Peinture literati


Peinture literati

Peinture literati

Dong Qichang : Pavillon de chaume de Wanluan

La peinture literati (文人画, pinyin : wenrenhua), ou peinture de lettrés, est un style de peinture chinois très ancien, mais qui se stabilisa dès la fin de la dynastie Yuan (1280-1368), pour trouver sa forme classique avec le lettré artiste Dong Qichang (1555-1636), sous le nom d'École du Sud (南宗画, pinyin : nanzhonghua).
La peinture literati fut ensuite adoptée au Japon, sous le nom de Bunjin-ga.

Sommaire

École du Sud (Chine)

L'École du Sud est un genre de peinture chinoise qui regroupait une forme de peinture et des artistes qui s'opposaient à l'École du Nord, plus formelle.

Lorsque des peintres professionnels, à l'approche très formelle, furent dénommés « École du Nord », des lettrés bureaucrates, qui s'étaient soit retirés du monde professionnel, soit encore n'en avaient jamais fait partie, constituèrent alors l'École du Sud.

L'École du Sud n'a jamais été une école de peinture à proprement parler, avec un maître unique, et des élèves travaillant dans un atelier précis. En fait, il s'agit plus d'un terme général recouvrant une longue période remontant fort loin dans l'histoire de la Chine, période pendant laquelle a existé le mode de vie et l'attitude d'esprit des literati, ainsi que le style de peinture qui y est associé.

Cependant, même si ce style de peinture existait depuis longtemps en Chine, le terme d'« École du Sud », fut, dit-on, créé par le lettré artiste Dong Qichang (1555-1636), qui emprunta le concept au Bouddhisme Ch'an (Zen), qui avait également des Écoles du Nord et du Sud.

En général, les peintres de l'École du Sud travaillaient à l'encre de Chine, utilisée seule, pour produire des peintures monochromes. L'expressivité du coup de pinceau, et une approche plus impressionniste que dans l'approche plus formelle, plus attentive au détail et à l'utilisation de la couleur de l'École du Nord, soucieuse, elle, d'avoir recours à tout le raffinement des méthodes traditionnelles.

Typiquement, un peintre literati vivait à l'écart dans les montagnes ou dans une région retiré de la campagne, non pas totalement isolé, mais en tous cas, au contact étroit des beautés de la nature, bien loin des soucis du monde.

Ils aimaient aussi la culture, et pratiquaient en théorie les Quatre Arts du Lettré Chinois, tel que recommandé par le Confucianisme. C'est à dire : la peinture, la calligraphie, la musique, et les jeux d'adresse et de stratégie. Bien souvent ils combinaient ces éléments dans leurs oeuvres ; par ailleurs, ils se rassemblaient pour mettre en commun leur intérêt pour toutes ces choses.

Bunjin-ga (Japon)

Article détaillé : Bunjin-ga.

A partir du XVIIIe siècle siècle, la mentalité des literati chinois commença à être adoptée par des artistes japonais, pour conduire à la peinture de lettrés japonaise, le bunjin-ga.

Comme les literati japonais (文人, Japonais : bunjin) avaient interdiction de quitter le Japon, et n'avaient que peu accès aux œuvres chinoises originales, et n'avaient également que bien peu d'opportunités de rencontrer des literati chinois eux-mêmes, mode de vie, mentalité et art changèrent considérablement en passant de Chine au Japon. En dehors de sources d'inspiration purement japonaises, ces bunjin ne purent s'imprégner de l'influence chinoise qu'au travers de livres d'art imprimés par gravure sur bois, qui s'efforçaient de communiquer les idéaux et les méthodes de l'École du Sud.


Sources d'information

Notes et Références

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

Origine

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Southern School ».
  • Portail de la peinture Portail de la peinture
  • Portail du monde chinois Portail du monde chinois
Ce document provient de « Peinture literati ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Peinture literati de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Literati — Peinture literati Dong Qichang : Pavillon de chaume de Wanluan La peinture literati (文人画, pinyin : wenrenhua), ou peinture de lettrés, est un style de peinture chinois très ancien, mais qui se stabilisa dès la fin de la dynastie Yuan… …   Wikipédia en Français

  • Peinture de lettré — Peinture literati Dong Qichang : Pavillon de chaume de Wanluan La peinture literati (文人画, pinyin : wenrenhua), ou peinture de lettrés, est un style de peinture chinois très ancien, mais qui se stabilisa dès la fin de la dynastie Yuan… …   Wikipédia en Français

  • Peinture de lettrés — Dong Qichang : Pavillon de chaume de Wanluan La peinture de lettrés (文人画, pinyin : wenrenhua), ou peinture literati selon la terminologie anglo saxonne, est un style de peinture chinois très ancien, mais qui se stabilisa dès la fin de… …   Wikipédia en Français

  • Peinture en Corée — Peinture populaire minhwa: le tigre et la pie L´article sur la peinture en Corée est consacré aux œuvres d artistes coréens en Corée ou à l étranger réalisées sur n importe quelle support. Il inclut les expressions artistiques les plus antiques… …   Wikipédia en Français

  • Bunjin-ga — Yosa Buson : Un épervier noir et deux corneilles Le Bunjin ga (文人画), ou « peinture de lettrés » japonaise, est un genre de peinture qui s est développé au Japon, à partir du XVIIIe siècle, inspiré par la peinture de lettrés… …   Wikipédia en Français

  • Bunjinga — Bunjin ga Yosa Buson : Un épervier noir et deux corneilles Le Bunjin ga (文人画), ou « peinture de lettrés » japonaise, est un genre de peinture qui s est développé au Japon, à partir du XVIIIe siècle, inspiré par la peinture de… …   Wikipédia en Français

  • Nan-ga — Bunjin ga Yosa Buson : Un épervier noir et deux corneilles Le Bunjin ga (文人画), ou « peinture de lettrés » japonaise, est un genre de peinture qui s est développé au Japon, à partir du XVIIIe siècle, inspiré par la peinture de… …   Wikipédia en Français

  • Gu Hongzhong — Dans ce nom asiatique, le nom de famille, Gu, précède le prénom Hongzhong. Gu Hongzhong (chinois : 顾闳中 ;  pinyin : Gù Hóngzhōng) (937–975) est un peintre chinois de la Période des Cinq Dynasties et des Dix Royaumes. On… …   Wikipédia en Français

  • Tani Bunchō — Tani Bunchō : Huit immortels taoïstes Tani Bunchō (谷文晁) (né à Edo en 1763 6 Janvier 1840) était un peintre japonais appartenant au mouvement Bunjin ga, la peinture de lettrés japonaise, ainsi qu un poète. On le connait également comme… …   Wikipédia en Français

  • Tani Buncho — Tani Bunchō Tani Bunchō : Huit immortels taoïstes Tani Bunchō (谷文晁) (1763 6 Janvier 1840) était un peintre japonais appartenant au mouvement Bunjin ga, ou peinture de lettrés japonaise, ainsi qu un poète. Le Bunjin ga, parfois appelé aussi… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.