Sudreau, La documentation française et Éditions 10/18, 1975
  • La stratégie de l'absurde, Pierre Sudreau, éditions Plon, 1980
  • De l'inertie politique, Pierre Sudreau, avant-propos de René Rémond, éditions Stock, 1985
  • Au-delà de toutes les frontières, Pierre Sudreau, 1991, 2e édition complétée : éditions Odile Jacob, 2002
  • Sans se départir de soi : quelques vérités sans concession, Pierre Sudreau, entretiens avec François Georges, éditions Tirésias, 2004

Notes et références

Annexes

Bibliographie

  • Christiane Rimbaud, Pierre Sudreau, Le Cherche Midi, 2004

Liens externes

Précédé par Pierre Sudreau Suivi par
Lucien Paye
Ministre français de l'Éducation nationale
Louis Joxe

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pierre Sudreau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pierre Guillaumat — (* 5. August 1909 in La Flèche, Sarthe; † 28. August 1991) war ein französischer Politiker und Industrieller. Er war der erste Verteidigungsminister der 5. Republik und Gründer des Unternehmens Elf Aquitaine. Pierre Guillaumat startete seine… …   Deutsch Wikipedia

  • Pierre-paul stumpf — (21 septembre 1822 à Eguisheim 10 août 1890 à Strasbourg) a été le 98e évêque de Strasbourg . Fils de Jean Baptiste Stumpf, viticulteur, et de Marie Ange Willmann, mére au foyer. Il fait ses études secondaires au Collège de Colmar puis au Petit… …   Wikipédia en Français

  • Pierre-Paul Stumpf — (21 septembre 1822 à Eguisheim 10 août 1890 à Strasbourg) a été le 98e évêque de Strasbourg. Fils de Jean Baptiste Stumpf, viticulteur, et de Marie Ange Willmann, mère au foyer. Il fait ses études secondaires au Collège de Colmar puis au Petit… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Pierre Chevenement — Jean Pierre Chevènement (Toulouse, April 2007) Jean Pierre Chevènement (* 9. März 1939 in Belfort) ist ein französischer souveränistischer Politiker. Er war zuerst …   Deutsch Wikipedia

  • Brutus Network — The Brutus Network ( fr. Réseau Brutus) was a French Resistant movement during World War II. It was founded in 1941 by Pierre Fourcaud, parachuted in France with instructions from Charles de Gaulle to set up an intelligence network [http://brutus …   Wikipedia

  • Brutus (réseau) — Réseau Brutus Brutus est un réseau de Résistance, fondé en 1941 par Pierre Fourcaud et les résistants socialistes des Bouches du Rhône, regroupés autour de Félix Gouin. Dès le mois de juillet, Brutus devient une sorte de bras armé du Comité d… …   Wikipédia en Français

  • Reseau Brutus — Réseau Brutus Brutus est un réseau de Résistance, fondé en 1941 par Pierre Fourcaud et les résistants socialistes des Bouches du Rhône, regroupés autour de Félix Gouin. Dès le mois de juillet, Brutus devient une sorte de bras armé du Comité d… …   Wikipédia en Français

  • Réseau Brutus — Brutus est un réseau de Résistance, fondé en 1941 par Pierre Fourcaud et les résistants socialistes des Bouches du Rhône, regroupés autour de Félix Gouin. Sommaire 1 création du réseau à Marseille 2 une action nationale 3 …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement Debré — Gouvernement Michel Debré Gouvernement Michel Debré Régime Cinquième République Premier ministre Michel Debré Début 8 janvier 1959 …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement Georges Pompidou (1) — Pour les articles homonymes, voir Gouvernement Georges Pompidou. Gouvernement Georges Pompidou (1) Régime Cinquième République Premier ministre Georges Pompidou Début 14 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.