Parc de Maria Luisa


Parc de Maria Luisa

Parc de María Luisa

Séville: le Parc María Luisa

Le Parc de María Luisa, véritable poumon de la ville, est le plus grand parc de Séville (Andalousie, Espagne) et un lieu de promenade et de détente privilégié des Sévillans.

Sommaire

Histoire

Il a été offert à la ville en 1893 par l'infante María Luisa et faisait à l'époque partie des jardins du Palais de San Telmo. Il fut entièrement réaménagé à l'occasion de l'Exposition ibéro-américaine de 1929 par l'ingénieur et paysagiste français Jean Claude Nicolas Forestier.

Situation

Carte du parc de María Luisa

Il se trouve au sud du quartier de Santa Cruz. Il est longé à l'est par l'avenida de Borbolla, au sud par l'avenida de Eritaña, à l'ouest par le Guadalquivir et le paseo de las Delicias (qui traverse le parc dans sa partie méridionale). Au nord, ses limites sont moins nettes. Elles sont données par la Place d'Espagne, l'Université de Séville et la calle San Fernando.

Monuments et édifices

De nombreux bâtiments et monuments emblématiques de Séville se trouvent à l'intérieur ou juste en marge du parc de María Luisa. Parmi eux, citons l'Université[1], la Place d'Espagne, la Plaza de América, tous les pavillons de l'Exposition ibéro-américaine de 1929 et le Palais de San Telmo. De plus, la calle San Fernando sépare le parc des jardins de l'Alcázar.
Le parc abrite en outre de nombreux étangs et fontaines. Parmi les plus célèbres, citons la Fontaine des Lions (Fuente de los Leones) et l'Étang des lotus (Estanque de los Lotos).

Monument à Gustavo Adolfo Bécquer

Le monument à Bécquer

Il se trouve au nord du parc, le long de l'avenida de Gustavo Adolfo Bécquer. Il a été réalisé en 1911 par Lorenzo Coullaut-Valera, avec la collaboration de l'architecte Juan Talavera Heredia et du sculpteur catalan Federico Bechini.
Le monument consiste en une base octogonale, entourant un arbre, dans laquelle est intégré, sur un piédestal, le buste du poète. À sa droite se trouve Cupidon enfant lançant des flèches à trois jeunes femmes. À la gauche du buste se trouve Cupidon adulte, poignardé et mourant. Les deux anges sont en bronze, le reste de l'œuvre est en marbre blanc. Cette scène est inspirée de son recueil de poésies Rimas.

Monument à Miguel de Cervantes

Il se trouve sur la Plaza de América, non loin du Pavillon Royal. Il a été réalisé en 1913 par l'architecte responsable de l'Exposition ibéro-américaine, Aníbal González, avec la collaboration de Ramos Rejano et d'Eduardo Muñoz. Il s'agit d'un espace polygonal décoré d'azulejos retraçant des scènes des œuvres de Cervantes. Deux statuettes, représentant Don Quichotte sur son cheval et Sancho Panza sur son âne, s'y sont également longtemps trouvées. Elles ont actuellement disparu.

Flore et faune

Le parc est aussi un jardin botanique. De nombreuses espèces végétales, locales ou exotiques, y sont représentées, accompagnées de panneaux didactiques à l'attention du promeneur.
De nombreux oiseaux ont élu domicile dans le parc, qui est connu notamment pour sa grande population de colombes (qui a valu à une partie de la Plaza de América le nom de parque de las palomas, parc des colombes). On peut également y voir de nombreux perroquets verts, ayant élu domicile dans les platanes du parc, ainsi que, dans les fontaines et lacs, des canards et des cygnes.

Références

  1. ancienne fabrique de tabac dans laquelle se passe l'histoire de l'opéra Carmen de Bizet

Articles connexes

Le Pavillon Royal de la Plaza de América et les jardins

Liens externes et sources

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du tourisme Portail du tourisme
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
Ce document provient de « Parc de Mar%C3%ADa Luisa ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Parc de Maria Luisa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Parc de María Luisa — 37°22′31.57″N 5°59′19.59″O / 37.3754361, 5.988775 …   Wikipédia en Français

  • Parc de las Delicias — Jardins de las Delicias de Arjona Des citrus myrtifolia dans les Jardins de las Delicias Les Jardins de las Delicias de Arjona (en castillan Jardines de las Delicias de Arjona), plus connus sous le nom de Jardins de las Delicias, se trouvent à… …   Wikipédia en Français

  • Parc national de la Terre de Feu — Parc national Tierra del Fuego 54°40′0″S 68°30′0″O / 54.66667, 68.5 …   Wikipédia en Français

  • Parc national Tierra del Fuego — Pour les articles homonymes, voir Tierra del Fuego (homonymie). Parc national Tierra del Fuego Partie côtière du parc national …   Wikipédia en Français

  • Séville — Pour les articles homonymes, voir Seville. Séville …   Wikipédia en Français

  • Sevilla — Séville Séville La cathédrale et les Archives générales des Indes …   Wikipédia en Français

  • Exposition ibero-americaine de 1929 — Exposition ibéro américaine de 1929 L Exposition ibéro américaine de 1929 s est tenue à Séville (Espagne). La Plaza de América, avec le pavillon mudéjar de l Expo ibéro américaine, actuel musée des coutumes et arts populaires Elle a eu lieu du… …   Wikipédia en Français

  • Exposition ibéro-américaine de 1929 — L Exposition ibéro américaine de 1929 se tient à Séville (Espagne). La Plaza de América, avec le pavillon mudéjar de l Expo ibéro américaine, actuel musée des coutumes et arts populaires Elle a lieu du 9 mai 1929 au 21 juin  …   Wikipédia en Français

  • Jardines de las Delicias — Jardins de las Delicias de Arjona Des citrus myrtifolia dans les Jardins de las Delicias Les Jardins de las Delicias de Arjona (en castillan Jardines de las Delicias de Arjona), plus connus sous le nom de Jardins de las Delicias, se trouvent à… …   Wikipédia en Français

  • Jardines de las Delicias de Arjona — Jardins de las Delicias de Arjona Des citrus myrtifolia dans les Jardins de las Delicias Les Jardins de las Delicias de Arjona (en castillan Jardines de las Delicias de Arjona), plus connus sous le nom de Jardins de las Delicias, se trouvent à… …   Wikipédia en Français